Tou­jours plus de dons né­ces­saires pour la sé­cu­ri­té ali­men­taire

Grande ré­colte pour les en­fants

Les Nouvelles Saint-Laurent - - ACTUALITÉS - Jo­han­na.pel­lus@ tc.tc Il est pos­sible d’ef­fec­tuer un don en ligne sur gran­de­re­colte.com, par mes­sage texte en en­voyant EN­FANTS au 20222 pour don­ner 10 $, en per­sonne dans les suc­cur­sales d’Uni­prix ou par té­lé­phone au 514 344-4494, poste 222.

● Mois­son Mon­tréal es­père amas­ser 350 000 $ lors de la Grande ré­colte pour les en­fants, soit 40 % de plus que l’an­née der­nière. Ces dons en ar­gent per­met­tront de com­bler les be­soins ali­men­taires d’en­fants de moins de 5 ans en si­tua­tion de pau­vre­té dans la ré­gion de Mon­tréal.

C’est 100 000 $ de plus que l’an­née pas­sée que l’or­ga­nisme compte ré­col­ter pour ai­der 18 000 en­fants. La baisse du dol­lar ca­na­dien oc­ca­sionne une hausse des prix des ali­ments, em­pê­chant un plus grand nombre de Mont­réa­lais de man­ger sai­ne­ment.

«Dans le Grand Mon­tréal, les en­fants qui vivent chaque mois une si­tua­tion d’in­sé­cu­ri­té ali­men­taire pour­raient presque rem­plir le Centre Bell», a fait sa­voir par voie de com­mu­ni­qué le nou­veau di­rec­teur gé­né­ral de Mois­son Mon­tréal, Ri­chard D. Da­neau, à l’oc­ca­sion du lan­ce­ment de la cam­pagne le 30 mars.

«De moins en moins de tra­vailleurs et de fa­milles à faible re­ve­nu ont le moyen d’ache­ter des ali­ments es­sen­tiels comme des fruits et lé­gumes frais. Plu­sieurs doivent donc se tour­ner vers des al­ter­na­tives moins saines, et mal­heu­reu­se­ment, les en­fants en sont les plus grands per­dants», a-t-il ajou­té.

La banque ali­men­taire ba­sée à SaintLaurent s’as­so­cie pour l’oc­ca­sion à Mois­son Rive-Sud et au Centre de bé­né­vo­lat et mois­son La­val.

L’ar­gent amas­sé ser­vi­ra à ache­ter et à dis­tri­buer des den­rées à 86 or­ga­nismes com­mu­nau­taires, une qua­ran­taine de plus que les an­nées pré­cé­dentes, qui ap­portent de l’aide ali­men­taire aux fu­tures ma­mans et aux fa­milles avec de jeunes en­fants.

«Avec les dons mo­né­taires re­cueillis, les fa­milles dans le be­soin au­ront la chance de re­ce­voir, entre autres, des den­rées de pre­mière né­ces­si­té telles que des pu­rées en pot, des cé­réales pour bé­bés et du lait ma­ter­ni­sé», a pré­ci­sé la di­rec­trice gé­né­rale du Centre de bé­né­vo­lat et mois­son La­val, Kath­leen Ga­gnon.

Par­rains et ac­ti­vi­tés

Pour sen­si­bi­li­ser la po­pu­la­tion à l’im­pact né­faste d’une ali­men­ta­tion dé­fi­ciente sur la san­té des jeunes en­fants, les trois or­ga­nismes comptent sur l’ap­pui de leurs por­te­pa­roles et de nou­velles ac­ti­vi­tés.

Pour la pre­mière fois, Mois­son Mon­tréal a ou­vert ses portes au pu­blic, sous le thème de la ca­bane à sucre ur­baine, lors de la Jour­née des en­fants le 2 avril. L’évé­ne­ment a réuni 100 per­sonnes ain­si que les élus Aref Sa­lem, Mo­nique Val­lée et Kath­leen Weil.

Un en­can se tient jus­qu’au 8 avril avec des chefs qui of­fri­ront un sou­per à do­mi­cile ou un cours de cui­sine. Un sou­per-bé­né­fice au res­tau­rant Pe­tite Mai­son de Dan­ny St-Pierre a lieu le 6 avril.

(Jo­han­na Pel­lus/TC Me­dia)

Mag­gy Rich­mond pos­sède une en­tre­prise en tech­no­lo­gie, mais a dû al­ler cher­cher de l’aide au­près d’un or­ga­nisme sou­te­nu par Mois­son Mon­tréal pour nour­rir ses deux en­fants.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.