Re­ve­nu mi­ni­mum ga­ran­ti : un rap­port «con­fus»

Le Soleil - - AFFAIRES - NOR­MAND PRO­VEN­CHER

Le mi­nistre qué­bé­cois de l’Em­ploi et de la So­li­da­ri­té so­ciale, Fran­çois Blais, consi­dère «très con­fus» le rap­port du Co­mi­té d’ex­perts sur le re­ve­nu mi­ni­mum ga­ran­ti qui pré­co­nise de ren­for­cer le fi­let so­cial dé­jà en place par une hausse des pres­ta­tions ver­sées aux per­sonnes les plus dé­mu­nies.

I nter­ro­gé mar­di en marge d’une an­nonce sur l’im­plan­ta­tion d’un por­tail sim­pli­fié pour les en­tre­prises, le mi­nistre Blais a in­di­qué ne pas en­core avoir lu «au com­plet » le rap­port du trio d’éco­no­mistes Do­ro­thée Boc­can­fu­so, Jean-Mi­chel Cou­si­neau et Ra­quel Fon­se­ca, mais qu’à tra­vers «des choses in­té­res­santes» s’y pro­file une cer­taine confu­sion.

«Je trouve que c’est très con­fus sur la trame de fond, c’est très dif­fi­cile de s’y re­trou­ver. On dit que c’est im­pos­sible [le re­ve­nu mi­ni­mum ga­ran­ti] mais, en même temps, que c’est ins­pi­rant. Il y a des élé­ments as­sez mê­lants et contra­dic­toires.»

Les au­teurs du rap­port ne croient pas que le gouvernement qué­bé­cois de­vrait «faire table rase» de son sys­tème ac­tuel de sou­tien du re­ve­nu et faire par­ve­nir à tous les bé­né­fi­ciaires, à la place, un mon­tant d’ar­gent mi­ni­mal. À l’heure ac­tuelle, une per­sonne seule de moins de 65 ans re­çoit 9192 $ et un couple sans en­fants, 13 355 $.

Le mi­nistre Blais re­fuse tou­te­fois de se rendre aux ar­gu­ments du Par­ti qué­bé­cois et de Qué­bec so­li­daire qui le pressent de «ta­blet­ter » le rap­port. « Ma tâche est de pré­sen­ter pro­chai­ne­ment un plan de lutte contre la pau­vre­té. On a tou­jours cette am­bi­tion de di­mi­nuer d’ici cinq ans la pau­vre­té de 100 000 per­sonnes.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.