Alexie Guay s’im­pose contre les Amé­ri­caines

Le Reflet du Lac - - ANNONCES CLASSÉES - PATRICK TRUDEAU patrick.trudeau@le­progres.net

HO­CKEY. À sa deuxième sai­son au sein de l’équipe na­tio­nale fé­mi­nine des moins de 18 ans, la Ma­go­goise Alexie Guay est ap­pe­lée à jouer un rôle de pre­mier plan.

L’ath­lète de 17 ans a d’ailleurs mon­tré de quel bois elle se chauf­fait la se­maine der­nière à Cal­ga­ry, en per­met­tant au Ca­na­da de rem­por­ter une sé­rie de trois ren­contres face à Team USA.

En plus d’ac­cu­mu­ler cinq points en trois ren­contres, la ta­len­tueuse ar­rière-garde a eu l’hon­neur d’ins­crire deux buts, dont le fi­let vic­to­rieux, lors d’une vic­toire de 5-4 en pro­lon­ga­tion dans le troi­sième et dé­ci­sif duel. « Étant don­né qu’on avait per­du le pre­mier match (elle avait été l’unique mar­queuse dans cette dé­faite de 2-1) et rem­por­té le se­cond duel, la troi­sième par­tie ser­vait à dé­par­ta­ger les deux équipes. Ce fut toute une sen­sa­tion de réus­sir le but vain­queur dans de telles cir­cons­tances », a-t-elle in­di­qué à son re­tour en Es­trie.

Alors qu’elle fai­sait tout juste son en­trée dans le gi­ron de Ho­ckey Ca­na­da l’an der­nier à pa­reille date, Alexie Guay avoue vivre une pres­sion bien dif­fé­rente cette an­née. «Je me sens beau­coup plus à l’aise et j’ai l’im­pres­sion d’avoir plus de li­ber­té sur la glace. Étant don­né que je suis l’une des quatre joueuses qui sont de re­tour avec la for­ma­tion, j’ai com­pris que je de­vais faire preuve de lea­der­ship. On a même mis un « A » (as­sis­tante-ca­pi­taine) sur mon chan­dail, ce qui est une belle marque de confiance », a avoué la jeune femme.

Après trois an­nées pas­sées dans le pro­gramme de ho­ckey du Col­lège de Stans­tead, Alexie Guay a dé­ci­dé qu’elle était mûre pour un chan­ge­ment d’adresse.

Elle join­dra donc l’équipe fé­mi­nine de la North Ame­ri­can Ho­ckey Aca­de­my à Stowe, au Ver­mont, à la fin du mois de sep­tembre. «Pen­dant six mois, on va vrai­ment «man­ger» du ho­ckey, puis­qu’on au­ra en­vi­ron 75 matches entre le 29 sep­tembre et le 31 mars 2019. Ce se­ra une belle ex­pé­rience pour moi et une très bonne pré­pa­ra­tion en pré­vi­sion de mon en­trée à Bos­ton Col­lege l’an pro­chain», a-t-elle fait va­loir.

L’an­née 2018-2019 risque donc d’être pas­sa­ble­ment char­gée pour cet es­poir de l’équipe na­tio­nale olym­pique, puis­qu’elle pren­dra as­su­ré­ment part aux Cham­pion­nats du monde U18 au Ja­pon, au dé­but du mois de jan­vier, ain­si qu’aux Jeux du Ca­na­da à Red Deer, en fé­vrier. « Les Jeux du Ca­na­da n’ar­rivent qu’aux quatre ans et je suis très chan­ceuse que ça tombe sur mon an­née d’éli­gi­bi­li­té. En plus, si je réus­sis à me tailler une place sur l’équipe du Qué­bec (une for­ma­li­té, pré­ci­sons-le), j’au­rai la chance de tra­vailler à nou­veau avec Sarah Vaillan­court, qui était mon en­traî­neure à Stans­tead au cours des trois der­nières sai­sons », se ré­jouit-elle.

Gra­cieu­se­té – Ho­ckey Ca­na­da)

Alexie Guay (16) de­vrait oc­cu­per un rôle de lea­der au sein de l’équipe du Ca­na­da U18 au cours des pro­chains ren­dez-vous in­ter­na­tio­naux.(Photo

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.