Ac­cueillir plus d’en­fants han­di­ca­pés dans les CPE

Le Soleil - - ACTUALITÉS - PA­TRI­CIA CLOUTIER

Le mi­nis­tère de la Fa­mille double le bud­get al­loué aux en­fants lour­de­ment han­di­ca­pés afin que les ser­vices de garde édu­ca­tifs puissent ac­cueillir tous ceux qui frappent à leur porte.

C’est au Centre de la pe­tite en­fance (CPE) du CHUL, à Qué­bec, que le mi­nistre de la Fa­mille Sé­bas­tien Proulx a an­non­cé mar­di une bo­ni­fi­ca­tion de 2,6 mil­lions $ du pro­gramme dé­dié aux en­fants han­di­ca­pés ayant d’im­por­tants be­soins.

Les CPE pour­ront do­ré­na­vant ac­cueillir 12 en­fants han­di­ca­pés au lieu de 9 et of­frir trois heures d’ac­com­pa­gne­ment in­di­vi­duel par jour au lieu d’une seule heure. Le sa­laire des édu­ca­teurs qui s’oc­cupent de ces en­fants est aus­si re­vu à la hausse, pas­sant de 15 $ à 21 $ de l’heure.

« Il faut que tous les en­fants aient les mêmes chances et avec ce mon­tant, on pense être en me­sure de ré­pondre à toutes les de­mandes et même plus », a sou­li­gné le mi­nistre Proulx. L’an der­nier, le mi­nis­tère de la Fa­mille a re­çu des de­mandes pour 290 en­fants l our­de­ment han­di­ca­pés en âge de fré­quen­ter la gar­de­rie.

La nou­velle a ré­joui Richard Bi­gaouette, di­rec­teur gé­né­ral du CPE du CHUL. M. Bi­gaouette dé­plo­rait en mars der­nier, dans Le So­leil, de­voir sol­li­ci­ter l’aide du pu­blic pour conti­nuer à ac­cueillir deux bam­bins lour­de­ment han­di­ca­pés. Le CPE s’était vu re­fu­ser une sub­ven­tion ex­tra­or­di­naire pour Ca­mille, 18 mois, qui est aveugle, et Amin, 2 ans et de­mi, at­teint d’une ma­la­die qui le prive de tout to­nus mus­cu­laire.

L’an­nonce de mar­di ne per­met­tra pas de payer le sa­laire com­plet d’une édu­ca­trice pour chaque en­fant, mais M. Bi­gaouette le voit quand même comme un bon coup de pouce pour ses deux «pe­tits co­cos». «On se sent un peu plus épau­lés dans notre si­tua­tion. » Voir la vi­déo à le­so­leil. com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.