Fin des jours sombres à West­wood

Les Affaires - - Le Québec En Bref - — ROUYN-NORANDA CENTRE- DU- QUÉ­BEC

Les jours sombres semblent dé­fi­ni­ti­ve­ment être de­ve­nus chose du pas­sé pour la mine West­wood. Sa pro­duc­tion d’or au prin­temps a plus que dou­blé par rap­port à la même pé­riode en 2016. Le deuxième tri­mestre de 2017 a vu la mine d’Iam­gold re­trou­ver des ni­veaux de pro­duc­tion nor­maux, après tous les tra­vaux réa­li­sés de­puis l’évé­ne­ment sis­mique de mai 2015. Au 30 juin, West­wood avait ain­si pro­duit 33 000 onces d’or. Un an plus tôt à pa­reille date, la pro­duc­tion avait été de 16 000 onces d’or. Se­lon Iam­gold, cette aug­men­ta­tion de 106 % est es­sen­tiel­le­ment im­pu­table à la hausse sou­te­nue des opé­ra­tions. Ce­lui-ci a per­mis l’ex­trac­tion d’une quan­ti­té ac­crue de mi­ne­rai et un dé­bit su­pé­rieur de trai­te­ment à l’usine. Le PDG de la mul­ti­na­tio­nale, Steve Let­win, a d’ailleurs in­di­qué dans le rap­port tri­mes­triel que cet ac­crois­se­ment était sur la bonne voie. Cet ac­crois­se­ment sou­te­nu a aus­si en­traî­né une baisse des coûts de pro­duc­tion glo­baux. Ceux-ci ont re­cu­lé de 16 %, pas­sant de 948 $ US à 800 $ US. Cette amé­lio­ra­tion est sur­tout at­tri­buable à la hausse des ventes d’or et de la pro­duc­tion. Au prin­temps, le dé­ve­lop­pe­ment sou­ter­rain s’est pour­sui­vi pour ou­vrir l’ac­cès à de nou­veaux sec­teurs mi­né­ra­li­sés. Quelque 4 500 mètres la­té­raux et 700 mètres ver­ti­caux ont été creu­sés. Pour 2017, Iam­gold pré­voit dé­ve­lop­per 17,8 km de ga­le­ries et 2,6 km de rampes. Cet amé­na­ge­ment se­ra sur­tout axé sur les ni­veaux in­fé­rieurs de West­wood.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.