Gos­se­lin pour­rait ra­ter son pre­mier con­seil

Le Soleil - - ACTUALITÉS -

S’il y a dé­pouille­ment, ça ne se­ra pas avant la se­maine pro­chaine. Les par­tis ont conve­nu d’un ca­len­drier si le juge Pierre A. Ga­gnon de­vait ac­cep­ter la de­mande d’Équipe La­beaume.

Le dé­pouille­ment au­rait donc lieu mar­di et mer­cre­di pro­chains dans l’an­cienne salle du con­seil mu­ni­ci­pal de l’Édi­fice An­dréeBou­cher, route de L’Église à Sainte-Foy. Le juge nom­mé pour l’oc­ca­sion as­ser­men­te­rait le per­son­nel char­gé de dé­pouiller les 69 urnes en li­tige. On croit pou­voir re­comp­ter 14 boîtes de scru­tin si­mul­ta­né­ment. En cas de li­tige sur la va­li­di­té d’un vote, le juge tran­che­ra. Deux jour­nées sont pré­vues pour cette opé­ra­tion.

Si la can­di­date dé­faite Ma­rie- France Tru­del a tout à ga­gner, Jean- Fran­çois Gos­se­lin a dé­jà per­du... du temps. Tou­jours dans la pers­pec­tive que le juge Ga­gnon ac­cepte la re­quête, la pro­cé­dure lui fait man­quer l’as­ser­men­ta­tion des conseillers ce mer­cre­di soir. Par consé­quent, il risque fort d’être ab­sent au pre­mier con­seil mu­ni­ci­pal pré­vu le lun­di 20 no­vembre. Son col­lègue, Ste­vens Me­lan­çon, élu dans le dis­trict voi­sin de Chute-Mont­mo­ren­cy-Sei­gneu­rial, de­vrait donc faire seul son en­trée à l’hô­tel de ville.

La se­maine der­nière, M. Gos­se­lin, qui compte oc­cu­per le siège rem­por­té par sa co­lis­tière Nan­cy Piuze, ac­cu­sait Équipe La­beaume de re­tar­der le dé­pôt de sa re­quête pour lui nuire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.