L’îlot Char­le­voix à la Ville pour 1 M$

Le Soleil - - ACTUALITÉS - AN­NIE MO­RIN amo­rin@le­so­leil.com

Le mi­nistre de la San­té et des Ser­vices so­ciaux, Gaé­tan Bar­rette, a confir­mé mer­cre­di la vente du ter­rain de l’ î lot Char­le­voix à la Ville de Qué­bec pour 1 mil­lion $. Lo­ge­ments et ser­vices de proxi­mi­té sont les prio­ri­tés de l’ad­mi­nis­tra­tion La­beaume pour cet es­pace stra­té­gique au coeur du Vieux- Qué­bec.

Le ter­rain de 1102 mètres car­rés, si­tué au coin de la rue Char­le­voix et de la côte du Pa­lais, a une va­leur de 1 365 000 $ au der­nier rôle d’éva­lua­tion. Le CHU de Qué­bec n’en avait plus be­soin, car le fu­tur mé­ga­hô­pi­tal a été re­lo­ca­li­sé sur le site de l’Hô­pi­tal de l’En­fant-Jé­sus, à Li­moi­lou.

L’an­nonce de la tran­sac­tion a eu lieu à l’hô­tel de ville de Qué­bec, en pré­sence du maire Ré­gis La­beaume et du mi­nistre de la ré­gion de la Ca­pi­tale- Na­tio­nale, Fran­çois Blais. L’am­biance était bon en­fant, l es po­li­ti­ciens se ta­qui­nant sur le prix payé. Trop bas, se­lon les li­bé­raux. Trop éle­vé, se­lon le maire.

Tous s’en­ten­daient tou­te­fois sur l’im­por­tance de cette ac­qui­si­tion pour la Ville de Qué­bec, qui sou­haite dy­na­mi­ser son centre his­to­rique en at­ti­rant 500 nou­veaux ré­si­dents per­ma­nents.

«UNI­TÉS D’HA­BI­TA­TION»

Le maire de Qué­bec dit avoir pri­vi­lé­gié « des tran­sac­tions non seule­ment pour s’as­su­rer qu’il se bâ­ti­rait des uni­tés d’ha­bi­ta­tion pour que des hu­mains res­tent là en per­ma­nence, mais, en même temps, qu’on puisse ame­ner des ser­vices » . M. La­beaume a par­lé spé­ci­fi­que­ment de com­merces d’ali­men­ta­tion, mais n’ex­clut pas les autres.

L’élu a in­sis­té sur l’im­por­tance de « ne pas perdre l e contrôle de notre centre-ville, du Vieux » . «C’est do­cu­men­té : ré­cu­pé­rer ça prend des dé­cen­nies. Une fois que les gens sont par­tis, les ra­me­ner, c’est com­pli­qué », a-t-il fait re­mar­quer.

La Ville de Qué­bec pro­cé­de­ra dans les pro­chains mois à un ap­pel de pro­po­si­tions au­près des pro­mo­teurs im­mo­bi­liers pour oc­cu­per le ter­rain. Le zo­nage pré­voit un maxi­mum de 17 mètres ou six étages. Se­lon la vice-pré­si­dente du co­mi­té exé­cu­tif, Ju­lie Le­mieux, res­pon­sable des dos­siers d’ur­ba­nisme et de pa­tri­moine, ce­la est suf­fi­sant et ne de­vrait pas bou­ger «à moins qu’on nous pré­sente un pro­jet ex­tra­or­di­naire».

DES SER­VICES DE SAN­TÉ

Le mi­nistre de la San­té a ré­pé­té qu’il y au­rait tou­jours des ser­vices de san­té of­ferts sur le site de l’Hô­tel-Dieu, no­tam­ment pour des­ser­vir ces ré­si­dents que veut at­ti­rer la Ville de Qué­bec, mais «la for­mule reste à dé­ter­mi­ner ». Le Dr Bar­rette veut y al­ler «en sé­quence», at­tendre que le mé­ga­hô­pi­tal soit lan­cé pour avoir une meilleure idée des be­soins pour le sec­teur et l’en­semble de la ré­gion de Qué­bec.

L’op­po­si­tion of­fi­cielle à l’hô­tel de ville de Qué­bec a ré­agi po­si­ti­ve­ment à la tran­sac­tion, mais sou­haite par­ti­ci­per à la ré­dac­tion de l’ap­pel de pro­po­si­tions. Jean Rous­seau, co­lis­tier de la chef Anne Gué­rette qui re­pré­sente le Vieux-Qué­bec, a fait re­mar­quer que les ci­toyens avaient dé­jà af­fi­ché leur pré­fé­rence pour un édi­fice de quatre étages avec des halles au rez-de-chaus­sée et des lo­ge­ments à l’étage.

Dé­mo­cra­tie Qué­bec a aus­si plai­dé pour une in­té­gra­tion avec la rue Saint-Jean toute proche. «Chaque pro­jet qui se fait dans le Vieux-Qué­bec doit être un bi­jou», a in­sis­té sa chef.

— PHO­TO LE SO­LEIL, CA­RO­LINE GRÉ­GOIRE

Le ter­rain de 1102 mètres car­rés, si­tué au coin de la rue Char­le­voix et de la côte du Pa­lais, ser­vi­ra à construire des lo­ge­ments et des ser­vices de proxi­mi­té, se­lon le maire Ré­gis La­beaume.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.