La gar­de­rie co­opé­ra­tive de Saint-Al­bert prend forme !

Le Reflet (The News) - - LA UNE - VICKY CHAR­BON­NEAU vicky.char­bon­neau@eap.on.ca

Avec l’an­nonce d’une aide fi­nan­cière de 50 000$ du Con­seil de La Na­tion et la vente des parts en cours, le pro­jet de gar­de­rie se concré­tise!

Dans le but de don­ner une mise à jour sur le tra­vail ac­com­pli et sur ce qui est né­ces­saire à l’abou­tis­se­ment du pro­jet de gar­de­rie co­opé­ra­tive, une dé­lé­ga­tion du groupe com­mu­nau­taire St-Al­bert se ren­dait à la der­nière réu­nion du Con­seil de La Na­tion, le lun­di 15 mai der­nier, à l’aré­na de SaintI­si­dore. Lors de cette réu­nion, le groupe s’est vu oc­troyer un mon­tant de 50 000 $ pour la gar­de­rie com­mu­nau­taire.

« C’est un bon mon­tant et ce se­ra bon pour la com­mu­nau­té », a dit le conseiller Marc La­flèche, qui a dû se re­ti­rer lors du vote, étant lui-même membre de la gar­de­rie co­opé­ra­tive. « Éven­tuel­le­ment, on es­père comme ré­sul­tat que l’école va aug­men­ter en nombre et qu’on puisse gar­der nos en­fants chez nous. »

De­puis le 1er fé­vrier, date de la prise de pos­ses­sion du nou­vel éta­blis­se­ment lé­gué par la Caisse po­pu­laire Nou­vel-Ho­ri­zon pour la gar­de­rie, les tra­vaux vont bon train. Mal­gré un lé­ger re­tard, l’ou­ver­ture se fe­ra tout de même avant le dé­but des classes, soit vers la fin juillet ou le dé­but août. L’em­bauche de la nou­velle di­rec­trice de la gar­de­rie, Isa­belle Coo­ney, a été ef­fec­tuée ain­si que les toutes pre­mières en­tre­vues pour le per­son­nel.

Si­tuée à l’ar­rière, la construc­tion de l’an­nexe abri­te­ra no­tam­ment la cui­sine et l’en­trée prin­ci­pale de la fu­ture gar­de­rie, ou­verte 24 heures par jour, sept jours sur sept. En fait, tout comme les ser­vices que celle-ci of­fri­ra, le per­son­nel et les bé­né­voles tra­vaillent jour et nuit afin de voir sa concré­ti­sa­tion.

« Le pro­jet a beau­coup rai­son­né avec les be­soins de notre com­mu­nau­té, mais aus­si avec ses va­leurs », dé­cla­rait la se­cré­taire du groupe com­mu­nau­taire St-Al­bert, Ju­lie Ke­ra­vel, lors d’une vi­site des lo­caux en construc­tion, plus tôt lors de la même jour­née.

Que ce soit par le biais de ma­té­riaux de construc­tion, de main-d’oeuvre, de ser­vices et de ter­rain, les gens et les en­tre­prises lo­cales croient au pro­jet et ont uni leurs forces. « Je di­rais que 60 % de notre main-d’oeuvre, ce sont des bé­né­voles », a-t-elle ajou­té.

Outre le mon­tant four­ni par La Na­tion, une sub­ven­tion des Com­tés unis de Pres­cott et Rus­sell, d’une va­leur de 30 000 $, a ser­vi à l’achat d’ameu­ble­ment et de four­ni­tures, tan­dis que la Fro­ma­ge­rie St-Al­bert leur a éga­le­ment fait don de 20 000 $, en plus de ma­té­riaux de construc­tion et de leur ex­per­tise. Fi­na­le­ment, le Club Op­ti­miste de Saint-Al­bert or­ga­nise un sou­per spa­ghet­ti au centre ré­créa­tif le ven­dre­di 9 juin à 17 h 30. Tous les pro­fits se­ront ver­sés au pro­jet de gar­de­rie, en plus du don ini­tial de 2500 $.

La com­mu­nau­té est éga­le­ment ap­pe­lée à par­ti­ci­per en de­ve­nant membre de la co­opé­ra­tive. Vi­sant 300 membres pour ses deux pre­mières an­nées, le groupe com­mu­nau­taire est à un tiers d’at­teindre son ob­jec­tif. Au coût de 300 $, il y au­ra quatre sortes de parts : les parts or­di­naires, les parts consom­ma­teurs, les parts des groupes so­ciaux et ceux des tra­vailleurs. Sans tou­te­fois rap­por­ter de ris­tourne, les parts donnent à leurs dé­ten­teurs une voix sur la vi­sion et les prio­ri­tés de la co­opé­ra­tive en plus d’en­cou­ra­ger la com­mu­nau­té à voir à ses be­soins. Rap­pe­lons que les ob­jec­tifs du groupe com­mu­nau­taire St-Al­bert sont de sa­tis­faire les be­soins des fa­milles, pro­mou­voir la fran­co­pho­nie, l’agri­cul­ture et les re­la­tions in­ter­gé­né­ra­tion­nelles.

We do di­vorce. Dif­fe­rent­ly. Ask us how.

Une nou­velle voie. La so­lu­tion al­ter­na­tive. Com­mu­ni­quez avec nous dès main­te­nant.

Char­bon­neau —pho­to Vicky

On re­con­nait, ci-des­sus, la nou­velle di­rec­trice de la gar­de­rie, Isa­belle Coo­ney, et Ju­lie Ke­ra­vel, membre du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion (se­cré­taire) du groupe com­mu­nau­taire St-Al­bert. La gar­de­rie co­opé­ra­tive, dont l’ou­ver­ture est main­te­nant pré­vue pour la fin juillet ou le dé­but août, au­ra la ca­pa­ci­té d’ac­cueillir près de 60 jeunes de tous âges, et ce, grâce à l’éner­gie et à la gé­né­ro­si­té des gens de la com­mu­nau­té. De plus, la gar­de­rie co­opé­ra­tive of­fri­ra des ser­vices sept jours par se­maine, 24 heures par jour.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.