Le­gault exige des baisses d’im­pôt de 1000 $ par fa­mille

Le Soleil - - POLITIQUE -

SHA­WI­NI­GAN — Les Qué­bé­cois sont en droit d’exi­ger des baisses d’im­pôt dès cet au­tomne, a dé­cla­ré le chef de la Coa­li­tion ave­nir Qué­bec (CAQ), Fran­çois Le­gault, en clô­ture du cau­cus pré­ses­sion­nel de son par­ti à Sha­wi­ni­gan, mar­di.

«On a une si­tua­tion ac­tuel­le­ment où, quand on re­garde le re­ve­nu dis­po­nible, les Qué­bé­cois ont 4000 $ de moins que les autres Ca­na­diens», a-t-il dé­cla­ré.

Il de­mande au mi­nistre des Fi­nances, Car­los Lei­tao, de dé­po­ser une mise à jour éco­no­mique com­por­tant des baisses d’im­pôt de 1000 $ par fa­mille, de l’ar­gent «qui a été pris dans leur por­te­feuille». Le sur­plus bud­gé­taire de Qué­bec a at­teint 2,5 mil­liards $ cette an­née. Il est 10 fois plus éle­vé que pré­vu dans le plus ré­cent bud­get.

Le mi­nistre Lei­tao a an­non­cé en juin que l’ar­gent se­ra plu­tôt di­ri­gé vers la ré­serve de sta­bi­li­sa­tion pour les im­pré­vus, dans la­quelle il y a dé­jà 2,4 mil­liards $.

Le grand ar­gen­tier de la pro­vince avait don­né l’exemple des inon­da­tions qui ont ré­cem­ment ra­va­gé plu­sieurs ré­gions du Qué­bec ain­si que du conflit ca­na­do-amé­ri­cain sur le bois d’oeuvre, qui a for­cé Qué­bec à al­lon­ger jus­qu’à 300 mil­lions $ pour épau­ler l’in­dus­trie fo­res­tière.

Lors de la der­nière cam­pagne élec­to­rale, le pre­mier mi­nistre Phi­lippe Couillard avait pro­mis que la moi­tié des sur­plus ser­vi­rait à bais­ser les im­pôts des Qué­bé­cois.

Par ailleurs, tout in­dique que le Qué­bec en­gen­dre­ra d’autres sur­plus dans les pro­chains mois, a ar­gué M. Le­gault. «Il est temps de rem­bour­ser ces fa­milles», a-t-il dit.

Le chef ca­quiste a vou­lu se pré­sen­ter en vé­ri­table so­lu­tion de re­change aux li­bé­raux lors de son cau­cus de deux jours en Mau­ri­cie, ré­pon­dant lon­gue­ment aux ques­tions, dont celles des jour­na­listes an­glo­phones.

Il s’est dé­crit comme étant prag­ma­tique, «d’ex­trême centre», et a re­fu­sé de s’iden­ti­fier aux groupes na­tio­na­listes iden­ti­taires, tels que La Meute.

«Si vous êtes in­sa­tis­faits de ce qui se passe en san­té, en édu­ca­tion, en éco­no­mie, vous avez une al­ter­na­tive, c’est la CAQ», a-t-il clai­ron­né. Le cau­cus s’est dé­rou­lé dans la bonne hu­meur, la for­ma­tion po­li­tique bé­né­fi­ciant ac­tuel­le­ment d’une pro­gres­sion dans les son­dages d’opi­nion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.