Pé­ti­tion pour ac­cé­lé­rer les tra­vaux au pont Saint-Mi­chel

Le Reflet du Lac - - ACTUALITÉS - DA­NY JACQUES djacques@le­re­flet­du­lac.com

TRANS­PORTS. Des ré­si­dants du sec­teur Saint-Mi­chel à Omer­ville de­mandent au mi­nis­tère des Trans­ports du Qué­bec de dé­truire et de re­faire le plus ra­pi­de­ment pos­sible le via­duc de la rue Saint-Mi­chel, une in­fra­struc­ture si­tuée au-des­sus de l’au­to­route 10.

Valérie Cou­ra­geux est l’ins­ti­ga­trice d’une pé­ti­tion ayant ras­sem­blé plus de 140 si­gna­tures en 12 jours. Ils ré­clament une prise en main ra­pide du dos­sier, car le via­duc ne se­ra peut-être pas ré­pa­ré avant deux ans. Cer­tains craignent de ne jamais re­voir un pont au-des­sus de l’au­to­route une fois la struc­ture dé­truite, mais cette information n’est pas confir­mée par les au­to­ri­tés.

«L’in­cer­ti­tude plane au-des­sus de nos têtes. Nous crai­gnons l’iso­le­ment. Voi­là pour­quoi nous de­man­dons un pont d’ici deux ans maxi­mum, mais sur­tout pas plus long­temps», in­siste Mme Cou­ra­geux.

Cette der­nière rap­pelle que son sec­teur abrite quelque 90 mai­sons. De­puis la fermeture du pont, ses oc­cu­pants, les com­mer­çants, les clients et les li­vreurs doivent em­prun­ter un dé­tour via le Ci­né-Parc Or­ford.

Juste pour Mme Cou­ra­geux, elle doit main­te­nant rou­ler sur une dis­tance de 5,8 km pour at­teindre la A10, tan­dis qu’elle de­vait au­pa­ra­vant em­prun­ter un par­cours de 2,4 km pour se rendre jus­qu’à la même au­to­route.

Tou­jours se­lon l’ins­ti­ga­trice de la pé­ti­tion, le dé­tour est dan­ge­reux et se trouve en bonne par­tie sur un che­min de terre, qui se dé­grade après de fortes pluies. «Il y a dé­jà eu un accident avec mo­to. Ima­gi­nez cet hi­ver avec les au­to­bus sco­laires», s’in­quiète Mme Cou­ra­geux.

La pé­ti­tion, qui a no­tam­ment cir­cu­lée au dé­pan­neur Car­rier de la rue Pie XII, se­ra dé­po­sée d’ici la fin du mois au mi­nis­tère des Trans­ports.

(Pho­to Le Re­flet du Lac – Da­ny Jacques)

En mai der­nier, le MTQ a an­non­cé la fermeture de ce pont da­tant de 1965. La struc­ture se­ra dé­mo­lie, car elle est en fin de vie. On pré­fère fer­mer le pont à toute cir­cu­la­tion pour des ques­tions de sé­cu­ri­té. Au­cune date ni échéance n’ont été dé­voi­lées par le MTQ.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.