Pre­mière sé­rie de l’au­teure Ma­rie-An­drée Lab­bé

Le Soleil - - ARTS ET SPECTACLES - DA­NIEL CÔ­TÉ Le Quo­ti­dien

Ma­rie-An­drée Lab­bé a beau faire car­rière à Montréal, sa vi­sion du monde, sa ma­nière d’être, sont celles d’une fille du Saguenay. Elle a qui a vé­cu à L’Anse-Saint-Jean de 7 à 17 ans, qui a fré­quen­té «la plus pe­tite po­ly­va­lente du Qué­bec» jus­qu’à la fin du se­con­daire, en garde un sou­ve­nir si vi­vace qu’il a co­lo­ré l’écri­ture de sa pre­mière sé­rie té­lé­vi­sée, Trop, que Ra­dio-Ca­na­da dif­fu­se­ra à comp­ter du 11 sep­tembre, à 19h30. «Je suis née à Saint-Si­méon, mais notre fa­mille s’est ins­tal­lée dans le Bas-Saguenay parce que mon père était pro­prié­taire d’une phar­ma­cie. Pour moi, ça a été mer­veilleux comme ex­pé­rience. Pen­dant les an­nées 1990, j’ai pro­fi­té à mort du mont Édouard», a men­tion­né l’au­teure d’un ton en­joué, mar­di, lors d’une en­tre­vue té­lé­pho­nique ac­cor­dée au Quo­ti­dien.

Ses ra­cines ont nour­ri l’écri­ture de Trop, dont les per­son­nages cen­traux sont deux soeurs ori­gi­naires du Saguenay. In­car­nées par Éve­lyne Bro­chu et Vir­gi­nie For­tin, Isa­belle et Anaïs amorcent la sé­rie au mo­ment où la ca­dette (Anaïs) em­mé­nage avec l’aî­née dans la Mé­tro­pole. Elle vient de re­ce­voir un diag­nos­tic de trouble bi­po­laire, alors qu’Isa­belle vit une déception pro­fes­sion­nelle.

«J’ai in­suf­flé l’éner­gie du Saguenay à ces per­son­nages, qui sont aus­si ca­rac­té­ri­sés par leur gé­né­ro­si­té. Même si les soeurs sont à l’op­po­sé l’une de l’autre, même si Anaïs pro­voque des si­tua­tions pas évi­dentes, elles s’adorent et ne se­ront ja­mais en conflit », af­firme l’au­teure. Ajou­tons que leur mère, cam­pée par Louise Por­tal, va les re­joindre « pour ai­der à gé­rer la si­tua­tion du mieux qu’elle peut », ce qui ser­vi­ra de res­sort co­mique en maintes oc­ca­sions.

Au fil de ses études, Ma­rie-An­drée Lab­bé a vu se dé­fi­nir un goût pour l’écri­ture qui a ba­li­sé l’en­semble de sa car­rière. «J’ai été scé­na­riste pour la sé­rie Les Pa­rent, j’ai écrit des textes pour Les en­fants de la té­lé, des gags à l’in­ten­tion d’Édith Co­chrane, et j’ai par­ti­ci­pé à la créa­tion du spec­tacle d’hu­mour de Va­lé­rie Blais», donne-t-elle en exemple.

«DEUXIÈME SAI­SON»

Pas­sion­née par le pe­tit écran, il était na­tu­rel qu’elle veuille confec­tion­ner sa propre sé­rie, un pro­jet qui a che­mi­né pen­dant plus de trois ans. La pre­mière sai­son de Trop a été mise en boîte à l’été 2016 et dif­fu­sée sur Vé­ro.tv au prin­temps. «On a re­çu de bonnes cri­tiques et des com­men­taires po­si­tifs de la part du pu­blic, in­dique l’au­teure. Or, avant cette sor­tie, on m’a de­man­dé une deuxième sai­son et j’ai ap­pris que l’émis­sion pas­se­rait à la té­lé. Que de bonnes nou­velles.»

Ra­dio-Ca­na­da lui a fait une autre fleur en con­fiant à Trop l’une des cases les plus re­cher­chées, celle du lun­di à 19h30. Dif­fi­cile de trou­ver une meilleure lo­co­mo­tive que Dis­trict 31, en ef­fet, d’au­tant que cette plage a aus­si été celle de Ru­meurs et des Pa­rent. Il y a une fi­lia­tion évi­dente entre ces émis­sions et la pe­tite nouvelle, dé­fi­nie comme une co­mé­die dra­ma­tique.

Les épi­sodes de 30 mi­nutes cha­cun fe­ront vivre une ga­le­rie de per­son­nages gra­vi­tant au­tour des deux soeurs. Certes, il se­ra sou­vent ques­tion de la bi­po­la­ri­té d’Anaïs, que l’au­teure a cher­ché à dé­mys­ti­fier, tout en pre­nant soin de ne pas ca­ri­ca­tu­rer les per­sonnes de­vant com­po­ser avec cette réa­li­té. Heu­reuse de voir son pro­jet abou­tir à la té­lé­vi­sion et de plan­cher sur une deuxième sai­son, elle doit main­te­nant at­tendre le ju­ge­ment du pu­blic et, ul­ti­me­ment, ce­lui du dif­fu­seur. «C’est un pri­vi­lège d’avoir ac­cès à au­tant de gens. Je suis fière de la sé­rie et main­te­nant, je me croise les doigts pour qu’elle dure au moins trois ans. Elle est faite par du monde ta­len­tueux et parle des bonnes af­faires. En plus, c’est un pe­tit hom­mage au Saguenay», dé­crit Ma­rie-An­drée Lab­bé.

— PHOTOTHÈQUE LE SO­LEIL

Ma­rie-An­drée Lab­bé af­firme qu’il y a une touche sa­gue­néenne dans la sé­rie

Trop, qui se­ra dif­fu­sée à la té­lé­vi­sion de Ra­dio- Ca­na­da à comp­ter du 11 sep­tembre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.