Mer­ci in­fi­ni­ment!

Le Vortex de Bagotville - - MOT DE L’ADJUDANT-CHEF - Par Ad­juc De­nis Gau­dreault Ad­ju­dant- chef 2e et 3e Es­cadres

Dé­jà deux ans par­mi vous dans ce beau royaume du Sa­gue­nay et voi­là que mon man­dat d’Ad­juc des 2e et 3e Es­cadres se ter­mine. C’est in­croyable de voir la ra­pi­di­té à la­quelle le

temps s’écoule. Ce­ci vous ap­pa­rai­tra peut- être cli­ché, mais je tiens à vous dire sin­cè­re­ment que ces deux der­nières an­nées furent tout sim­ple­ment les plus mer­veilleuses de ma car­rière, non seule­ment parce que j'ai eu la chance de tra­vailler avec une équipe de ci­vils et de mi­li­taires tout à fait re­mar­quables et dé­voués au suc­cès de notre mis­sion, mais éga­le­ment parce que

ce re­tour dans la ré­gion m’a per­mis d’être au­près de ma fa­mille im­mé­diate. Ces deux an­nées ont été ex­trê­me­ment exi­geantes pour vous tous, mais vous avez conti­nuel­le­ment été en me­sure de re­le­ver tous les dé­fis qui se sont pré­sen­tés à vous, et ce, avec un pro­fes­sion­na­lisme et un dé­voue­ment hors du com­mun. Grâce à vos ef­forts conti­nus, nous avons été en me­sure de nous dé­mar­quer à plu­sieurs re­prises et avons eu un im­pact ma­jeur au sein de la 1re Di­vi­sion aé­rienne, de l’Avia­tion royale ca­na­dienne et des Forces ar­mées

ca­na­diennes. Il n’y a au­cun doute dans ma tête que nous avons la meilleure Es­cadre au monde! Notre flexi­bi­li­té à ren­con­trer les mis­sions et les tâches as­si­gnées a été ac­cla­mée par le lea­der­ship à plu­sieurs ni­veaux et le Col Pré­vost et moi avons re­çu ces éloges en vos noms avec hu­mi­li­té et grande fier­té. Cette vo­lon­té de faire a en­core une fois été mise en évi­dence lors de

notre ré­cent spec­tacle aé­rien. J’ai

eu la chance de me pro­me­ner un peu par­tout pen­dant le spec­tacle et j’ai en­core une fois été vrai­ment im­pres­sion­né par votre en­thou­siasme ain­si que par les sou­rires que vous avez ac­cro­chés à vos vi­sages mal­gré l’ar­deur du tra­vail que vous aviez à ac­com­plir. Bra­vo Zu­lu! Grâce à vous tous, le spec­tacle a été une grande réus­site et les gens de la ré­gion et de l’ex­té­rieur ont été en me­sure de pro­fi­ter de

votre gé­né­ro­si­té et de votre hos­pi­ta­li­té.

J’ai­me­rais pro­fi­ter de cette oc­ca­sion pour re­mer­cier sin­cè­re­ment le Col Pré­vost pour sa

confiance et son sou­tien tout au long de notre man­dat. Je me consi­dère ex­trê­me­ment choyé

d’avoir fait par­tie de votre équipe de com­man­de­ment ici à Ba­got­ville. Mer­ci aus­si à mes ad­joints, l’Adj Claude Pé­pin, l’Adj Jean- Fran­çois Gauthier et le Sgt Dan­ny Trem­blay, ain­si qu’à toute l’équipe du Ca­bi­net. Votre ar­deur au tra­vail, votre

flexi­bi­li­té et votre pro­fes­sion­na­lisme ont hau­te­ment contri­bué au suc­cès de tous nos pro­jets. Mer­ci à tous les com­man­dants d’uni­té, chefs de di­vi­sion, aux dis­ci­pli­naires, et spé­cia­le­ment

à la grande équipe des ad­ju­dants- chefs de l’Es­cadre. Grâce à notre grande com­pli­ci­té, nous avons for­mé une équipe dy­na­mique tou­jours à l’af­fût du bien- être de ses membres. Je re­mer­cie du fond du coeur tous les membres ci­vils et mi­li­taires des 2e et 3e Es­cadres pour leur ef­fort conti­nu et leur ap­pui cons­tant; ce fut un plai­sir, un hon­neur et un pri­vi­lège de ser­vir en tant qu’Ad­juc de vos es­cadres. Je sais que vous ac­cor­de­rez ce même sou­tien au Col Mé­nard et à l’Ad­juc Rioux.

En ter­mi­nant, je tiens à re­mer­cier ma conjointe Deb­bie qui m’a ap­puyé dans tous mes en­ga

ge­ments mal­gré mes ab­sences fré­quentes, et ce, au dé­tri­ment de nos belles ran­don­nées en mo­to. Je suis cer­tain que nous au­rons fi­na­le­ment plus de temps main­te­nant sous un même toit à Ot­ta­wa! Mer­ci in­fi­ni­ment.

Great job Bud­dy, à la pro­chaine!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.