Boul. Ca­ven­dish: DeSou­sa ré­pond à Fer­ran­dez

Les Nouvelles Saint-Laurent - - ACTUALITÉS -

Luc Fer­ran­dez a pro­po­sé que les 13,5 M$ ré­ser­vés au projet dans le Pro­gramme trien­nal d’im­mo­bi­li­sa­tion de la ville soient plu­tôt in­ves­tis dans l’achat de ter­ri­toires pour de nou­veaux lo­ge­ments so­ciaux.

Le maire de l’ar­ron­dis­se­ment de SaintLaurent, Alan DeSou­sa, se dit pré­oc­cu­pé par les be­soins en lo­ge­ments abor­dables, mais rap­pelle que le dos­ser a re­çu le sup­port des ci­toyens et de toutes les ins­tances gou­ver­ne­men­tales.

« C’est très ir­res­pon­sable de la part de M. Fer­ran­dez de faire un amen­de­ment sem­blable. Il pro­pose un faux choix aux ci­toyens en op­po­sant les pro­blèmes de lo­ge­ments so­ciaux à Côte-des-Neiges à une in­fra­struc­ture qui en­cou­ra­ge­ra le trans­port ac­tif et fa­ci­li­te­ra les dé­pla­ce­ments pour plu­sieurs com­mu­nau­tés dans la ré­gion, dont Côte-SaintLuc, Mont-Royal et Saint-Laurent. »

Des avan­tages éco­no­miques

M. DeSou­sa consi­dère que les élus doivent de­meu­rer conscients des bé­né­fices so­ciaux et éco­no­miques qui dé­cou­le­ront du projet Ca­ven­dish.

« Le rac­cor­de­ment du bou­le­vard Ca­ven­dish est pri­mor­dial afin de dé­ve­lop­per le sec­teur de l’Hip­po­drome, qui a été cé­dé par Qué­bec à la Ville de Mon­tréal, et qui de­vrait en­traî­ner la construc­tion de plu­sieurs mil­liers de lo­ge­ments. »

L’ar­ron­dis­se­ment Côte-des-Neiges – No­treDame-de-Grâce sui­vra les ob­jec­tifs fixés dans la stra­té­gie d’in­clu­sion de lo­ge­ments abor­dables de la Ville de Mon­tréal dans le cadre du Projet Hip­po­drome: 15% des nou­velles uni­tés d’ha­bi­ta­tion se­ront des lo­ge­ments so­ciaux, et 15% se­ront consa­crés aux lo­ge­ments abor­dables.

William Ha­bib, pré­sident de la chambre de com­merce et d’industrie Saint- Laurent – Mont- Royal, s’op­pose aus­si vi­ve­ment à l’an­nu­la­tion du projet Ca­ven­dish. Il consi­dère que le rac­cor­de­ment est né­ces­saire au dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique du sec­teur com­mer­cial du Centre-Ouest de Mon­tréal, ain­si qu’au désen­gor­ge­ment de la cir­cu­la­tion.

« Ça fait 50 ans qu’on parle de ce projet, et ça fait 50 ans que les coûts aug­mentent. Je ne crois pas qu’on doive ar­rê­ter tout le tra­vail qui a été fait. Au moins 200 000 per­sonnes cir­culent sur le bou­le­vard Dé­ca­rie chaque jour, et plus de la moi­tié se di­rigent vers le nord. J’in­vite M. Fer­ran­dez à ve­nir je­ter un coup d’oeil sur Dé­ca­rie, et de réa­li­ser à quel point il est conges­tion­né. »

Un quar­tier vert

Rus­sell Co­pe­man, res­pon­sable de l’ur­ba­nisme au conseil de ville de Mon­tréal, qua­li­fie les pro­pos du chef de l’op­po­si­tion à pro­pos de la mé­dio­cri­té du bou­le­vard de « fa­bu­la­tions ».

« Qu’est-ce qu’il en sait Fer­ran­dez? Je n’ai ja­mais vu de plan qui parle d’un bou­le­vard «cheap» bor­dé de Tim Hor­tons et de Piz­za Hut. Il ra­conte un cau­che­mar qui n’a rien à voir avec la réa­li­té. Tout le monde sou­haite que le dé­ve­lop­pe­ment de l’hip­po­drome laisse place à un quar­tier du­rable, vert et à l’échelle hu­maine. Il n’est pas ques­tion de char­cu­ter le site avec des mons­truo­si­tés. »

Bien que cette ap­proche verte soit dans l’air, au­cun plan n’a en­core été adop­té qui per­mette de sa­voir à quoi res­sem­ble­ront le bou­le­vard Ca­ven­dish et le quar­tier de l’hip­po­drome.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.