Chiefs : l’heure de la re­vanche

Le Soleil - - SPORTS -

KANSAS CI­TY — Alex Smith a vé­cu la dé­faite en sé­ries éli­mi­na­toires de l’an der­nier contre les Stee­lers de Pitts­burgh, et il l’a vé­cue de nou­veau à maintes re­prises en vi­sion­nant une bande vi­déo pour com­prendre comment les Chiefs de Kansas Ci­ty s’étaient in­cli­nés de­vant une équipe qui n’avait pas mar­qué le moindre tou­ché.

Le quart au­ra l’oc­ca­sion d’ob­te­nir sa re­vanche di­manche, alors que les Stee­lers se­ront à Kansas Ci­ty. «Chaque fois que tu croises le fer avec un ad­ver­saire que tu as af­fron­té ré­cem­ment, tu re­mues le pas­sé. S’ils ont connu du suc­cès, est-ce que ce se­ra en­core le cas? Est-ce qu’il faut faire les choses dif­fé­rem­ment? Nous ne for­mons pas la même équipe qu’à l’époque, nous sommes meilleurs. Tu te sens quand même pri­vi­lé­gié d’avoir cette chance de te re­prendre. Tu te sou­viens de l’oc­ca­sion que tu as ra­tée», a-t-il ajou­té.

Smith a rai­son sur plu­sieurs points : les Chiefs ont ra­té une belle oc­ca­sion par une jour­née gla­ciale de jan­vier à l’Ar­row­head Sta­dium, sa­bo­tant un bel ef­fort dé­fen­sif dans un re­vers de 18-16. Et lils sont bien meilleurs qu’à pa­reille date l’an der­nier, puis­qu’ils consti­tuent la seule équipe de la NFL tou­jours in­vain­cue après cinq se­maines d’ac­ti­vi­tés.

Et c’est éga­le­ment vrai que les Chiefs se sentent pri­vi­lé­giés d’avoir l’oc­ca­sion de rendre la mon­naie de leur pièce aux Stee­lers. «C’est une nou­velle sai­son, mais nous sa­vons tous ce qui s’est pro­duit » , a d’ailleurs re­con­nue le de­mi-of­fen­sif Char­can­drick West,

Di­manche, les Chiefs (5-0) ont bien l’in­ten­tion de mo­di­fier le scé­na­rio. Même s’ils se­ront pri­vés du garde à droite Laurent Du­ver­nay-Tar­dif, qui n’a tou­jours pas re­pris l’en­traî­ne­ment, près de deux se­maines après avoir su­bi une en­torse au ge­nou gauche. Le nom du Qué­bé­cois, qui s’est bles­sé dès la pre­mière sé­quence of­fen­sive des Chiefs le 1er oc­tobre dans une vic­toire de 29-20 face aux Red­skins de Wa­shing­ton, fi­gu­rait sur la liste des joueurs ab­sents de la séance d’en­traî­ne­ment de mer­cre­di.

En at­taque, ils sont plus dy­na­miques que l’an der­nier, alors qu’ils avaient été li­mi­tés à 227 verges de gains contre les Stee­lers. Smith est main­te­nant l’un des meilleurs pas­seurs de la ligue, Ty­reek Hill brille de­puis le dé­but de la cam­pagne et la re­crue Ka­reem Hunt s’est éta­bli par­mi l’élite au poste de de­mi of­fen­sif dans la NFL. En dé­fen­sive, ils ont pra­ti­que­ment la même uni­té que celle qui avait te­nu Ben Roeth­lis­ber­ger et com­pa­gnie en échec. «Ils sont res­pon­sables avec le bal­lon, font bien en dé­fen­sive et sur les uni­tés spé­ciales, ce qui leur a per­mis d’avoir une fiche de 5-0», a no­té l’en­traî­neur-chef des Stee­lers Mike Tom­lin. « Nous les res­pec­tons, mais ne sommes pas ef­frayés.»

FAUX PAS À FAIRE OU­BLIER

Les Stee­lers (3-2) joue­ront avec beau­coup de confiance, sur­tout après avoir ana­ly­sé la bande vi­déo du der­nier match entre les deux équipes, la même qui a don­né des cau­che­mars à Smith et aux Chiefs pen­dant la sai­son morte.

Pitts­burgh vou­dra aus­si faire ou­blier le faux pas de la se­maine der­nière contre les Ja­guars de Jack­son­ville, lorsque Roeth­lis­ber­ger a lan­cé cinq in­ter­cep­tions, dont deux re­tour­nées pour des tou­chés, en route vers un cui­sant re­vers de 30-9. «Ça ne me dé­range pas», a com­men­té le quart. Nous sommes tou­jours au som­met de la sec­tion Nord de l’As­so­cia­tion amé­ri­caine. Et nous sommes tou­jours dans la lutte pour le titre dans la Con­fé­rence amé­ri­caine. Je crois que c’est vous, les gars, qui pa­ni­quez avec ça.»

Alex Smith

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.