DESMOLOK POUR LA GES­TION DES DÉ­CHETS

Les Nouvelles Saint-Laurent - - LA UNE - JO­HAN­NA PELLUS jo­han­na.pellus@tc.tc

Les dé­bats conti­nuent à pro­pos des ma­rais de Saint-Laurent, si­tués entre le Tech­no­parc et l’aé­ro­port, qui abritent plu­sieurs es­pèces d’oi­seaux me­na­cées. Le Par­ti vert, ap­puyé par plu­sieurs or­ni­tho­logues et or­ga­nismes en­vi­ron­ne­men­taux, de­mande l’in­ter­ven­tion du mi­nis­tère de l’En­vi­ron­ne­ment dans le dos­sier.

LO­GE­MENT. Après plu­sieurs an­nées de cau­che­mar pour cer­tains lo­ca­taires des ap­par­te­ments Nor­gate, à Saint-Laurent, le ges­tion­naire de ces im­meubles où vivent 5 500 per­sonnes compte mettre en place cet au­tomne un pro­jet-pi­lote no­va­teur at­ten­du pour la ges­tion des dé­chets.

La so­cié­té Co­gir, qui a re­pris l’ad­mi­nis­tra­tion des 127 bâ­ti­ments des rues Dé­ca­rie et Oui­met en jan­vier 2015, a dé­ci­dé d’ins­tal­ler des conte­neurs se­mi-en­fouis, ap­pe­lés Mo­lok.

« Nous al­lons faire trois pro­to­types pour voir quelle va être leur per­for­mance. Au prin­temps pro­chain, on se­ra en me­sure d’éva­luer le pro­jet et prendre une dé­ci­sion » , ex­plique le vice-pré­sident ex­ploi­ta­tion, di­vi­sion mul­ti­ré­si­den­tielle de Co­gir, Ke­vork M. Me­te­ris­sian.

Deux ou trois en­sembles de trois Mo­lok de­vraient être ins­tal­lés sur le ter­rain d’édi­fices ci­blés dont on ignore l’adresse pour l’ins­tant. Cha­cun com­pren­dra un conte­neur pour les dé­chets, un pour les ma­tières re­cy­clables et un pour les ma­tières or­ga­niques, dé­dié aux lo­ca­taires de trois im­meubles.

« Tout est dé­jà en place, il s’agit juste de concré­ti­ser les em­pla­ce­ments » , ajoute M. Me­te­ris­sian.

Lors du pas­sage de TC Me­dia, au­cune ins­tal­la­tion n’avait en­core dé­bu­té.

RÉ­GLE­MEN­TA­TION

Co­gir tra­vaille conjoin­te­ment avec l’ar­ron­dis­se­ment de Saint-Laurent de­puis plus d’un an pour trou­ver une so­lu­tion à la ges­tion des ma­tières ré­si­duelles dans ces bâ­tisses. Les chutes à dé­chets, en­core uti­li­sées, étaient à l’ori­gine des in­fes­ta­tions de co­que­relles, de rats et autres ver­mines.

Pour fa­ci­li­ter les chan­ge­ments, l’ar­ron­dis­se­ment a dé­ci­dé d’ap­por­ter des mo­di­fi­ca­tions à sa ré­gle­men­ta­tion.

« On pour­ra alors per­mettre dif­fé­rents équi­pe­ments, entre autres l’uti­li­sa­tion de Mo­lok en fa­çade de la pro­prié­té », sou­ligne la di­rec­trice d’ar­ron­dis­se­ment, Vé­ro­nique Dou­cet.

Ce se­rait une pre­mière à Saint- Laurent, même si des conte­neurs se­mi-en­fouis ont dé­jà été ins­tal­lés dans la cour ar­rière d’ha­bi­ta­tions, entre les rues Eli­za­beth et Du­tri­sac.

« Ils se­raient les pre­miers à avoir les ma­tières or­ga­niques et c’est avant- gar­diste », af­firme Mme Dou­cet.

D’autres im­meubles mont­réa­lais ont dé­jà tes­té ce type de conte­neurs, no­tam­ment une ré­si­dence pour aî­nés de l’Of­fice mu­ni­ci­pal d’ha­bi­ta­tion de Mon­tréal, à Ver­dun. Paul Ouah­mane, spé­cia­liste en se­mi-en­foui chez Mo­lok, confirme néan­moins que Nor­gate est l’un de leurs pro­jets d’en­ver­gure au Qué­bec.

AMÉ­NA­GE­MENT

« On pro­fite des Mo­lok pour for­cer la ques­tion de l’amé­na­ge­ment pay­sa­ger pour toutes les ques­tions de sé­cu­ri­té et de ges­tion des es­paces », in­dique Mme Dou­cet.

Co­gir pro­met quelque chose de « très beau », en plus d’éra­di­quer la ver­mine avec cette nou­velle ges­tion des dé­chets.

« Nous al­lons condam­ner les chutes à dé­chets bien en­ten­du, nous al­lons re­faire toute leur ex­ter­mi­na­tion et leur net­toyage, ain­si que des ap­par­te­ments at­te­nants et des aires com­munes », af­firme M. Me­te­ris­sian.

De­puis 2012, plus de 3 000 avis d’in­frac­tion ont été en­re­gis­trés par l’ar­ron­dis­se­ment et trans­mis au pro­prié­taire. Le nombre de plaintes a bais­sé de­puis que Co­gir a re­pris la ges­tion de Nor­gate.

Ren­con­tré sur place, un éboueur du sec­teur de­puis quatre ans dit lui aus­si avoir vu une amé­lio­ra­tion. Il y au­rait beau­coup moins de co­que­relles qu’avant no­tam­ment.

Plu­sieurs tra­vaux de ré­fec­tion ont par ailleurs été ef­fec­tués et douze concierges-ré­si­dents ont été em­bau­chés. M. Me­te­ris­sian af­firme que plus d’une tren­taine de per­sonnes tra­vaille à la ges­tion des lo­ge­ments Nor­gate, dont une tra­vailleuse so­ciale pour sen­si­bi­li­ser les nou­veaux ar­ri­vants.

Des Mo­lok, des conte­neurs à dé­chets se­mien­fouis, de­vraient être ins­tal­lés cet au­tomne de­vant quelques im­meubles.

Même si la si­tua­tion glo­bale s’est amé­lio­rée, la ges­tion des dé­chets reste une pro­blé­ma­tique à ré­gler dans les lo­ge­ments Nor­gate.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.