Bon cop, bad cop

La chro­nique té­lé de Ri­chard Ther­rien

Le Soleil - - LA UNE - RI­CHARD THER­RIEN rther­rien@le­so­leil.com

La sé­rie po­li­cère Car­di­nal, réa­li­sée par Podz, a été tour­née en­tiè­re­ment en an­glais à Sud­bu­ry, en On­ta­rio

Lui, un en­quê­teur on­ta­rien, en­tê­té et tour­men­té, qui traîne un pas­sé trouble. Elle, une dé­tec­tive qué­bé­coise, droite, qui garde la tête froide mais cache ses vé­ri­tables in­ten­tions. Vous avez le duo prin­ci­pal de Car­di­nal, nou­velle sé­rie ca­na­dienne en six épi­sodes de Su­per Écran et CTV, dif­fu­sée si­mul­ta­né­ment en fran­çais et en an­glais.

Les sé­ries po­li­cières ont tou­jours la cote, et on le voit avec le suc­cès phé­no­mé­nal de Dis­trict 31. Car­di­nal saute dans la vague, avec l’ac­teur amé­ri­cain Billy Campbell et Ka­rine Va­nasse comme têtes d’af­fiche, et Podz à la réa­li­sa­tion. Ne vous at­ten­dez pas au rythme ha­le­tant d’un Blue Moon ou d’un Men­songes; Car­di­nal est un drame psy­cho­lo­gique qui prend son temps et offre as­sez peu de ten­sion, du moins au dé­part.

Nous sommes en plein hi­ver à Sud­bu­ry, dans le nord de l’On­ta­rio, où la sé­rie a été tour­née en­tiè­re­ment en an­glais. Le dé­tec­tive John Car­di­nal doit tra­vailler contre son gré avec une en­quê­teuse sor­tie des crimes fi­nan­ciers, Lise De­lorme, quand le corps d’une ado­les­cente est trou­vé, en­fer­mé dans la glace et dans un pi­teux état. Même sans preuves, Car­di­nal fait le lien avec d’autres dis­pa­ri­tions et conclut à des meurtres en sé­rie. La suite est sor­dide, sa­chez-le.

J’ai pré­fé­ré le deuxième épi­sode au pre­mier, où les in­dices sont ré­vé­lés au compte-gouttes, mais j’au­rais ai­mé sor­tir plus in­tri­gué du vi­sion­ne­ment. Je pré­fé­rais l’am­biance de sus­pi­cion et d’in­quié­tude de la sé­rie Far­go, qui se passe aus­si en hi­ver. Ka­rine Va­nasse in­carne beau­coup plus en re­te­nue ce per­son­nage, pro­ba­ble­ment son moins gla­mour. Dans le rôle prin­ci­pal, Billy Campbell, que vous avez peut-être vu dans The Killing, offre une per­for­mance hon­nête. Dif­fi­cile de re­con­naître la si­gna­ture de Podz, plus ef­fa­cée lors­qu’il réa­lise à l’ex­té­rieur du Qué­bec. Ce­lui-ci af­firme avoir eu à peu près le double du bud­get d’un 19-2.

Car­di­nal s’ins­pire de Qua­rante mots pour la neige, pre­mier d’une sé­rie de six ro­mans de Giles Blunt. Une deuxième sai­son est dé­jà en pré­pa­ra­tion. Dieu mer­ci, Ka­rine Va­nasse se double elle-même dans la ver­sion fran­çaise; Robert Nay­lor, autre Qué­bé­cois qui joue dans la sé­rie, a ce­pen­dant la voix d’un autre. Car­di­nal est dif­fu­sée à par­tir du mer­cre­di 25 jan­vier à 23h à Su­per Écran, une heure après la dif­fu­sion en an­glais à CTV. Trop tard pour vous? L’épi­sode est re­pris le len­de­main à 21h. Par­mi ses sé­ries ori­gi­nales, Su­per Écran a com­man­dé une troi­sième sai­son de Marche à l’ombre, qui se­ra la der­nière avec six épi­sodes. La chaîne payante dif­fu­se­ra le mois pro­chain Ca­tas­trophe, une co­mé­die ro­man­tique avec Ju­lie Per­reault et Ros­sif Su­ther­land.

Au fait, Su­per Écran dif­fu­se­ra à la fin du mois la ver­sion fran­çaise du do­cu­men­taire de HBO Bright Lights: Star­ring Car­rie Fi­sher and Deb­bie Rey­nolds. D’abord pré­vu pour le prin­temps, la chaîne amé­ri­caine en a de­van­cé la dif­fu­sion après le dé­cès de la fille et de sa mère. Je vous re­viens avec la date et l’heure.

Dis­trict 31 règne de­vant de gros ca­nons

Vous étiez nom­breux à cé­lé­brer le re­tour de Dis­trict 31 lun­di; la sé­rie d’ICI Ra­dio-Ca­na­da Té­lé a été l’émis­sion la plus re­gar­dée de la soi­rée, tous ré­seaux confon­dus, avec 1 078 000 adeptes. Même le re­tour de Pi­ment fort, qui a at­ti­ré 654 000 té­lé­spec­ta­teurs à TVA, n’a pas fait bron­cher la sé­rie de Luc Dionne. Très bon dé­but pour Lâ­cher prise à 19h30, qui a re­te­nu 921 000 cu­rieux à ICI, contre une re­prise des Beaux ma­laises, choi­sie par 671 000 ir­ré­duc­tibles à TVA. Vue par 958 000 fi­dèles, L’Échap­pée reste pre­mière dans sa case de 20h à TVA, alors que Rup­tures, qui s’y ins­talle pour l’hi­ver, en a re­te­nu 798 000 à ICI. En­fin à 21h, la pre­mière de Karl & Max, dé­jà dis­po­nible au Club illi­co, n’a pu at­ti­rer plus de 690 000 té­lé­spec­ta­teurs à TVA, contre la re­prise des Pays d’en haut, vue par 592 000 à ICI.

La voix ju­nior et Uni­té 9 en tête à Qué­bec

À Qué­bec, TVA de­meure la sta­tion la plus re­gar­dée. Se­lon les son­dages d’au­tomne de Nu­me­ris par ca­hiers d’écoute, dé­voi­lés hier, le ré­seau ré­colte 32,7 % de parts de mar­ché contre 19,8 % pour ICI Ra­dio-Ca­na­da Té­lé et 5,3 % pour V. Mais ICI Qué­bec af­firme pas­ser au pre­mier rang en heures de grande écoute, avec 25,3 % de parts de mar­ché contre 24,2 % pour TVA, du lun­di au di­manche. Au pal­ma­rès des émis­sions les plus re­gar­dées l’au­tomne der­nier, La voix ju­nior trône au som­met avec 285 000 fi­dèles, de­vant Uni­té 9, qui en ral­lie 280 000, une hausse de 25 000 par rap­port à 2015. Suivent L’Échap­pée (191 000), Boo­me­rang (178 000) et Le ban­quier (172 000). Du cô­té de l’in­for­ma­tion, le TVA Nou­velles de Pierre Jo­bin à 18h conserve 126 000 adeptes contre 61 000 pour Le té­lé­jour­nal de Bru­no Sa­vard à ICI Qué­bec. En hausse, la se­conde de­mi-heure du TJ Qué­bec passe de 47 000 à 56 000 té­lé­spec­ta­teurs, contre 88 000 pour Le tri­cheur de TVA. La fin de se­maine, c’est plus serré entre Le té­lé­jour­nal de Guillaume Du­mas et le TVA Nou­velles de Ju­lie Cou­ture, qui ont res­pec­ti­ve­ment 26,7 et 29,9 % de parts de mar­ché.

Ka­rine Va­nasse, dans la nou­velle sé­rie Car­di­nal

L’ac­teur amé­ri­cain Billy Campbell et l’ac­trice qué­bé­coise Ka­rine Va­nasse sont les deux têtes d’af­fiche de la sé­rie Car­di­nal. — PHO­TO FOUR­NIE PAR SU­PER ÉCRAN

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.