La Mai­son Jaune dans le rouge

Le Soleil - - ACTUALITÉS - BAP­TISTE RI­CARD- CH­TE­LAIN bri­card@le­so­leil.com

La Mai­son Jaune est en crise. L’or­ga­nisme cultu­rel de la Bas­seVille, connu no­tam­ment pour ses pro­grammes art- études of­ferts en col­la­bo­ra­tion avec des écoles des deux rives, a même sup­pri­mé le poste de ges­tion­naire, faute de li­qui­di­tés pour payer le sa­laire. De­puis juillet, la di­rec­tion gé­né­rale a été cou­pée, nous confirme la co­or­don­na­trice, Ca­mille Lam­bert. Et l’équipe de vo­lon­taires qui rame pour main­te­nir le na­vire à flot ne sait pas quand elle se­ra en me­sure d’em­bau­cher de nou­veau.

Entre-temps? « Le pré­sident du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion prend l a di­rec­tion gé­né­rale i nté­rim bé­né­vo­le­ment.»

Ce­lui-ci, Marc-An­dré de la Garde, est im­pli­qué dans l’uni­vers ar­tis­tique et spor­tif qué­bé­cois. C’est d’ailleurs à Mon­tréal, à l’oc­ca­sion des ré­cents Cham­pion­nats du monde de gym­nas­tique ar­tis­tique, que nous avons pu lui par­ler briè­ve­ment.

« Le con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion a eu à gé­rer un plan de re­dres­se­ment », ex­plique-t-il. Les en­trées aux livres comp­tables sont pas­sées à l’encre rouge : «C’était une si­tua­tion dé­me­su­ré­ment anor­male, on a pris des ac­tions en lien avec ça. C’est avec tris­tesse qu’on a dû le faire.»

Les ac­ti­vi­tés du centre d’art de la rue Ch­ris­tophe-Co­lomb Est sont ce­pen­dant main­te­nues, ras­sure-t-il. «On a beau­coup de bé­né­voles qui se mettent à l’ou­vrage pour pal­lier, pour pas que les clients voient rien, pour que tout se passe nor­ma­le­ment. On est en train de réus­sir ça avec beau­coup d’aide de la part des bé­né­voles.»

Mais que s’est-il pas­sé pour que les fi­nances plongent su­bi­te­ment? « La Ville a an­non­cé à tous l es or­ga­nismes une ré­duc­tion de l’aide fi­nan­cière», avance M. de la Garde. « Et puis, on n’est pas pro­prié­taire […] on est lo­ca­taire. Ça aug­mente aus­si au ni­veau du coût de la vie.»

«Donc, un peu des baisses de sub­ven­tions qu’on avait ha­bi­tuel­le­ment, tran­quille­ment. Plus le coût de la vie de la lo­ca­tion et des frais qui viennent avec; l’Hy­dro, l’en­tre­tien mé­na­ger et tout ça.»

Voi­ci qui au­rait af­fai­bli la Mai­son Jaune au point de for­cer les com­pres­sions. « Au ni­veau de la li­qui­di­té, c’était un peu plus fra­gile. Ce qui fait qu’à un mo­ment don­né, ça a coin­cé. […] Donc, c’est pour ça qu’à court terme, on a pris des ac­tions.»

Les ad­mi­nis­tra­teurs at­tendent main­te­nant le ver­dict de leurs vé­ri­fi­ca­teurs sur l’état de san­té du centre d’art. « À par­tir de leur rap­port, on va pla­ni­fier le fu­tur avec ce qu’on a comme re­ve­nus réels et qu’est-ce qu’on peut s’ache­ter avec ça pour conti­nuer.»

M. de la Garde de­vait nous re contac­ter pour com­plé­ter notre dis­cus­sion. Fi­na­le­ment, après consul­ta­tion de ses col­lègues du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion, il nous a in­di­qué par cour­riel que nous ne pour­rions ob­te­nir plus de dé­tails.

La Mai­son Jaune offre des cours en arts vi­suels, danse, théâtre et chant au­tant aux pe­tits qu’aux ar­tistes ac­com­plis.

EN CONFIANCE

L’or­ga­nisme est par­te­naire de deux écoles de la Com­mis­sion sco­laire de la ca­pi­tale pour des pro­grammes art-études. La por­te­pa­role, Ma­rie-Élaine Dion, est au fait des dif­fi­cul­tés de la Mai­son Jaune. Le re­cru­te­ment pour ces pro­grammes spé­cia­li­sés est main­te­nu, dit-elle. « Les gens de l’école ont très bon es­poir que la si­tua­tion se ré­sorbe. […] Les gens de l’école sont en confiance.»

Sur la rive sud, les res­pon­sables de l’école Pointe-Lé­vy de la Com­mis­sion sco­laire des na­vi­ga­teurs ne nous avaient pas con­tac­tés au mo­ment de re­mettre cet ar­ticle.

— PHO­TO LE SO­LEIL, JEAN-MA­RIE VILLE­NEUVE

La Mai­son Jaune, connue no­tam­ment pour ses pro­grammes ar­té­tudes of­ferts en col­la­bo­ra­tion avec des écoles des deux rives, est en crise. Le con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion a eu à gé­rer un plan de re­dres­se­ment qui s’est tra­duit no­tam­ment par la sup­pres­sion du poste de ges­tion­naire faute de li­qui­di­tés pour payer son sa­laire. Les ac­ti­vi­tés du centre d’art sont ce­pen­dant main­te­nues.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.