HO­RO­SCOPE

Jeu­di 31 août 2017

Le Soleil - - DIVERTISSEMENTS - Pour in­for­ma­tion : ma­ry­lene@ma­ry­lene.com

Bé­lier (21 mars au 19 avril) La ré­so­lu­tion d’un pro­blème et la dis­pa­ri­tion d’un ma­laise dé­pendent de la ré­éva­lua­tion de vos prio­ri­tés. As­su­rez-vous de faire pas­ser l’im­por­tant d’abord et d’éli­mi­ner les élé­ments qui ne sont pas es­sen­tiels. Pour ter­mi­ner août et bien com­men­cer sep­tembre, il s’avè­re­ra bé­né­fique de vous dé­par­tir de choses qui fai­saient ja­dis par­tie de vous, mais qui agissent dé­sor­mais comme un bou­let au pied. Taureau (20 avril au 20 mai) Voi­ci un der­nier jour d’août d’ob­ser­va­tion qui vous in­vite à de­meu­rer à l’écoute des autres. C’est ain­si que vous dé­cè­le­rez les in­dices qui vous éclai­re­ront face à une prise de dé­ci­sion im­mi­nente. Avec la com­pli­ci­té de la Lune en Capricorne, Signe de Terre ami du vôtre, un chan­ge­ment po­si­tif pour­rait ve­nir agré­men­ter votre vie do­mes­tique ou conju­gale... Gémeaux (21 mai au 21 juin) Nous voi­ci dé­jà fin août. Êtes- vous de­meu­ré f i dèle aux ob­jec­tifs que vous vous étiez fixé au dé­but de l’été? Rap­pe­lez-vous qu’il n’y a au­cun mal à ne pas réus­sir du pre­mier coup. Il faut par­fois plu­sieurs ten­ta­tives avant de par­ve­nir au ré­sul­tat es­comp­té. La bonne vo­lon­té est un atout qui croît avec l’usage. Ne vous dé­cou­ra­gez pas, faites-vous plei­ne­ment confiance et per­sé­vé­rez. Can­cer (22 juin au 22 juillet) Vu que la Lune ar­rive en Capricorne, face au Can­cer, le pas­sage d’août à sep­tembre pour­rait vous ap­por­ter un chan­ge­ment dans l’hu­meur am­biante qui vous per­met­tra de vous sen­tir plus à l’aise dans une mul­ti­tude de si­tua­tions. Com­men­cez pas chas­sez tout éven­tuel com­plexe d’in­fé­rio­ri­té à l’en­droit de ceux qui vous in­ti­mident. Ils n’ont que le pou­voir que vous leur ac­cor­dez. Lion (23 juillet au 22 août) L’ar­ri­vée de la Lune en Capricorne pour­rait mo­di­fier votre per­cep­tion des gens et des évè­ne­ments. Étant don­né que les as­pects pla­né­taires ac­tuels ap­portent un cli­mat par­ti­cu­liè­re­ment chan­geant, il se­rait sage d’ac­cor­der le bé­né­fice du doute à au­trui plu­tôt que de por­ter un ju­ge­ment ca­té­go­rique. La com­pas­sion gé­nère tou­jours de meilleurs ré­sul­tats que l’in­tran­si­geance... Vierge (23 août au 22 sept.) En cette étape an­ni­ver­saire, vous ne de­vriez pas dou­ter de la sin­cé­ri­té des gens qui re­cherchent votre com­pa­gnie. Compte te­nu de la pré­sence du So­leil en Vierge, vos re­la­tions de­vraient bé­né­fi­cier d’une in­fluence fa­vo­rable. Les gestes que vous po­se­rez réus­sir­ront. Met­tez tous les atouts de votre cô­té, car le cycle Lu­naire en Capricorne de­vrait aus­si être un al­lié... Balance (23 sept. au 23 oct.) Une af­faire ca­pable de se ré­gler fa­ci­le­ment risque de de­ve­nir pé­nible si vous la lais­ser traî­ner. Mieux vaut pré­ve­nir que gué­rir, et vous pos­sé­dez tous les moyens qui vous per­met­traient de cor­ri­ger une pro­blé­ma­tique avant qu’elle ne s’en­ve­nime. Si une si­tua­tion ne vous convient plus, sa­chez pro­fi­ter de Ju­pi­ter en Balance pour la mo­di­fier ou pour vous en ex­traire. Scorpion (23 oct. au 21 nov.) Tan­dis que la Lune en Capricorne se­ra en bon as­pect du So­leil en Vierge, vous de­vriez jouir d’une bonne po­pu­la­ri­té. Plu­sieurs per­sonnes semblent vou­loir vous in­clure dans leurs ac­ti­vi­tés et vous faire par­ti­ci­per à leurs pro­jets. Une oc­ca­sion pro­vien­dra de l’élar­gis­se­ment de votre cercle de fré­quen­ta­tions. N’hé­si­tez pas à ac­cep­ter les in­vi­ta­tions qui vous se­ront lan­cées. Sagittaire (22 nov. au 21 déc.) L’être hu­main se sert sou­vent de la pa­role pour ca­cher sa pen­sée. Ne croyez pas sys­té­ma­ti­que­ment tout ce que les gens ra­content, car cer­tains ont le don d’en­jo­li­ver les choses. Leurs ac­quis et les gestes concrets qu’ils po­se­ront vous en di­ront plus long. Par-des­sus tout, ne lais­sez per­sonne vous in­fli­ger un com­plexe d’in­fé­rio­ri­té ou vous faire re­cu­ler de­vant l’ac­tion. Capricorne (22 déc. au 19 janv.) L’ar­ri­vée de la Lune en Capricorne de­vrait vous ins­pi­rer. Et ce sont vos re­la­tions pri­vi­lé­giées qui pour­raient connaître les plus grands bien­faits ap­por­tés par cette in­fluence. Le car­ré de Ju­pi­ter en Balance risque bien sûr de do­ter cette fin août d’un dé­mar­rage dif­fi­cile, mais sep­tembre de­vrait sub­sé­quem­ment vous ré­ser­ver un mois net­te­ment plus in­té­res­sant. Verseau (20 janv. au 18 fév.) La Lune en Capricorne pour­rait vous de­man­der de four­nir un ef­fort sup­plé­men­taire pour en­tre­te­nir de bonnes dis­po­si­tions face aux gens que vous ren­con­tre­rez. Tou­te­fois, si vous êtes ca­pable de vous condi­tion­ner po­si­ti­ve­ment, vous pour­riez même ap­pré­cier la com­pa­gnie de per­sonnes avec les­quelles vous ne pen­siez avoir au­cuns atomes cro­chus. Comme quoi... Pois­sons (19 fév. au 20 mars) L’ac­tuelle pré­sence du So­leil en Vierge de­vrait plu­tôt être de bon au­gure pour les Pois­sons, dans un sens ou dans l’autre, la res­pec­ta­bi­li­té étant à l’ordre du jour. Une per­sonne que vous ap­pré­ciez sau­ra com­ment se com­por­ter pour ne pas vous dé­plaire. Et avec la Lune en Capricorne, vous n’avez au­cune rai­son d’ali­men­ter vos in­sé­cu­ri­tés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.