Une chance pour tous

JO­HAN­NA PELLUS

Les Nouvelles Saint-Laurent - - ÉLECTIONS PARTIELLES - Jo­han­na.pellus@tc.tc

TC Me­dia est al­lé à la ren­contre des six can­di­dats aux élec­tions fé­dé­rales du 3 avril et leur a po­sé les mêmes ques­tions. Cette se­maine, on vous pré­sente les der­niers.

La can­di­date li­bé­rale Em­ma­nuel­la Lam­bro­pou­los est pas­sion­née d’en­vi­ron­ne­ment et sou­haite dé­fendre les fa­milles de la classe moyenne, à l’image de son par­ti.

«L’éco­no­mie et l’en­vi­ron­ne­ment vont main dans la main. Le Ca­na­da de­vrait prendre le lead pour créer des em­plois qui amé­liorent l’en­vi­ron­ne­ment, avec de nou­velles sources d’éner­gies re­nou­ve­lables par exemple», sou­ligne-t-elle.

Pour fa­vo­ri­ser la re­cherche, elle ai­me­rait que da­van­tage d’argent y soit consa­cré, en plus d’of­frir des stages aux étu­diants.

Même si elle es­time qu’on de­vrait es­sayer de construire des édi­fices plus hauts plu­tôt que de s’éta­ler, Mme Lam­bro­pou­los rap­pelle que Saint­Laurent est un hub éco­no­mique. «On doit lais­ser la chance aux en­tre­prises. Les em­plois sont aus­si très im­por­tants. Il faut tout prendre en consi­dé­ra­tion», ex­plique-t-elle.

Mme Lam­bro­pou­los est très ou­verte en ce qui concerne l’im­mi­gra­tion. « Mes grand­spa­rents étaient des im­mi­grants et je suis très contente que le Ca­na­da leur ait don­né la chance de bien s’in­té­grer et d’être là où ils sont ren­dus au­jourd’hui», ra­conte-t-elle.

Se­lon elle, les chances de­vraient être égales pour tous, en plus d’aug­men­ter les ser­vices et les cours de fran­çais of­ferts aux nou­veaux ar­ri­vants.

FAIRE MIEUX

La can­di­date li­bé­rale sup­por­te­ra les ini­tia­tives exis­tantes en ce qui concerne les es­paces verts, mais aus­si le trans­port, no­tam­ment le pro­lon­ge­ment du mé­tro et le Ré­seau élec­trique mé­tro­po­li­tain (REM).

«Saint-Laurent est vrai­ment une place cen­trale pour le trans­port, mais on peut tou­jours faire mieux pour in­ci­ter les gens de prendre le trans­port en com­mun», spé­ci­fie-t-elle.

Elle ne s’est ce­pen­dant pas en­core pen­chée sur les nui­sances so­nores liées à l’aé­ro­port Mon­tréal-Tru­deau, car elle se concentre vrai­ment sur les élec­tions.

«Je suis à l’écoute et je fe­rai ce que je peux lorsque j’au­rai plus d’in­for­ma­tion sur ce dos­sier», in­dique-t- elle, avant de pré­ci­ser que les avions passent juste au-des­sus de son toit.

(Pho­to: TC Me­dia – Isa­belle Ber­ge­ron)

En­sei­gnante en his­toire et en fran­çais à Ro­se­mount High School, Em­ma­nuel­la Lam­bro­pou­los est fière de son tra­vail. À 26 ans, la Lau­ren­tienne est pas­sion­née de ten­nis. Elle a le sou­tien de sa fa­mille avec qui elle ha­bite.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.