Troi­sième lien : Les­sard et Blais plus af­fir­ma­tifs que ja­mais

Le Soleil - - ACTUALITÉS - AN­NIE MO­RIN amo­rin@le­so­leil.com AVEC JEAN-MARC SALVET

« Il va y en avoir un [troi­sième lien], mais c’est un su­jet com­plexe par la suite. Où il va être exac­te­ment, à quelles fins, quelles po­pu­la­tions il va des­ser­vir. Il y a beau­coup de ques­tions qui sont ou­vertes. C’est pour ça qu’on a tou­jours été pru­dents dans les pro­pos, mais c’est » in­évi­table qu’il y a un troi­sième lien — Le mi­nistre res­pon­sable de la Ca­pi­tale- Na­tio­nale, Fran­çois Blais

Il y au­ra un troi­sième lien rou­tier entre Qué­bec et Lé­vis, af­firment dé­sor­mais en choeur le mi­nistre des Tran­sports du Qué­bec et son col­lègue res­pon­sable de la Ca­pi­tale- Na­tio­nale. Laurent Les­sard et Fran­çois Blais n’ont tou­te­fois pas d’échéan­cier ni de bud­get à pro­po­ser, pas même de lo­ca­li­sa­tion pour cet ou­vrage dont ils ne savent pas, d’ailleurs, s’il pren­dra la forme d’un pont ou d’un tun­nel.

De­puis l’an­nonce de l’élar­gis­se­ment de l’au­to­route Hen­ri-IV, lun­di ma­tin, le mi­nistre Blais ne parle plus du troi­sième lien au condi­tion­nel, mais au fu­tur. Se­lon lui, c’est une évi­dence que le bu­reau de pro­jet du troi­sième lien, of­fi­cia­li­sé cet été, dé­bou­che­ra sur un pro­jet concret.

Le mi­nistre des Tran­sports a mar­ché à sa suite, mer­cre­di, alors qu’il était in­ter­ro­gé par les jour­na­listes en marge du con­seil des mi­nistres. Pré­ci­sant qu’il fau­dra faire un choix entre un pont ou un tun­nel, M. Les­sard a été for­mel à l’ef­fet qu’il y avait un en­ga­ge­ment de son par­ti à réa­li­ser un troi­sième lien. « La po­pu­la­tion veut le sa­voir ça se­rait quoi et ça coû­te­rait com­bien, après on ver­ra si on a les moyens de ça», a-t-il ajou­té.

Ques­tion­né par la suite, M. Blais a ré­af­fir­mé qu’«il va y en avoir un» troi­sième lien. Pour lui, « rien de nou­veau là». « Il va y en avoir un, mais c’est un su­jet com­plexe par la suite. Où il va être exac­te­ment, à quelles fins, quelles po­pu­la­tions il va des­ser­vir. Il y a beau­coup de ques­tions qui sont ou­vertes. C’est pour ça qu’on a tou­jours été pru­dents dans les pro­pos, mais c’est in­évi­table qu’il y a un troi­sième lien», a-t-il dé­ve­lop­pé.

Le mi­nistre li­bé­ral a aus­si ra­me­né la ques­tion des coûts sur le ta­pis. Il im­porte se­lon lui de sa­voir «com­bien ça va coû­ter, est-ce qu’on va être ca­pable de faire quelque chose à un prix rai­son­nable». Un tun­nel à 4 mil­liards $ tel qu’es­ti­mé par le pro­fes­seur Bru­no Mas­si­cotte? M. Blais laisse en­tendre que ce se­rait trop cher.

Re­lan­cé sur cette ques­tion sen­sible du troi­sième lien, l’at­ta­ché de presse du mi­nistre Les­sard n’a pas sou­hai­té en re­mettre. « Notre seul com­men­taire se­ra que le bu­reau de pro­jet con­ti­nue son tra­vail dans le but de do­cu­men­ter et d’ex­plo­rer les so­lu­tions pour la réa­li­sa­tion d’un troi­sième lien. Nous tra­vaillons à trou­ver des so­lu­tions à court, moyen et long termes aux pro­blèmes de conges­tions à Qué­bec et Lé­vis » , a sou­li­gné Ma­thieu Gau­dreault.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.