Dia­logue

Les Affaires - - Entrepreneuriat -

Un mé­de­cin vir­tuel, c’est bien. Un mé­de­cin vir­tuel pour en­tre­prises, c’est mieux ! On dit sou­vent qu’un tra­vailleur en san­té est un tra­vailleur plus ef­fi­cace. Ce­la dit, même la meilleure as­su­rance ne per­met pas d’évi­ter les salles d’at­tente et les dé­lais du sys­tème de san­té. La so­lu­tion ? Un dis­po­si­tif de san­té vir­tuel, taillé sur me­sure pour les en­tre­prises qui ont la san­té de leurs em­ployés à coeur, comme ce­lui dé­ve­lop­pé par Dia­logue.

Au dé­but de l’été, la jeune pousse mont­réa­laise a ob­te­nu un fi­nan­ce­ment de 4 mil­lions de dol­lars de la part de la Banque de dé­ve­lop­pe­ment du Ca­na­da , entre autres. Dia­logue comp­tait dé­jà Po­wer Corp., McKin­sey & Co. et BCF par­mi ses sou­tiens, ce qui en dit long sur son po­ten­tiel. Avec cet ar­gent en poche, l’en­tre­prise pour­ra étendre son offre à l’On­ta­rio, puis à l’en­semble du Ca­na­da.

À par­tir des don­nées four­nies par des pro­fes­sion­nels de la san­té, Dia­logue a conçu une pla­te­forme de soins sur me­sure pour les en­tre­prises, que leurs em­ployés peuvent consul­ter sur-le-champ à l’aide d’un mo­bile. Une for­mule re­la­ti­ve­ment abor­dable qui ré­duit la perte de pro­duc­ti­vi­té, d’une part, et qui four­nit un ser­vice ra­pide aux gens qui en ont be­soin, d’autre part.

« Dia­logue re­pré­sente l’ave­nir des soins de san­té au Ca­na­da. Les pa­tients n’ont plus à se dé­pla­cer pour se faire soi­gner. Ils ob­tiennent les soins où qu’ils se trouvent », ex­plique Mark Der­mer, un mé­de­cin qui a ai­dé Dia­logue à créer son sys­tème.

Dia­logue a conçu une pla­te­forme de soins de san­té sur me­sure pour les en­tre­prises.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.