Com­mande ferme de 534 M$ US

Bom­bar­dier

Les Nouvelles Saint-Laurent - - ACTUALITÉS - Jo­han­na.pel­lus@ tc.tc

● Une com­mande ferme de 20 avions

es­ti­mée à 534 M$ US, a fait fi­gure de bonne nou­velle le 1er avril, tant pour Bom­bar­dier, que pour les syn­di­cats. L’ache­teur de ces avions d’af­faires de taille moyenne n’est ce­pen­dant pas connu, car il «pré­fère gar­der l’ano­ny­mat», se­lon le construc­teur.

Chal­len­ger 350, «Cette com­mande est très bonne pour la san­té de l’usine et de la chaîne de pro­duc­tion de Chal­len­ger. Ce n’est pas aus­si com­mun dans l’in­dus­trie d’avoir de grandes com­mandes sur les avions d’af­faires», a in­di­qué le chef des com­mu­ni­ca­tions de Bom­bar­dier Avions d’af­faires, Mark Mas­luch.

Le Chal­len­ger 350 se­rait très po­pu­laire. M. Mas­luch pré­cise que cet ap­pa­reil, qui peut ac­com­mo­der jus­qu’à neuf pas­sa­gers, a été le deuxième le plus li­vré dans l’in­dus­trie de l’avia­tion d’af­faires, toutes ca­té­go­ries confon­dues, en 2015.

«C’est sûr que c’est po­si­tif, com­mente le co­or­di­na­teur qué­bé­cois de l’AIMTA (As­so­cia­tion in­ter­na­tio­nale des Ma­chi­nistes et tra­vailleurs de l’Aé­ro­spa­tiale), Da­vid Chartrand, ça fai­sait très long­temps qu’on n’avait pas eu une grosse com­mande d’avions d’af­faires.»

Les avions Chal­len­ger sont as­sem­blés à Dor­val, tan­dis que le sous-as­sem­blage et une par­tie de l’usi­nage sont ef­fec­tués à Saint-Laurent.

« Ça as­sure des em­plois, sou­ligne M. Chartrand. Ce n’est pas ça qui va faire, d’après moi, que les mises à pied an­non­cées vont être an­nu­lées, mais ça va sur­ement ai­der.»

Quant au client mys­tère, Bom­bar­dier in­dique que c’est une pra­tique cou­rante dans l’avia­tion d’af­faires de ne pas dé­voi­ler leur iden­ti­té.

(Col­la­bo­ra­tion spé­ciale)

Un client ano­nyme a com­man­dé 20 bi­réac­teurs Chal­len­ger 350 de Bom­bar­dier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.