À coeur

Les Nouvelles Saint-Laurent - - ACTUALITÉS -

AÉ­RO­NAU­TIQUE. Par­mi les sièges so­ciaux les plus «verts» d’Amé­rique du Nord, se trouve ce­lui d’Air Tran­sat, à Saint-Laurent, se­lon le ma­ga­zine Aux abords de l’aé­ro­port Mon­tréal-Tru­deau, la com­pa­gnie aé­rienne dé­ve­loppe de­puis 2009 des as­tuces pour moins consom­mer.

Sur le bâ­ti­ment du bou­le­vard de la Côte-Ver­tu, un mur noir couvre la fa­çade ouest. «Même s’il est dif­fi­cile de concur­ren­cer l’élec­tri­ci­té à bas coût du Qué­bec, ce mur so­laire pré­chauffe l’air qui entre dans le han­gar des avions. Tout le monde est content, car, avant, il y fai­sait par­fois quatre de­grés», ex­plique le di­rec­teur prin­ci­pal, en­vi­ron­ne­ment et amé­lio­ra­tion des af­faires, Keith Law­less.

Cet amé­na­ge­ment, cou­plé à un sys­tème de chauf­fage plus per­for­mant, leur a per­mis de di­mi­nuer de 30 % leur consom­ma­tion de gaz na­tu­rel, évi­tant ain­si de re­je­ter 250 tonnes de gaz à ef­fets de serre (GES).

Les bu­reaux ad­ja­cents au han­gar furent les pre­miers à re­ce­voir la cer­ti­fi­ca­tion (LEED-EB) Pla­tine au Ca­na­da.

Réuti­li­ser et ver­dir

Les 200 em­ployés bé­né­fi­cient d’une ca­fé­té­ria avec des pro­duits lo­caux, ache­mi­nés dans un rayon de 150 km. Les em­bal­lages je­tables ont été ré­duits avec no­tam­ment le ban­nis­se­ment du sty­ro­mousse. La mise sur pied de pro­grammes de re­cy­clage et de com­pos­tage a aus­si per­mis de dé­tour­ner 72 % des dé­chets des sites d’en­fouis­se­ment.

«De­puis un an, les restes de nour­ri­ture sont re­mis à l’or­ga­nisme Le Chaî­non, car nous étions tan­nés de voir ce gas­pillage», pré­cise M. Law­less.

Par ailleurs, les pe­tits élec­tro­niques, les bou­chons en liège et les mé­gos, qui servent à la fa­bri­ca­tion des bancs et des pa­lettes en plas­tique, sont ré­cu­pé­rés. Les vê­te­ments ou­bliés dans les dif­fé­rents vols d’Air Tran­sat ain­si que les vieux uni­formes sont en­voyés dans des or­ga­nismes pour être réuti­li­sés.

Au­tour de la bâ­tisse, la pe­louse a été rem­pla­cée par du trèfle et un jar­din com­mu­nau­taire a vu le jour. Les concombres, to­mates et fines herbes qui y poussent sont uti­li­sés par le chef du res­tau­rant d’en­tre­prise. Des ruches se­ront éga­le­ment ins­tal­lées cette an­née.

«Pour la cin­quan­taine d’arbres que nous avons plan­tés, nous de­vons de­man­der l’au­to­ri­sa­tion à Aé­ro­ports de Mon­tréal, car il ne faut pas qu’ils at­tirent les oi­seaux, en rai­son du pé­ril aviaire», spé­ci­fie ce­pen­dant M. Law­less.

Pra­tiques adap­tées

Les mêmes pra­tiques sont dif­fi­ci­le­ment ap­pli­cables à bord des vols pour main­te­nir le ser­vice à la clien­tèle. Air Tran­sat a néan­moins choi­si d’of­frir du ca­fé et du thé équi­tables et les équi­pages n’uti­lisent plus de pa­pier, mais des tablettes élec­tro­niques.

«Nous avons un pro­gramme de ré­duc­tion de car­bu­rant, qui nous a per­mis de di­mi­nuer de 5% notre consom­ma­tion an­nuelle, ain­si que des trucs de pi­lo­tage. C’est bon pour l’en­vi­ron­ne­ment, mais di­mi­nue éga­le­ment nos coûts», sou­ligne le di­rec­teur.

La com­pa­gnie pré­pare un sys­tème de pu­ri­fi­ca­tion d’eau qui se­ra ins­tal­lé sur les Boeing 737. «Quand nous ne pou­vons pas faire le plein dans le sud, en rai­son de la qualité de l’eau, ce­la nous oblige à la trans­por­ter pour l’al­ler et le re­tour», ob­serve-t-il. En em­bar­quant moins d’eau, ce­la al­lè­ge­ra le poids de l’avion et li­mi­te­ra la consom­ma­tion de car­bu­rant.

Des tests sont par ailleurs pré­vus pour un nou­veau sys­tème élec­trique ins­tal­lé dans le nez de l’ap­pa­reil qui évi­te­ra l’uti­li­sa­tion du mo­teur pour se rendre de la piste à la gué­rite. Air Tran­sat de­vien­drait alors la pre­mière com­pa­gnie au monde à uti­li­ser ce qui sau­ve­rait du temps, de l’ar­gent et des GES.

Air Tran­sat a em­bar­qué il y a 10 ans dans l’ère du tou­risme du­rable avec plus de 70 ini­tia­tives concrètes re­cen­sées au­tant dans ses bu­reaux que dans ses ac­ti­vi­tés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.