Les hos­ti­li­tés sont lan­cées

Le Soleil - - POLITIQUE - AN­NIE MA­THIEU ama­thieu@le­so­leil.com AN­NIE MO­RIN amo­rin@le­so­leil.com

Li­bé­raux et ca­quistes n’ont pas at­ten­du le dé­clen­che­ment of­fi­ciel de l’élec­tion par­tielle dans Louis-Hé­bert pré­vu le 2 oc­tobre pour se crê­per le chi­gnon mer­cre­di.

Les pre­mières pan­cartes élec­to­rales du can­di­dat li­bé­ral dans la cir­cons­crip­tion, Éric Té­trault, ont été aper­çues au pe­tit ma­tin, signe que l’an­nonce du scru­tin était im­mi­nente. Celle- ci est tom­bée à l’heure du dî­ner, mais dé­jà, le mi­nistre de la San­té et des Ser­vices so­ciaux, Gaé­tan Bar­rette, avait mis la table.

En ma­ti­née, il a uti­li­sé l’exemple de la ca­pi­tale pour contre­dire le chef de la Coa­li­tion ave­nir Qué­bec (CAQ), qui consi­dère que l’éco­no­mie du Qué­bec bat de l’aile.

« L’éco­no­mie va bien à Qué­bec. Il y a pro­ba­ble­ment une seule per­sonne qui ne s’en est pas ren­du compte en­core et c’est évi­dem­ment Fran­çois Le­gault de la CAQ. Lui, il consi­dère que ça va mal à Qué­bec » , a lan­cé le Dr Bar­rette lors d’une confé­rence de presse pour an­non­cer la vente à la Ville de Qué­bec de l’îlot Char­le­voix.

BAISSES D’IM­PÔT RÉCLAMÉES

En fait, M. Le­gault a cri­ti­qué le bi­lan li­bé­ral en ma­tière d’éco­no­mie — et de san­té — pour l’en­semble de la pro­vince et ré­cla­mé no­tam­ment des baisses d’im­pôt. Qu’im­porte, le li­bé­ral ne s’est pas fait prier pour ré­ci­di­ver lors de la pé­riode de ques­tions des jour­na­listes. Pour lui, la CAQ, « c’est un par­ti de bou­gon­neux » . « Ils ont pas­sé deux jours en cau­cus à es­sayer de trou­ver quelque chose de né­ga­tif. [...] Moi, je pense que l’éco­no­mie à Qué­bec va bien. Je suis content de par­ti­ci­per avec M. le maire à l’es­sor éco­no­mique du Vieux-Qué­bec.»

Son col­lègue Fran­çois Blais a pour sa part sou­hai­té une cam­pagne « vic­to­rieuse» pour le porte-ban­nière li­bé­ral, Éric Té­trault, dont il a van­té les com­pé­tences en ma­tière éco­no­mique. « Il va fal­loir tra­vailler fort. On sait que c’est une par­tielle. C’est pas pa­reil, il y a tou­jours un ef­fort sup­plé­men­taire qu’on doit faire» en tant que «gou­ver­ne­ment au pou­voir » , a f ait va­loir l e mi­nistre res­pon­sable de la Ca­pi­tale-Na­tio­nale. Le gain de Chau­veau, dans les mêmes condi­tions en 2015, lui ins­pire confiance.

SAU­VA­GEAU CON­FIANT

Plus tard en ma­ti­née, le clan ad­verse était éga­le­ment op­ti­miste lors du dé­voi­le­ment de la can­di­date ca­quiste dans Char­les­bourg pour les élec­tions gé­né­rales de 2018, soit la di­rec­trice des com­mu­ni­ca­tions et porte-pa­role du Bu­reau du co­ro­ner, Ge­ne­viève Guil­bault. La femme de 34 ans, qui a été membre du par­ti de Phi­lippe Couillard jus­qu’en 2016, a dit lui avoir tour­né le dos après les di­verses ré­vé­la­tions à la com­mis­sion Charbonneau, les hausses de ta­rifs et «le re­fus de ré­gler la ques­tion iden­ti­taire».

Pré­sent à l’ évé­ne­ment, Nor­mand Sau­vage au, qui tente sa chance pour r em­pla­cer Sam Ha­mad dans Louis- Hé­bert, se di­sait con­fiant de lui suc­cé­der. « C’est sûr qu’on sent qu’on a un bon vent dans le dos. Les gens me font des thumbs up », a té­moi­gné le ca­quiste, fai­sant al­lu­sion aux ré­cents son­dages pla­çant sa for­ma­tion po­li­tique non loin der­rière le PLQ dans les in­ten­tions de vote des Qué­bé­cois.

Le chef, Fran­çois Le­gault, a pro­fi­té de l’oc­ca­sion pour re­pro­cher au gou­ver­ne­ment de Phi­lippe Couillard d’avoir tar­dé à dé­clen­cher la par­tielle. « Je pense que c’est un manque de res­pect pour les élec­teurs. C’est comme si le gou­ver­ne­ment vou­lait faire ex­près pour les mé­lan­ger », a-t-il lan­cé en ré­fé­rence aux élec­tions mu­ni­ci­pales qui au­ront éga­le­ment été lan­cées.

Le Par­ti qué­bé­cois pré­sente quant à lui Nor­mand Beau­re­gard; Qué­bec so­li­daire, Guillaume Boi­vin; tan­dis qu’Op­tion na­tio­nale mise sur Mar­tin Saint-Louis.

— PHO­TO LE SO­LEIL, YAN DOU­BLET

Le dé­clen­che­ment of­fi­ciel de l’élec­tion par­tielle dans Louis- Hé­bert n’était pas an­non­cé que dé­jà mer­cre­di ma­tin, on pou­vait voir des pan­cartes élec­to­rales du can­di­dat li­bé­ral, Éric Té­trault, dans les rues de la cir­cons­crip­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.