Les élèves se dé­marquent dans les tests de l’OQRE

Le Reflet (The News) - - ACTUALITÉS • NEWS - STÉ­PHANE FOR­TIER ste­phane.for­tier@eap.on.ca

En plus d’ob­te­nir un taux de di­plo­ma­tion de près de 94 %, la grande ma­jo­ri­té des élèves ins­crits au sein des écoles se­con­daires du Con­seil sco­laire du dis­trict ca­tho­lique de l’Est on­ta­rien (CSDCEO) contri­buent à amé­lio­rer le taux de réus­site aux tests de com­pé­tence lin­guis­tique.

En ef­fet, pour la pre­mière fois, plus de 90 % des élèves on­ta­riens de langue fran­çaise de 10e an­née ont réus­si le test de com­pé­tence lin­guis­tique. C’est 5 % de plus qu’en 2015 alors que l’on en­re­gis­trait des chiffres de 85 %.

De fait, pas moins de 91 % des élèves de langue fran­çaise de 10e an­née, qui ont par­ti­ci­pé plei­ne­ment au TPCL (Test pro­vin­cial de com­pé­tence lin­guis­tique), l’ont réus­si à leur pre­mier es­sai. C’est la pre­mière fois que plus de 90 % des élèves réus­sissent le test.

« Les trois quarts (75 %) des élèves ayant des be­soins par­ti­cu­liers ont réus­si le test en 2016, ce qui dé­montre une aug­men­ta­tion, au cours des cinq der­nières an­nées, du taux de réus­site de ces élèves », a men­tion­né Dave Cooke, pré­sident de l’Of­fice de la qua­li­té et de la res­pon­sa­bi­li­té en édu­ca­tion (OQRE)

Quant aux élèves ins­crits au cours ap­pli­qué de fran­çais, 67 % des élèves ayant des be­soins par­ti­cu­liers ont at­teint le ni­veau re­quis pour les com­pé­tences lin­guis­tiques éva­luées par le test de 10e an­née. Par­mi les 875 élèves iden­ti­fiés comme ayant des be­soins par­ti­cu­liers, 658 (75 %) ont réus­si le test à leur pre­mier es­sai et seule­ment 217 (25 %) ne l’ont pas réus­si.

« Le sys­tème sco­laire de langue fran­çaise, fi­nan­cé par les de­niers pu­blics de l’On­ta­rio, vient de fran­chir une étape im­por­tante en ce qui concerne le taux de réus­site de ses élèves de 10e an­née en com­pé­tences lin­guis­tiques. Ce suc­cès est le fruit d’an­nées d’at­ten­tion sou­te­nue et d’ef­forts dé­li­bé­rés de la part du sys­tème dans son en­semble. Ces ef­forts doivent être main­te­nus pour que tous les élèves puissent at­teindre le ni­veau de réus­site dont ils sont ca­pables », a fait re­mar­quer Dave Cook.

« Les ré­sul­tats au TPCL de cette an­née mé­ritent d’être cé­lé­brés. Tout comme il n’y a au­cun doute que les in­for­ma­tions tirées de ces tests doivent être constam­ment uti­li­sées pour ci­bler le sou­tien qui doit être ap­por­té aux élèves qui ont en­core des dif­fi­cul­tés à dé­ve­lop­per leurs com­pé­tences lin­guis­tiques. En par­ti­cu­lier, il est im­por­tant que les écoles et les conseils sco­laires veillent à l’ef­fi­ca­ci­té des pro­grammes et des struc­tures de sou­tien qu’ils mettent en place pour les élèves ayant des be­soins par­ti­cu­liers », d’ajou­ter Bruce Ro­drigues, di­rec­teur gé­né­ral de l’OQRE.

Rap­pe­lons qu’en plus d’avoir le plus haut taux de di­plo­ma­tion de la ré­gion (93,4 % pour être exact), le Con­seil sco­laire de dis­trict ca­tho­lique de l’Est on­ta­rien est le plus grand ré­seau d’écoles de langue fran­çaise dans les cinq com­tés de Stor­mont, Dun­das, Glen­gar­ry, Pres­cott et Rus­sell, et as­sure l’édu­ca­tion à plus de 10 000 élèves, ré­par­tis dans 25 écoles élé­men­taires et huit écoles se­con­daires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.