une ri­chesse à pré­ser­ver

Les Nouvelles Saint-Laurent - - ACTUALITÉS -

Chaque an­née au mois d’oc­tobre — le Mois de la san­té de l’oeil — l’as­so­cia­tion ca­na­dienne des optométristes (ACO) met en re­lief la né­ces­si­té des exa­mens ré­gu­liers de la vue, à titre pré­ven­tif. Sou­vent, les gens ne sai­sissent pas toute l’im­por­tance des consul­ta­tions pour pré­ve­nir tout pro­blème po­ten­tiel de vi­sion ou de san­té ocu­laire. Après s’être in­for­mé sur vos an­té­cé­dents fa­mi­liaux, votre état gé­né­ral de san­té, les mé­di­ca­ments que vous pre­nez, votre en­vi­ron­ne­ment de tra­vail et vos loi­sirs, l’op­to­mé­triste vous de­man­de­ra de lui dé­crire tout pro­blème vi­suel vous cau­sant des in­quié­tudes. Après avoir vé­ri­fié qu’il n’existe au­cune anor­ma­li­té dans la ré­gion pé­ri­phé­rique de l’oeil, l’op­to­mé­triste pro­cé­de­ra à un exa­men plus ap­pro­fon­di de l’oeil in­terne. Il pour ra ain­si me­su­rer votre acui­té vi­suelle ain­si que la force de vos yeux, l’ali­gne­ment et la co­or­di­na­tion de ceux-ci, y dé­tec­ter la pré­sence de glau­come et de ma­la­dies telles que le dia­bète ou l’hy­per­ten­sion. Aus­si, d’autres exa­mens pour- raient s’avé­rer né­ces­saires pour éva­luer votre ca­pa­ci­té de fo­ca­li­sa­tion, de vi­sua­li­sa­tion des cou­leurs ou de per­cep­tion de la pro­fon­deur. Les yeux ne sont pas seule­ment le mi­roir de l’âme, ils consti­tuent aus­si de mer­veilleux ou­tils nous per­met­tant de contem­pler toute la splen­deur du monde qui nous en­toure. Trop sou­vent consi­dé­rés comme ac­quis et né­gli­gés, ils s’avèrent fort utiles dans tous nos dé­pla­ce­ments et d’une grande uti­li­té dans l’exer­cice de notre tra- vail ain­si que dans nos loi­sirs. Ceux qui ont per­du l’usage de la vue pour­raient vous en par­ler abon­dam­ment. Pour pré­ser­ver ce bien pré­cieux qu’est la vue, soyez donc vi­sion­naire et consul­tez sans plus tar­der un op­to­mé­triste.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.