Deux textes de Guy Cor­neau pour trou­ver le bon­heur

Le Quotidien - - ARTS ET SPECTACLES - DA­NIEL CÔ­TÉ

Quand Line Cor­neau parle du nou- veau livre de son frère Guy, Mieux

s’ai­mer pour ai­mer mieux, son es­prit voyage constam­ment entre le texte et la per­sonne qui l’a écrit. Elle trace des liens avec ce qu’il a été, l’état d’es­prit qui l’ani­mait lors de leurs der­niers en­tre­tiens à Ti­jua­na, au Mexique, pen­dant que leur soeur Joanne épui­sait ses der­nières par­celles de vie.

En dé­cembre 2016, le Chi­cou­ti­mien était un homme heu­reux, bien qu’un peu fa­ti­gué. Il don­nait en­core la confé­rence qu’on re­trouve dans le livre, dont le texte a été fi­dè­le­ment re­trans­crit à par­tir d’un en­re­gis­tre­ment. «J’ai choi­si de la pu­blier parce qu’à Ti­jua­na, Guy m’en a par­lé. Il di­sait que dans tous ses écrits, il y avait une trame, l’idée qu’on doive iden­ti­fier ce qui nous pas­sionne. Quand on s’écarte moins de sa vraie per­sonne, on en de­mande moins aux autres», fait ob­ser­ver Line Cor­neau.

La confé­rence a pour consé­quence de rendre les gens «rayon­nants par en de­dans», pour re­prendre son ex­pres­sion. Or, l’au­teur lui-même avait joint le geste à la pa­role en pla­çant le théâtre au coeur de sa vie. C’est ce qui avait don­né la pièce

L’amour dans tous ses états, qui a connu une jo­lie car­rière en Eu­rope dès sa créa­tion. Il fai­sait par­tie de la dis­tri­bu­tion, te­nant le rôle d’un psy ap­pe­lé à conseiller un couple dont la re­la­tion tra­verse une zone de tur­bu­lence.

Ce texte au­quel ont col­la­bo­ré les co­mé­diennes Da­nielle Proulx et Ca­mille Bar­de­ry s’adresse aux hommes et aux femmes qui sou­haitent vivre l’équi­valent d’une thé­ra­pie de couple. «La pre­mière mou­ture me sem­blait un peu trop pé­da­go­gique, tan­dis que la deuxième est net­te­ment mieux. On dé­couvre deux per­sonnes qui se sont connues par l’en­tre­mise d’In­ter­net. Elles tombent en amour, puis sur­vient une crise. Il a peur de l’en­ga­ge­ment. Elle est dé­pen­dante af­fec­tive», dé­crit Line Cor­neau.

La pièce est tou­jours à l’af­fiche en France, où Ma­rie Lise La­bon­té et Tho­mas D’An­sem­bourg se par­tagent le rôle du thé­ra­peute de­puis la dis­pa­ri­tion de Guy Cor­neau. Au Qué­bec, ce­pen­dant, il fau­dra at­tendre en 2019 ou 2020 pour voir L’amour dans tous ses

états ailleurs que dans les pages d’un livre. «On re­garde ça pré­sen­te­ment, sou­ligne en ef­fet Line Cor­neau. Un pro­duc­teur tra­vaille sur ce pro­jet pour le­quel on for­me­ra une nou­velle équipe de co­mé­diens.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.