Des com­mer­çants in­quiets

Le Reflet du Lac - - ACTUALITÉS - DA­NY JACQUES da­ny.jacques@tc.tc

TOU­RISME. Des com­mer­çants de la route 141 s’in­quiètent de­vant la fer­me­ture pro­lon­gée du via­duc de la sor­tie 118, qui en­jambe l’au­to­route près du res­tau­rant St-Hu­bert.

Alain Van­den Eyn­den, de la cho­co­la­te­rie du même nom, n’a pas su­bi de consé­quences né­ga­tives le week-end der­nier, mais craint pour les pro­chaines se­maines. Il n’est pas seul, car cette route me­nant au Parc na­tio­nal du Mont-Or­ford, loge no­tam­ment deux ter­rains de golf de 18 trous cha­cun, trois im­por­tants hô­tels et plu­sieurs res­tau­rants.

L’ar­ri­vée pro­chaine de la Fête des Ven­danges Ma­gog-Or­ford (les deux pro­chains week-ends), du Fes­ti­val de bières La Grande Cou­lée ain­si que la Flam­bée des cou­leurs, des évé­ne­ments qui at­tirent plu­sieurs mil­liers de vi­si­teurs en sep­tembre et oc­tobre dans la ré­gion, sus­cite des craintes au ni­veau cir­cu­la­tion et ac­cès aux com­merces.

«Cette route gé­nère des di­zaines de mil­lions de dol­lars en re­tom­bées et il ne faut pas la né­gli­ger avec une fer­me­ture in­dé­ter­mi­née, ex­plique M. Van­den Eyn­den. Il fau­dra se concer­ter et tra­vailler tous en­semble pour at­té­nuer les ef­fets in­dé­si­rables. Il existe d’autres routes pour ac­cé­der à nos com­merces et évé­ne­ments, mais ce n’est pas tous les au­to­mo­bi­listes qui les connaissent. Il fau­dra faire mieux que d’ins­tal­ler des pe­tites af­fiches à gauche et à droite à cha­cun des com­merces.»

Se­lon lui, les tou­ristes ne s’im­pa­tien­te­ront pas s’ils sont bien in­for­més, mais s’in­quiète de la ré­ac­tion des ha­bi­tués si le pont de­meure fer­mé sur une longue pé­riode.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.