Vé­ro­nic Boily ali­mente ses pas­sions

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - HÉ­LÈNE GA­GNON he­lene.ga­gnon@tc.tc

AGROALIMENTAIRE. Mère de fa­mille, pro­duc­trice lai­tière et bou­chère, Vé­ro­nic Boily a fait le choix de vivre et d’ex­ploi­ter ses pas­sions. Son nou­veau pro­jet : le kiosque de la Ferme S.V.B. si­tué dans le rang 3, à Saint-prime.

Dans la ré­gion, le do­maine de l’agroalimentaire semble fleu­ris­sant. Les fro­ma­ge­ries sont nom­breuses et les kiosques de lé­gumes sont bien pré­sents du­rant la sai­son es­ti­vale. Par contre, peu de fermes bo­vines optent pour vendre la viande di­rec­te­ment aux consom­ma­teurs. Vé­ro­nic Boily a dé­ci­dé de ten­ter l’ex­pé­rience dans le sou­ci d’of­frir aux clients un pro­duit de qua­li­té qui ré­pond à ses at­tentes.

« De­puis un an, je tra­vaille sur ce pro­jet. Je vou­lais trou­ver une ma­nière de di­ver­si­fier la pro­duc­tion lai­tière. J’ai dé­ci­dé de réunir mes pas­sions. J’ai dé­jà tra­vaillé dans des épi­ce­ries et le ser­vice à la clien­tèle a tou­jours été fort im­por­tant. J’aime pou­voir conseiller les gens, leur don­ner un pe­tit con­seil pour la cuis­son et une pe­tite re­cette au pas­sage. Avec le kiosque à la ferme, c’est ce que je sou­haite vivre », men­tionne l’en­tre­pre­neure.

La plus grande crainte de Vé­ro­nic, lors de l’ou­ver­ture du kiosque, était que les gens re­fusent de quit­ter le mi­lieu ur­bain pour ve­nir se pro­cu­rer des pro­duits frais conge­lés.

« Trois se­maines après l’ou­ver­ture, j’ai dé­jà des clients ré­gu­liers qui pro­viennent de Cham­bord, La Do­ré et Saint-mé­thode », ra­conte Mme Boily.

« J’ai eu la chance d’avoir l’aide de plu­sieurs per­sonnes pour ce pro­jet. J’ai éga­le­ment eu le sou­tien et l’aide d’autres pro­duc­teurs qui m’ont en­cou­ra­gée, comme Lise Bra­dette de la Ferme 3J qui m’a dit qu’il y avait de la place pour tout le monde dans le do­maine de l’agroalimentaire. J’ai eu l’aide de la mu­ni­ci­pa­li­té aus­si afin de me per­mettre d’avan­cer dans le pro­jet sans trop d’em­buches », ex­plique-t-elle.

PRÔNER LA SAN­TÉ

C’est en fonc­tion de ses va­leurs que Vé­ro­nic Boily a dé­ve­lop­pé son concept.

« J’ai op­té pour un mode de vie sain. Je cui­sine beau­coup et je veux man­ger des pro­duits de qua­li­té. De plus en plus de gens sont sou­cieux de la pro­ve­nance de leurs ali­ments. C’était im­por­tant pour moi de ré­pondre à ce be­soin. Mes bou­villons, je suis pré­sente à leur nais­sance, je les nour­ris et j’en prends soin. Je dois les en­voyer à l’abattoir, mais ils re­viennent ici pour le dé­bi­tage. Je vis ma pas­sion dans cha­cune de ces étapes. La qua­li­té que j’exige, c’est elle que je vais don­ner à mes clients », af­firme-t-elle.

Cette der­nière a dé­jà des idées plein la tête afin d’of­frir à ses clients beau­coup plus de pro­duits.

« J’ai­me­rais à court terme que les gens puissent ré­cu­pé­rer plu­sieurs ali­ments sur place, afin de pou­voir faire leur sou­per une fois à la mai­son. Les lé­gumes frais-sur­ge­lé se­ront of­ferts bien­tôt en col­la­bo­ra­tion afin un ma­rai­cher de Saint-fé­li­cien. À l’été pro­chain, je vais of­frir quelques lé­gumes frais. Les gens sou­haitent bien man­ger, alors je veux leur of­frir cette op­por­tu­ni­té », sou­ligne Vé­ro­nic Boily.

(Pho­to TC Media – Hé­lène Ga­gnon)

Vé­ro­nic Boily a dé­ci­dé de di­ver­si­fier son en­tre­prise afin de vivre sa pas­sion.

(Pho­to TC Media – Hé­lène Ga­gnon)

De la viande fraîche conge­lée et lo­cale, voi­là ce que pro­pose le kiosque de la Ferme S.V.B.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.