Un co­lo­nel ho­no­raire qui a lais­sé sa marque

Le Vortex de Bagotville - - UN MOT DE L’ADJUDANT- CHEF -

Le 7 sep­tembre der­nier, le co­lo­nel Luc Guillette, com­man­dant de la 2e Es­cadre, a pré­si­dé la cé­ré­mo­nie d’in­ves­ti­ture de son nou­veau co­lo­nel ho­no­raire, M. Lot­fi Ghat­tas. L’ar­ri­vée de M. Ghat­tas à cette fonc­tion mar­quait par la même oc­ca­sion le dé­part à la re­traite du co­lo­nel ho­no­raire Ro­ger De­mers, en poste de­puis 2013.

M. De­mers a été le pre­mier co­lo­nel ho­no­raire de la 2e Es­cadre. Son im­pli­ca­tion, sa sim­pli­ci­té et son dé­voue­ment ont mar­qué tous ceux qui l’ont connu et le co­lo­nel Guillette ne fait pas ex­cep­tion. « M. De­mers était un homme très près des membres de l’es­cadre. Il se fai­sait un de­voir de par­ti­ci­per à tous les évé­ne­ments im­por­tants. Il a même ren­du vi­site à nos mi­li­taires en dé­ploie­ment. Les membres du rang l’ap­pré­ciaient au­tant que les of­fi­ciers. Il était cha­leu­reux et s’in­té­res­sait vrai­ment aux membres de son uni­té » , lance le com­man­dant de la 2e Es­cadre. M. De­mers avait de l’ex­pé­rience comme co­lo­nel ho­no­raire avant d’ar­ri­ver à la 2e Es­cadre. De 2009 à 2011, il a oeu­vré pour le 430e Es­ca­dron tac­tique d’hé­li­co­ptères à Val­car­tier avec son com­man­dant de l’époque, le bgén Érick Si­mo­neau. Lorsque ce der­nier a dé­ci­dé en 2013 de re­le­ver le dé­fi de de­ve­nir le pre­mier com­man­dant de la 2e Es­cadre, la nou­velle for­ma­tion ex­pé­di­tion­naire de l’Avia­tion royale ca­na­dienne, il a re­cru­té M. De­mers pour de­ve­nir son pre­mier co­lo­nel ho­no­raire. « Un grand homme! M. De­mers est bien plus qu’un co­lo­nel ho­no­raire pour moi. Il fut, et est tou­jours, un men­tor et un grand ami. Grand mo­bi­li­sa­teur, il a usé de son in­fluence pour m’ai­der à ras­sem­bler le sou­tien re­quis pour dé­mar­rer la 2e Es­cadre. Épau­lé par sa femme Bri­gitte, ce duo dy­na­mique s’est dé­dié à faire connaître la for­ma­tion au sein de ses ré­seaux et à tis­ser des liens dans la ré­gion du Sa­gue­nay- Lac- St- Jean » , nous a confié le bgen Si­mo­neau. Du­rant les cinq an­nées de son man­dat, M. De­mers n’a pas chô­mé. De 2013 à 2018, il a tra­vaillé à faire connaître l’Es­cadre à tra­vers l’ARC et ses autres co­lo­nels ho­no­raires. Il a contri­bué au rayon­ne­ment de l’uni­té au­près d’ins­ti­tu­tions in­fluentes au Sa­gue­nay et au Qué­bec. Il a été le pré­sident du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion de la Fon­da­tion des amis de l’ARC de 2010 à 2015. Cette fon­da­tion sou­tient entre autres le Mu­sée de la Dé­fense aé­rienne à Ba­got­ville et, sous sa di­rec­tion, elle s’est don­né un ob­jec­tif sup­plé­men­taire, ce­lui du sou­tien aux fa­milles mi­li­taires. Ré­cem­ment, M. De­mers s’est vu dé­cer­ner la Mé­daille du sou­ve­rain pour les bé­né­voles en re­con­nais­sance de ses contri­bu­tions bé­né­voles im­por­tantes. La mé­daille lui a été re­mise, en juillet der­nier, par la gou­ver­neure gé­né­rale du Ca­na­da, Son Ex­cel­lence la très ho­no­rable Ju­lie Payette. Les cinq an­nées de M. De­mers en tant que co­lo­nel ho­no­raire de la 2e Es­cadre ont mar­qué la courte his­toire de l’uni­té et ont fixé la barre très haute pour ses suc­ces­seurs.

PHO­TO : IMA­GE­RIE CPL GA­GNÉ

e co­lo­nel uc uillette, co an­dant de la 2e Es­cadre, et l’ad­ju­dant che ar­tin ous­seau sou­lignent ici le dé­part à la re­traite du co­lo­nel ho­no­raire oger e ers en lui re et­tant un dra­peau et un cer­ti icat en re­con­nais­sance des cinq an nées qu’il a consa­crées à la 2e Es­cadre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.