Le nou­veau pdg d’Uber évoque une en­trée en Bourse dans 18 à 36 mois

Le Soleil - - AFFAIRES -

SAN FRAN­CIS­CO — Le nou­veau pdg d’Uber Da­ra Khos­row­sha­hi a évo­qué mer­cre­di une en­trée en Bourse du groupe dans 18 à 36 mois, se­lon le Wall Street Jour­nal.

«M. Khos­row­sha­hi a fixé un dé­lai de 18 à 36 mois pour une en­trée en Bourse, tout en in­di­quant qu’il ne s’agis­sait pas d’une date li­mite ferme», écrit le quo­ti­dien éco­no­mique, ci­tant une source pré­sente à la ren­contre entre le nou­veau pa­tron et les sa­la­riés du groupe ba­sé à San Fran­cis­co.

Contac­té à pro­pos de ces dé­cla­ra­tions, Uber n’a pas ré­pon­du aux sol­li­ci­ta­tions de l’AFP.

Une pos­sible en­trée en Bourse de la plus grosse jeune pousse non co­tée du monde a tou­jours été source de spé­cu­la­tions. Mais lorsque le fon­da­teur et ex-pdg du groupe Tra­vis Ka­la­nick était in­ter­ro­gé sur un ca­len­drier, il ré­pon­dait sou­vent «le plus tard pos­sible».

Consi­dé­ré comme res­pon­sable des nom­breuses contro­verses ter­nis­sant l’image du groupe, qui ac­cu­mule aus­si les pertes fi­nan­cières, M. Ka­la­nick a été pous­sé à la dé­mis­sion fin juin par des ac­tion­naires puis­sants.

L’un de ces ac­tion­naires, Bench­mark Ca­pi­tal Part­ners, a d’ailleurs dé­po­sé plainte contre lui, l’ac­cu­sant d’avoir vou­lu ma­ni­pu­ler la di­rec­tion pour re­ve­nir à son poste.

Se­lon la presse, l’an­cien pdg a néan­moins mar­qué un point mer­cre­di, après qu’un juge eut ren­voyé le conflit vers un ar­bi­trage pri­vé, plu­tôt que d’en­ga­ger un pro­cès.

Son suc­ces­seur nom­mé mar­di soir au­ra fort à faire pour re­do­rer le bla­son d’Uber et per­mettre une en­trée en Bourse dans de bonnes condi­tions. Il de­vra no­tam­ment af­fron­ter plu­sieurs en­quêtes ju­di­ciaires sur des soup­çons de cor­rup­tion ou d’uti­li­sa­tion d’un lo­gi­ciel illé­gal.

Éta­blie sur la base des le­vées de fonds au­près des in­ves­tis­seurs, la va­lo­ri­sa­tion d’Uber est d’en­vi­ron 70 mil­liards $US (88 mil­liards $). Mais, se­lon la presse, quatre so­cié­tés d’in­ves­tis­se­ment ont ré­cem­ment re­vu à la baisse la va­leur de leur par­ti­ci­pa­tion, ré­dui­sant la va­leur théo­rique d’Uber.

Uber est aus­si pour­sui­vi par une fi­liale de Google, Way­mo, spé­cia­li­sée dans les voi­tures au­to­nomes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.