Les Vio­lons du Roy à la ca­thé­drale

Un concert unique avec la so­pra­no Ma­rie-Eve Mun­ger

Le Quotidien - - LA UNE - DA­NIEL CÔ­TÉ dcote@le­quo­ti­dien.com

Les Vio­lons du Roy et la so­pra­no Ma­rie-Ève Mun­ger, ain­si que le Choeur Eu­pho­nie di­ri­gé par Mi­che­line Ha­mel. Telle est l’af­fiche du concert qui se­ra pré­sen­té le 16 dé­cembre à 15h, au pro­fit de la ca­thé­drale de Chi­cou­ti­mi. C’est à cet en­droit, bien sûr, que les mé­lo­manes sont conviés par le co­mi­té or­ga­ni­sa­teur, l’ob­jec­tif consis­tant à vendre les 1100 billets of­ferts au coût de 50$ l’uni­té. Puisque les pro­fits se­ront ver­sés à la Fa­brique Saint-Fran­çois-Xa­vier, c’est son pré­sident, Marc-An­dré Bé­dard, qui mène cette opé­ra­tion en af­fi­chant son en­thou­siasme ha­bi­tuel. Lui et ses par­te­naires, par­mi les­quels on re­trouve Ro­ger Trem­blay et Ar­thur Bon­neau, croient que la qualité des ar­tistes in­vi­tés dans le cadre de l’édi­tion 2018 consti­tue un gage de réus­site.

« Ça fai­sait une couple d’an­nées qu’on es­sayait de re­cru­ter les Vio­lons du Roy et cette fois-ci, le ha­sard nous a fa­vo­ri­sés. Ils nous ont fait un prix d’ami et de notre cô­té, nous les avons ac­com­mo­dés en dé­pla­çant l’évé­ne­ment. Comme ils n’étaient pas dis­po­nibles le sa­me­di soir, nous les ac­cueille­rons le di­manche après-mi­di et j’ai le sen­ti­ment que ça pour­rait nous ai­der. Des gens en pro­fi­te­ront pour ame­ner leurs pa­rents », a énon­cé Marc-An­dré Bé­dard au cours d’une en­tre­vue ac­cor­dée au Pro­grès.

Le ré­per­toire abor­dé se prê­te­ra à un élé­gant maillage de ta­lents. On sait dé­jà que le Choeur Eu­pho­nie, qui com­prend plus de 70 chan­teurs, in­ter­vien­dra dans la pre­mière par­tie du concert, de même qu’à la toute fin. Il est aus­si ques­tion d’un in­vi­té-sur­prise qui tou­che­ra l’orgue Ca­sa­vant ni­ché sur la tri­bune, le temps d’une pièce. Quant à l’autre tête d’af­fiche, Ma­rieÈve Mun­ger, elle a ré­vé­lé que des com­po­si­tions de Bach et Han­del fi­gu­raient sur sa planche de tra­vail.

« Nous avons sol­li­ci­té sa par­ti­ci­pa­tion avant même les Vio­lons du Roy. Quand elle fe­ra son ar­ri­vée dans la pé­nombre, ce se­ra un mo­ment fort, une épi­pha­nie. Des ar­tistes de ce ca­libre, il en sort un aux 50 ans », fait ob­ser­ver Ar­thur Bon­neau. Une se­maine plus tôt, la Jon­quié­roise au­ra com­plé­té une sé­rie de trois re­pré­sen­ta­tions de l’opé­ra de Mas­se­net, Cen­drillon. Elle doit te­nir le rôle de la fée à la fa­veur de ce pro­jet pi­lo­té par le Chi­ca­go Ly­ric Ope­ra.

La so­pra­no et l’or­chestre ont dé­jà amor­cé les ré­pé­ti­tions et les ré­ac­tions en­re­gis­trées de­puis une se­maine, mo­ment où les pre­miers clients ont été sol­li­ci­tés par le co­mi­té or­ga­ni­sa­teur, laissent en­tre­voir un tel acha­lan­dage. « Nous te­nons des concerts de ce genre de­puis plus de dix ans. En réunis­sant des ar­tistes aus­si ré­pu­tés, nous avons vou­lu re­mer­cier les per­sonnes qui nous en­cou­ragent », ex­plique Marc-An­dré Bé­dard.

Pour illus­trer à quel point cette aide est pré­cieuse, le pré­sident de la fa­brique rap­pelle que des tra­vaux ma­jeurs ont été réa­li­sés grâce, entre autres, aux re­ve­nus pro­ve­nant des concerts. « Nous avons re­fait la toi­ture et le par­vis, en plus de mo­di­fier le sys­tème de chauf­fage et de ré­no­ver le pres­by­tère. Quant à la pro­chaine ur­gence, elle tou­che­ra la fe­nes­tra­tion et les vi­traux, no­tam­ment ceux de la face nord », men­tionne-t-il.

Un autre pro­jet se rap­porte aux sous-sols de l’église et du pres­by­tère. On y in­ves­ti­ra des sommes im­por­tantes au cours de l’hi­ver, ce qui per­met­tra à dif­fé­rents groupes de s’y en­ra­ci­ner. L’idée consiste moins à tou­cher un loyer qu’à dy­na­mi­ser ces es­paces qui sont plus vastes qu’on pour­rait l’ima­gi­ner. Au préa­lable, ce­pen­dant, il y au­ra le concert du 16 dé­cembre, une célébration de la mu­sique que re­haus­se­ront, une fois de plus, les éclai­rages concoc­tés par le met­teur en scène Louis Wau­thier.

Nous avons sol­li­ci­té sa par­ti­ci­pa­tion [Ma­rie-Ève Mun­ger] avant même les Vio­lons du Roy. Quand elle fe­ra son ar­ri­vée dans la pé­nombre, ce se­ra un mo­ment fort, une épi­pha­nie. Des ar­tistes de ce ca­libre, il en sort un aux 50 ans. — Ar­thur Bon­neau

— AR­CHIVES LA PRESSE

Les Vio­lons du Roy se pro­dui­ront pour une rare fois dans la ré­gion, le 16 dé­cembre, alors qu’ils par­ti­ci­pe­ront au concert de Noël te­nu au pro­fit de la ca­thé­drale de Chi­cou­ti­mi.

— PHO­TO COUR­TOI­SIE

La so­pra­no Ma­rie-Ève Mun­ger vien­dra chan­ter dans sa ré­gion, le 16 dé­cembre. Elle par­ti­ci­pe­ra au concert de Noël te­nu à la ca­thé­drale de Chi­cou­ti­mi.

— PHO­TO LE PRO­GRÈS, JEAN­NOT LÉ­VESQUE

Membres du co­mi­té or­ga­ni­sa­teur du concert-bé­né­fice de la ca­thé­drale, Ar­thur Bon­neau, Marc-An­dré Bé­dard et Ro­ger Trem­blay misent sur les Vio­lons du Roy, la so­pra­no Ma­rie-Ève Mun­ger et le Choeur Eu­pho­nie pour vendre les 1100 billets don­nant ac­cès à cet évé­ne­ment. Les places sont of­fertes au coût de 50 $ l’uni­té, ce qui ai­de­ra à fi­nan­cer les ac­ti­vi­tés de la Fa­brique Saint-Fran­çoisXa­vier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.