PA­TRI­MOINE La Mai­son Gau­thier du Bas­sin se­ra res­tau­rée

Le Quotidien - - ACTUALITÉS - STÉ­PHANE BOU­CHARD sbou­chard@le­quo­ti­dien.com

Alors que Sa­gue­nay fait sou­vent fi­gure de mau­vais élève dans la ges­tion de son pa­tri­moine bâ­ti, des exemples de conser­va­tion et de res­tau­ra­tion de mai­sons an­ces­trales existent bel et bien dans la ca­pi­tale ré­gio­nale. Sise sur la rue Bos­sé, dans le quar­tier du Bas­sin de Chi­cou­ti­mi, la Mai­son Gau­thier est en train de su­bir une cure de jou­vence. Le pro­prié­taire du Mu­sée de la Pe­tite Mai­son Blanche, Syl­vain Ge­nest, l’a ache­tée de la Ville il y a un an. Sa­gue­nay, qui la pos­sé­dait de­puis 1996, a fait un en­tre­tien mi­ni­mal pen­dant les 20 ans où elle en a été la pro­prié­taire. L’édi­fice, qui a abri­té la Mai­son du ci­né­ma, ne bé­né­fi­ciait pas de sta­tut pa­tri­mo­nial par­ti­cu­lier du mi­nis­tère de la Culture et des Com­mu­ni­ca­tions.

Syl­vain Ge­nest, lui, a vu le po­ten­tiel de cette mai­son qui per­dait son lustre d’an­tan, ca­chée der­rière une épaisse vé­gé­ta­tion. « Dans le parc du Bas­sin, la mai­son est un peu sur­éle­vée. Il y a beau­coup de tou­ristes l’été. Il y a plu­sieurs per­sonnes qui se pro­mènent le soir. L’idée, c’est un peu de la re­don­ner aux gens. Pour qu’ils puissent l’ad­mi­rer à par­tir d’en bas », ra­conte M. Ge­nest, pour ex­pli­quer son achat.

Pour la pe­tite his­toire, la mai­son a été construite par Gé­déon Gau­thier en 1906. « Les plus riches pre­naient sou­vent les plus beaux spots de Chi­cou­ti­mi, en hau­teur, en sur­plomb sur le vil­lage », pré­cise M. Ge­nest.

IN­VES­TIS­SE­MENT

Le nou­veau pro­prié­taire de la mai­son in­ves­ti­ra 150 000 $ pour la res­tau­ra­tion ex­té­rieure. « À l’in­té­rieur, c’était conve­nable, mais l’ex­té­rieur et les ga­le­ries étaient à dé­truire et à re­com­men­cer à zé­ro. »

Alors qu’il cherche un en­tre­pre­neur pour re­cons­truire les ga­le­ries, M. Ge­nest est en­tré en contact avec Jean-Rock Cô­té, un ébé­niste de La­ter­rière qui pos­sède le sa­voir-faire né­ces­saire pour sau­ver les ga­le­ries et qui saute dans le pro­jet à pieds joints. L’ébé­niste lui ex­plique que mal­gré les ap­pa­rences, les ma­té­riaux de la ga­le­rie sont en­core en bon état et qu’ils peuvent être uti­li­sés dans le pro­jet de res­tau­ra­tion.

« Il m’a ex­pli­qué que la tren­taine de co­lonnes étaient fa­bri­quées en bois em­bou­ve­té. Au­jourd’hui, ça coû­te­rait 2500 $ par co­lonne re­faire ça », af­firme M. Ge­nest.

Cet au­tomne, des tra­vaux de so­li­di­fi­ca­tion tem­po­raire ont été ef­fec­tués pour ren­for­cer les ga­le­ries pen­dant la sai­son froide. L’ébé­niste Jean-Rock Cô­té fa­bri­que­ra pen­dant ce temps les quelque 230 bar­reaux des ga­le­ries. En mai, quand le beau temps se­ra re­ve­nu, la re­cons­truc­tion dé­bu­te­ra. La toi­ture à la ca­na­dienne se­ra aus­si re­faite.

ÉTÉ 2019

M. Ge­nest es­time que les tra­vaux ex­té­rieurs se­ront ter­mi­nés vers le mois de juin 2019. En plus de la toi­ture et des ga­le­ries, les arbres qui ornent la de­van­ture se­ront émon­dés, pour qu’on puisse ad­mi­rer la mai­son de­puis le parc du Bas­sin. S’il ne veut pas en­core se mouiller sur ses plans, Syl­vain Ge­nest a plu­sieurs idées pour mettre la Mai­son Gau­thier en va­leur. « La mai­son pour­rait être ha­bi­tée, mais il y a quelque chose de tou­ris­tique à faire », pense-t-il. www.an­ti­dote.in­fo

— PHO­TO LE PRO­GRÈS, RO­CKET LA­VOIE

Pen­dant l’hi­ver, l’ébé­niste Jean-Rock Cô­té s’af­faire à fa­bri­quer les bar­reaux des deux ga­le­ries de la mai­son. Les tra­vaux ex­té­rieurs de­vraient être ter­mi­nés en juin 2019.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.