«L’ac­cep­ta­bi­li­té so­ciale n’est ja­mais prise en compte»

Ras­sem­ble­ment pour la Sau­ve­garde de la Ouiat­chouan

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - Hé­lène Ga­gnon

Les op­po­sants au pro­jet de mi­ni-cen­trale à Val-Jal­bert se sont mo­bi­li­sés le temps d’une fin de se­maine sur le site du cam­ping du vil­lage his­to­rique afin d’échan­ger. La po­pu­la­tion a été in­vi­tée à se joindre à eux afin d’ex­pri­mer leurs opi­nions. Une cin­quan­taine de per­sonnes ont ré­pon­du à l’ap­pel.

Par cette ren­contre, les membres de la Coa­li­tion pour la sau­ve­garde de la ri­vière Ouiat­chouan sou­hai­taient ren­for­cer les liens qui avaient dé­jà été créés avec d’autres or­ga­nismes : « Par cette ac­ti­vi­té, nous sou­hai­tons for­ti­fier les ponts qui se sont créés dans les der­niers mois. Nous pou­vons mettre des vi­sages sur les noms, car nous avons, dans la ma­jo­ri­té des cas, échan­gé sur In­ter­net. Cer­tains groupes et mou­ve­ments ont fran­chi plu­sieurs ki­lo­mètres pour être ici. Nous avons pu dis­cu­ter et échan­ger dans la jour­née du sa­me­di sur nos si­tua­tions res­pec­tives qui ont toutes des si­mi­li­tudes. Nous en sommes ve­nus au constat que par­tout au Qué­bec, il se passe des choses et l’ac­cep­ta­bi­li­té so­ciale n’est ja­mais prise en compte. Nous avons tous de la dif­fi­cul­té à faire en­tendre notre point de vue au Qué­bec », sou­ligne Ma­rie Né­ron, porte-pa­role de la Coa­li­tion.

Par­mi les or­ga­nismes pré­sents, no­tons SeptÎles sans ura­nium, Les Cen­tri­cois et Mau­ri­ciens pour le dé­clas­se­ment nu­cléaire, les Il­nus de Ma­lio­te­nam, Fon­da­tion Ri­vières, le Mou­ve­ment des Qué­bé­cois et l’Union pour la sau­ve­garde du lac Saint-Jean étaient tous pré­sents : « Notre ob­jec­tif n’était pas de faire de la pro­pa­gande au­près des gens qui sé­jour­naient sur le site. Nous avions avi­sé que notre ob­jec­tif n’était pas de nuire au fonc­tion­ne­ment du site tou­ris­tique lors de la fin de se­maine. La sé­cu­ri­té très pré­sente sur le site a fait craindre le pire aux vi­si­teurs. Nous avons lan­cé une in­vi­ta­tion à la po­pu­la­tion qui sou­haite sau­ver la Ouiat­chouan afin qu’ils viennent nous re­joindre et qu’ils ex­priment leur opi­nion afin que nous puis­sions trou­ver une so­lu­tion », ajoute Mme Né­ron.

Pré­sen­te­ment, la Coa­li­tion fait cir­cu­ler un cou­pon afin de prendre le pouls de la po­pu­la­tion. Ce­lui-ci est dis­po­nible dans quelques éta­blis­se­ments, dans les mé­dias so­ciaux, ain­si que dans la der­nière pu­bli­ca­tion du Jour­nal L’Étoile du Lac : « Nous sou­hai­tons avoir des ré­ponses écrites, concrètes et tan­gibles. Les gens peuvent le faire im­pri­mer et nous le re­tour­ner. En quelques jours seule­ment, nous avons re­çu plu­sieurs cou­pons et tout ce que nous per­ce­vons pré­sen­te­ment c’est que les gens sont contre ce pro­jet.

Beau­coup de per­sonnes ajoutent des com­men­taires qui sont très tou­chants et qui nous donnent le goût de conti­nuer » , pré­cise Mme Né­ron.

Pho­to : Hé­lène Ga­gnon)

Les dif­fé­rents re­pré­sen­tants des or­ga­nismes pré­sents lors de la ren­contre.(

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.