Che­ma­ma dé­cla­ré dé­lin­quant dan­ge­reux

JO­HAN­NA PEL­LUS

Les Nouvelles Saint-Laurent - - LA UNE - Jo­han­na.pel­lus@tc.tc

JUS­TICE. Un ré­sident de Saint-Laurent a été dé­cla­ré dé­lin­quant dan­ge­reux. La Cour su­pé­rieure s’est ran­gée aux ar­gu­ments de la Cou­ronne qui en fai­sait la de­mande de­puis deux ans. Érich Shi­mon Che­ma­ma purge pré­sen­te­ment une peine à du­rée in­dé­ter­mi­née pour avoir agres­sé sexuel­le­ment deux tra­vailleuses du sexe en 2010.

Le cas de l’in­di­vi­du de 35 ans se­ra éva­lué par la com­mis­sion des li­bé­ra­tions condi­tion­nelles tous les deux ans, à par­tir de no­vembre 2017, afin de dé­ter­mi­ner s’il pour­ra ré­in­té­grer la so­cié­té.

«Il va fal­loir que M. Che­ma­ma fasse la preuve qu’il est ré­for­mé » , a in­di­qué Me Mat­thew Fer­gu­son.

L’éva­lua­tion re­mise au juge Jean-Fran­çois Buf­fo­ni, a dé­ter­mi­né qu’il était un psy­cho­pathe dans le 99,5e cen­tile de psy­cho­pa­thie, «ce qui est un score très éle­vé», a pré­ci­sé le pro­cu­reur de la Cou­ronne.

«Son ca­sier ju­di­ciaire est in­quié­tant, car il est as­sez bien rem­pli. C’est un ré­ci­di­viste, no­tam­ment en ma­tière d’agres­sion sexuelle», a sou­li­gné Me Fer­gu­son.

En juin, l’ac­cu­sé avait été dé­cla­ré plai­deur qué­ru­lent, alors qu’il pré­sen­tait un dis­cours dé­cou­su au juge. Le ven­dre­di 8 juillet, Cha­ma­ma s’est lais­sé tom­ber par terre en ren­trant au tri­bu­nal et a pas­sé toute la du­rée de l’au­di­tion au sol.

Che­ma­ma a com­mis des crimes dès l’âge de 12 ans avant d’être ar­rê­té à son do­mi­cile de la rue Ward en no­vembre 2010, alors qu’il agres­sait sexuel­le­ment une es­corte. Des ac­cu­sa­tions d’en­trave à la jus­tice avaient aus­si été dé­po­sées pour avoir ten­té de faire chan­ger des té­moi­gnages, tout comme à sa mère, Ni­cole Meyer, qui est tou­jours re­cher­chée par la po­lice.

(Photo: TC Me­dia - Archives)

Erich Shi­mon Che­ma­ma

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.