Le Co­mi­té Femmes crée une onde de choc

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS -

CUL­TURE DU VIOL. Les murs du Cé­gep de Saint-fé­li­cien ont été pla­car­dés d’af­fiches avec ins­crip­tion TDF, en pe­tits ca­rac­tères, on peut lire « Toutes des folles ». Cette ac­tion vient en fait du Co­mi­té Femmes du Cé­gep qui sou­hai­tait ren­ver­ser la ten­dance de ce mou­ve­ment qui ne cesse de prendre de l’am­pleur au Qué­bec.

« On en voit beau­coup au Sa­gue­nay, et même ici au Lac-saint-jean, nous com­men­çons à per­ce­voir ce type d’au­to­col­lant. Notre ob­jec­tif était sim­ple­ment d’ap­por­ter un autre mes­sage. Pour­quoi ne pas dire “Toutes des femmes”? On es­père que cette ap­pel­la­tion va dis­pa­raitre et si elle ne dis­pa­rait pas, alors aus­si bien la trans­for­mer », ex­plique Sa­bri­na Veillette, en­sei­gnante au Cé­gep de Saint-fé­li­cien.

Cette ac­tion s’ins­cri­vait dans le cadre d’une ac­ti­vi­té de sen­si­bi­li­sa­tion réa­li­sée par le Co­mi­té Femmes du Cé­gep de Saint-fé­li­cien et le Ser­vice des af­faires étu­diantes.

Le Cé­gep a pro­fi­té de l’oc­ca­sion afin de lan­cer la cam­pagne « Ni viande, ni ob­jet ».

« Cette cam­pagne a été réa­li­sée par le Cé­gep de Sher­brooke et son as­so­cia­tion étu­diantes. Ils in­vi­taient les autres éta­blis­se­ments à l’uti­li­ser. Comme en­sei­gnante, je re­marque que les étu­diants sont par­fois dans une zone grise. Il est donc de notre de­voir de les ai­der à éclair­cir leur pen­sée », ajoute-t-elle. H.G.

Cé­gep de Saint-fé­li­cien

(Pho­to TC Me­dia – Hé­lène Ga­gnon)

Les étu­diants du Cé­gep de Saint-fé­li­cien ont été sen­si­bi­li­sés de plu­sieurs ma­nières à la si­tua­tion des femmes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.