Les vil­lé­gia­teurs veulent des ré­ponses

L'Etoile du Lac - - NÉCROLOGIE - HÉ­LÈNE GA­GNON he­lene.ga­gnon@tc.tc

Re­jet de la de­mande d’an­nexion de Cham­bord à Des­biens

J’es­père qu’il ne s’agit pas d’une dé­ci­sion po­li­tique. »

—Ro­bert Houle AN­NEXION. Les ré­si­dents du che­min de la Pointe-aux-trembles et des do­maines des Ma­rais et du No­rois ont très peu de mots afin de com­men­ter la dé­ci­sion du Mi­nis­tère des Af­faires mu­ni­ci­pales et de l’oc­cu­pa­tion du ter­ri­toire.

« On ne com­prend pas la dé­ci­sion. Nous avons rem­pli tous les cri­tères. La for­mule est creuse. De mon cô­té, j’es­père par­ler le plus ra­pi­de­ment pos­sible avec le maire de Des­biens, Ni­co­las Mar­tel, afin qu’il puisse ob­te­nir des pré­ci­sions sur la dé­ci­sion », men­tionne Ro­bert Houle, ré­sident du Do­maine-du-ma­rais et re­pré­sen­tant des vil­lé­gia­teurs.

Les vil­lé­gia­teurs ne comptent pas bais­ser les bras, puisque le mi­nis­tère semble lais­ser une ou­ver­ture à une nou­velle de­mande.

« Il est men­tion­né dans la lettre que « l’étude du dos­sier éta­blit que le pro­jet ne ré­pond pas, dans sa forme ac­tuelle, aux prin­cipes sou­te­nant l’ac­cep­ta­tion d’une an­nexion par­tielle de ter­ri­toire ». Que pou­vons-nous cor­ri­ger si notre de­mande ne cor­res­pond pas ac­tuel­le­ment aux prin­cipes? Quand je me ré­fère au guide, nous avons res­pec­té l’en­semble des cri­tères. J’es­père qu’il ne s’agit pas d’une dé­ci­sion po­li­tique », ex­prime M. Houle.

SOULAGEMENT

Pour le maire de Cham­bord Gé­rard Sa­vard, il s’agit d’un soulagement.

« On au­rait bien sou­hai­té se pas­ser de toute cette si­tua­tion. Au­jourd’hui, nous avons la dé­ci­sion du mi­nis­tère. Par contre, nous sommes tou­jours prêts à ou­vrir le dialogue avec les vil­lé­gia­teurs ou la mu­ni­ci­pa­li­té de Des­biens afin de dis­cu­ter de solutions, si pro­blé­ma­tique il y a, et ce, dans le dé­ve­lop­pe­ment de nos deux lo­ca­li­tés », ex­plique le maire de Cham­bord.

La lo­ca­li­té de Cham­bord n’a pas l’in­ten­tion d’en­ta­mer le dialogue. Elle va plu­tôt at­tendre que les vil­lé­gia­teurs ou Des­biens prennent contact avec elle.

« Je sais que M. Mar­tel ne juge pas les dis­cus­sions comme étant né­ces­saires. Mais je pense qu’il faut prendre le temps de s’as­soir et de dis­cu­ter afin de trou­ver une so­lu­tion, et ce, sur­tout après la ré­ponse du mi­nis­tère », men­tionne M. Sa­vard.

(Pho­to TC Me­dia – Hélène Gagnon)

Ro­bert Houle sou­haite avoir un échange avec le maire de Des­biens.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.