Pro­fit 500 : les cham­pionnes qué­bé­coises de la crois­sance

Les Affaires - - Brèves -

Par­mi les 500 en­tre­prises ca­na­diennes qui ont connu les plus fortes crois­sances sur cinq ans, 82 so­cié­tés qué­bé­coises se dé­marquent. Se­lon le clas­se­ment Pro­fit 500 pu­blié par le ma­ga­zine Ca­na­dian Bu­si­ness, plu­sieurs qué­bé­coises ont connu des per­for­mances très sou­te­nues entre 2011 et 2016 (ou entre les exer­cices an­nuels 2012 et 2017). Au pre­mier rang qué­bé­cois cette an­née, la mont­réa­laise IOU Fi­nan­cial, qui a af­fi­ché une crois­sance de ses re­ve­nus de 8 600 % ( !) de­puis cinq ans. L’en­tre­prise est sui­vie par FixMeS­tick, qui a connu une crois­sance de 6 471 %, et par la lon­gueuilloise EBOX, avec une crois­sance de 2 300 %. Open­mind Tech­no­lo­gies a dé­cro­ché la 232e po­si­tion dans ce clas­se­ment des en­tre­prises ca­na­diennes ayant les plus fortes crois­sances. La blain­vil­loise fon­dée il y a 12 ans a dou­blé son per­son­nel en 2016, pour at­teindre une tren­taine d’em­ployés. Entre 2016 et 2017, son chiffre d’af­faires a aug­men­té de 70 %. « Le nombre de man­dats qui sont confiés à Open­mind ne cesse d’aug­men­ter, a sou­te­nu Jo­na­than Lé­veillé, le pré­sident-fon­da­teur. Notre équipe est for­mi­dable. Notre ob­jec­tif : de­ve­nir l’en­tre­prise tech­no­lo­gique la plus hu­maine du monde ! » L’en­tre­prise spé­cia­li­sée en res­sources hu­maines Neu­voo s’est pour sa part clas­sée au 51e rang ca­na­dien et au 9e rang qué­bé­cois. « Nous sommes très ho­no­rés de faire par­tie de ce clas­se­ment, a af­fir­mé Lu­cas Mar­ti­nez, co­fon­da­teur, par voie de com­mu­ni­qué. C’est vrai­ment la force de notre pro­duit, et sur­tout, de notre équipe qui nous a per­mis d’at­teindre cette po­si­tion. » – LES AF­FAIRES

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.