Sec­teurs de pointe : des mines et des jeux

Dans quel(s) sec­teur(s) le Qué­bec pour­rait-il de­ve­nir un lea­der d’ici les 5 pro­chaines an­nées ?

Les Affaires - - Manchette -

Même si l’ex­ploi­ta­tion des res­sources na­tu­relles conserve un at­trait in­dé­niable pour les chefs d’en­tre­prise, ceux-ci croient de plus en plus en la ca­pa­ci­té du Qué­bec de se dé­mar­quer dans les do­maines liés aux hautes tech­no­lo­gies. Le do­maine de la concep­tion de jeux vi­déo ar­rive en tête des sec­teurs dans les­quels, se­lon les di­ri­geants d’en­tre­prise, le Qué­bec pour­rait de­ve­nir un lea­der d’ici cinq ans. Pas moins de 13 % des ré­pon­dants au son­dage Lé­ger- Les Af­faires ont spon­ta­né­ment dé­si­gné ce cré­neau, ex ae­quo avec ce­lui de l’ex­ploi­ta­tion des res­sources na­tu­relles.

Suivent les sec­teurs de l’aé­ro­spa­tiale et de l’aé­ro­nau­tique (12 %), en dé­pit du ra­len­tis­se­ment qui y a été ob­ser­vé au Qué­bec au cours des der­nières an­nées. Comme on le sait, mal­gré le suc­cès d’es­time rem­por­té par sa nou­velle gamme d’avions CSe­ries, as­sem­blée à Mi­ra­bel, Bom­bar­dier peine à s’im­po­ser face aux géants que sont Air­bus et Boeing.

La fi­lière du trans­port élec­trique (12 %), for­te­ment pro­mue par le gou­ver­ne­ment de Phi­lippe Couillard, de même que par le maire de Mon­tréal, De­nis Co­derre, est éga­le­ment per­çue par les gens d’af­faires comme un cré­neau dans le­quel le Qué­bec pour­rait s’ins­crire comme un lea­der de de­main. La longue ex­pé­rience du Qué­bec en ma­tière de dé­ve­lop­pe­ment hy­dro­élec­trique, com­bi­née aux dis­cus­sions des der­niers mois sus­ci­tées par le pro­jet du Ré­seau élec­trique mé­tro­po­li­tain (REM) pro­po­sé par la Caisse de dé­pôt et pla­ce­ment du Qué­bec, pour­rait ex­pli­quer en par­tie cette ré­ponse, sup­pose Syl­vain Gau­thier, vice-pré­sident de Lé­ger. In­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle Viennent en­suite le sec­teur gé­né­ral « des tech­no­lo­gies - sans pré­ci­sion » (11 %), ce­lui « des tech­no­lo­gies de l’in­for­ma­tion » (9 %), le sec­teur nu­mé­rique (3 %) et ce­lui de l’in­gé­nie­rie ro­bo­tique (2 %).

En­fin, l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, un sec­teur où Mon­tréal s’ins­cri­rait dé­jà par­mi les lea­ders de la pla­nète, ar­rive en dou­zième po­si­tion des sec­teurs d’ave­nir pour le Qué­bec, avec seule­ment 3 % de men­tions spon­ta­nées.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.