NOU­VEAU: LES AFFIARES PRO MINES , UN OU­TIL DE VEILLE SECTORILLE CONTI­NU

25 SEP­TEMBRE 2017

Les Affaires - - Front Page - Syl­vain Bé­dard Vice-pré­sident, So­lu­tions d’af­faires, et édi­teur Groupe Les Af­faires syl­vain.be­dard@tc.tc

Fi­dèles lec­teurs du jour­nal et de nos pla­te­formes nu­mé­riques et par­ti­ci­pants à nos quelque 40 confé­rences, je vous dis mer­ci. Vous êtes à l’ori­gine de notre ins­pi­ra­tion, notre rai­son d’in­no­ver. At­ten­tifs à vos be­soins, nous avons créé Les Af­faires Pro, une nou­velle source d’in­for­ma­tion spé­cia­li­sée en for­mat nu­mé­rique. Conçu pour ré­pondre aux be­soins des gens d’af­faires, c’est un ou­til de veille sec­to­rielle en conti­nu, mais aus­si un vé­ri­table centre d’in­tel­li­gence d’af­faires sur les en­tre­prises et les grands don­neurs d’ordres. Notre am­bi­tion: mo­bi­li­ser et connec­ter les gens d’un même sec­teur. Nous vou­lons vous prê­ter main-forte dans votre dé­ve­lop­pe­ment d’af­faires, car nous sa­vons que l’in­for­ma­tion spé­cia­li­sée est in­dis­pen­sable à votre réus­site. Un pre­mier sec­teur Après une ana­lyse de mar­ché mi­nu­tieuse, notre choix s’est ar­rê­té sur le sec­teur des mines. Un sec­teur dont nos jour­na­listes as­surent un sui­vi mé­tho­dique de­puis de nom­breuses an­nées et que nous avons lar­ge­ment ex­plo­ré de­puis 2012 au cours des 12 édi­tions de la confé­rence « Ob­jec­tif Nord ».

Avec des dé­penses de quelque 5,8 mil­liards de dol­lars par an dans toutes les ré­gions du Qué­bec, le sec­teur mi­nier contri­bue lar­ge­ment à notre éco­no­mie. L’As­so­cia­tion mi­nière du Qué­bec éva­lue que 4 000 four­nis­seurs de par­tout dans la pro­vince tra­vaillent dé­jà avec les mi­nières en leur four­nis­sant des sys­tèmes de ven­ti­la­tion et de té­lé­com­mu­ni­ca­tion, des so­lu­tions de tran­sport, des ser­vices ali­men­taires, et évi­dem­ment, des équi­pe­ments mi­niers. Voi­là le be­soin au­quel ré­pon­dra Les Af­faires Pro Mines: dé­cou­vrir les oc­ca­sions d’af­faires po­ten­tielles et les ten­dances du mar­ché, connaître l’avan­ce­ment des pro­jets en temps réel, sa­voir qui contac­ter au sein des mi­nières et avoir en main les der­nières nou­velles sur les en­tre­prises.

Les Af­faires Pro Mines, c’est aus­si: un ré­per­toire des en­tre­prises mi­nières et des fiches dé­taillées par pro­jets; une carte in­ter­ac­tive pour lo­ca­li­ser les prin­ci­paux pro­jets en pro­duc­tion et en dé­ve­lop­pe­ment; des avis d’ex­perts et des ar­ticles soi­gneu­se­ment sé­lec­tion­nés, pro­ve­nant du monde en­tier; une veille des nou­velles po­li­tiques et ré­gle­men­ta­tions; les fu­sions, les ac­qui­si­tions, les tran­sac­tions et les no­mi­na­tions im­por­tantes; des ana­lyses et des rap­ports de grandes so­cié­tés. La pro­chaine étape Vous au­rez com­pris qu’à terme, nous ai­me­rions of­frir une pla­te­forme de conte­nu spé­cia­li­sé pour plu­sieurs sec­teurs.

Pour l’ins­tant, dé­cou­vrez un aper­çu de Les Af­faires Pro Mines en page 9, puis ren­dez-vous sur le­saf­faires.com/pro-mines pour ap­pré­cier l’offre com­plète. Abon­nez-vous et faites-en l’es­sai pen­dant 30 jours, sans frais.

la

An­ge­la Mer­kel, à la tête des conser­va­teurs al­le­mands, a rem­por­té les lé­gis­la­tives du 24 sep­tembre, mais elle est af­fai­blie par le suc­cès his­to­rique de la droite na­tio­na­liste et par la dif­fi­cul­té de trou­ver des par­te­naires pour gou­ver­ner. Mme Mer­kel, au pou­voir de­puis 12 ans, a re­con­nu qu’elle avait es­pé­ré « un meilleur ré­sul­tat », rap­porte l’Agence France-Presse. Se­lon plu­sieurs ana­lystes, la si­tua­tion éco­no­mique de­meure en­viable au pays. En ef­fet, de­puis 2004, le gou­ver­ne­ment de Mer­kel a su gé­né­rer un sur­plus bud­gé­taire. Le taux de chô­mage est le plus bas de la zone eu­ro, soit de seule­ment 3,7 % en août. La crois­sance an­nua­li­sée du PIB réel a at­teint 2,7 % au pre­mier se­mestre de 2017, la meilleure per­for­mance de­puis 2013 et un ré­sul­tat pas­sa­ble­ment su­pé­rieur à la crois­sance du po­ten­tiel, es­ti­mée à 1,7 % par la Com­mis­sion eu­ro­péenne. Or, il y a un re­vers de la mé­daille à ce « mi­racle al­le­mand », et c’est ce qui ex­plique en par­tie les ré­sul­tats dé­ce­vants de Mme Mer­kel aux élec­tions et la mon­tée de l’ex­trême droite. La ques­tion des mi­grants a fort pro­ba­ble­ment pe­sé sur le scru­tin, mais les pro­blèmes de pré­ca­ri­té ont été dé­ter­mi­nants, se­lon plu­sieurs ob­ser­va­teurs. Le chô­mage a re­cu­lé en Al­le­magne, mais près de 6 mil­lions de per­sonnes adhèrent au pro­gramme Hartz IV, dont 2,6 mil­lions de chô­meurs of­fi­ciels et 1,7 mil­lion de non of­fi­ciels sor­tis des sta­tis­tiques par des « dis­po­si­tifs d’ac­ti­va­tion » (coa­ching, em­plois à 1 eu­ro de l’heure, for­ma­tions, etc.). – LES AF­FAIRES

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.