Des étu­diants scien­ti­fi­que­ment di­ver­tis­sants!

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS -

Le Cé­gep de Saint-Fé­li­cien a convié les étu­diants en Science de la na­ture à la 37e édi­tion de l’Ex­po-Science. En tout, 42 kiosques étaient re­pré­sen­tés et les su­jets étaient tous dif­fé­rents et très in­té­res­sants.

On sou­hai­tait cal­cu­ler la force de pré­hen­sion des mains. On croyait que les filles de 9 et 10 ans avaient beau­coup plus de force que les gar­çons en rai­son de leur pu­ber­té plus hâ­tive. Pour va­li­der notre hy­po­thèse, nous avons fait le test de la règle qui consiste à la lais­ser tom­ber et à la rat­tra­per. Fi­na­le­ment, notre hy­po­thèse était trom­peuse, car ce sont les gar­çons qui sont plus forts. On croit que pour que celle-ci soit va­lide nous au­rions dû prendre des jeunes âgés d’une dou­zaine d’an­nées.

Avec tout ce qu’on en­tend au su­jet de l’obé­si­té chez les jeunes et des pro­blèmes de san­té liés au dia­bète, nous avons dé­ci­dé de faire une étude sur les sucres. Nous avons cal­cu­lé nos don­nées à l’aide d’un ap­pa­reil qui cal­cule la gly­cé­mie. Nous en sommes ve­nus à la conclu­sion que le sucre conte­nu dans les fruits est bien meilleur com­pa­ra­ti­ve­ment au sucre raf­fi­né. De plus, une trop grande quan­ti­té de sucre peut faire en­grais­ser. On es­père sen­si­bi­li­ser les gens. L’Étoile du Lac a fait le tour de cette grande foire des sciences afin de connaître un peu plus les pro­jets réa­li­sés par les étu­diants.

Comme je vis sur une ferme, on a dé­ci­dé de par­ler du pH va­gi­nal des vaches en com­pa­rai­son avec ce­lui de la femme, car il y a plu­sieurs si­mi­la­ri­tés entre les deux, que ce soit la gros­sesse ou le cycle mens­truel. Entre le mois de jan­vier et au­jourd’hui, on a pré­le­vé plus de 100 échan­tillons. La mé­thode a été un vé­ri­table dé­fi. On de­vait faire un pré­lè­ve­ment puis l’étendre sur une bande qui nous ré­vé­lait l’in­dice de pH.

Nous avons dé­ci­dé d’ex­ploi­ter comme su­jet, les ef­fets acides que peuvent avoir di­vers pro­duits sur les dents en par­ti­cu­lier le vin, le Red Bull, le Coke, le vi­naigre et le jus d’orange, mais aus­si nous vou­lions dé­ter­mi­ner si l’eau fluo­rée pou­vait être ef­fi­cace. Après avoir fait trem­per des dents pen­dant 4 se­maines dans di­vers pro­duits et d’autres dents dans l’eau fluo­rée, nous en sommes ve­nus à la conclu­sion que plu­sieurs pro­duits sont né­fastes alors que l’eau fluo­rée a des ef­fets po­si­tifs.

On vou­lait cal­cu­ler la quan­ti­té de pig­ments conte­nus dans les plantes et les pi­ments. Nous avons uti­li­sé un lo­gi­ciel pour cal­cu­ler l’in­ten­si­té des pig­ments. C’est la grande di­ver­si­té des feuilles à l’au­tomne. Elles sont si­mi­laires aux cou­leurs des pi­ments ce qui nous a ins­pi­rés pour le choix du su­jet. Nous avons donc ti­ré comme conclu­sion que plus les feuilles sont vertes, plus il y a de chlo­ro­phylle. Pour ce qui est des pi­ments le rouge est le meilleur pour la san­té.

Ma­rianne Bou­chard et Ca­the­rine Du­four

Pa­mé­la Du­four et Ann-Ju­lie La­rouche

Kim Caouette et Au­ré­lie Boi­ly

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.