C’EST NO­VEMBRE, LE MOIS DE LA LIT­TÉ­RA­TIE FI­NAN­CIÈRE

Les Affaires Plus - - Billet -

La quoi? La lit­té­ra­tie fi­nan­cière. Je sa­lue l’ini­tia­tive, mais j’ai tou­jours eu un doute quant au « bran­ding ». Elle émane de l’Agence de la consom­ma­tion en ma­tière fi­nan­cière du Ca­na­da. De­puis quelques an­nées, une coa­li­tion d’or­ga­nismes, dont l’Au­to­ri­té des mar­chés fi­nan­ciers, se mo­bi­lise pour pro­mou­voir l’édu­ca­tion fi­nan­cière – c’est ce dont il s’agit –, par­ti­cu­liè­re­ment au­près de groupes vul­né­rables comme les im­mi­grants, les per­sonnes âgées et les jeunes.

Je li­sais ré­cem­ment les ré­sul­tats d’un son­dage com­man­dé par l’or­ga­nisme Ques­tion Re­traite. Pour 77 % des tra­vailleurs de 25 à 65 ans, le pas­sage à la re­traite ne re­pré­sente pas un stress fi­nan­cier. Pour­tant, seu­le­ment 21% d’entre eux ont chif­fré leurs be­soins fi­nan­ciers en vue de la re­traite.

On peut élar­gir les groupes vul­né­rables…

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.