Le Stret­ching

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS -

CHRO­NIQUE. Lun­di soir, 16 h, je prends la route en di­rec­tion de Saint-fé­li­cien afin de suivre un cours de Stret­ching Plus avec Nan­cy Pel­le­tier. Cette der­nière offre des cours de­puis 10 ans en par­te­na­riat avec le ser­vice des loisirs. De mon cô­té, j’igno­rais ab­so­lu­ment tout du stret­ching, mais éga­le­ment, je ne sa­vais pas qu’il était pos­sible de pra­ti­quer cette dis­ci­pline ici.

Nan­cy m’avait don­né l’ho­raire des cours afin que je puisse par­ti­ci­per en fonc­tion de mes dis­po­ni­bi­li­tés. Le Stret­ching Plus a at­ti­ré mon at­ten­tion. Je ne sa­vais pas à quoi m’at­tendre. Quand on parle de stret­ching, on parle d’éti­re­ment. J’ima­gi­nais un cours très re­laxe, avec des mou­ve­ments lents tout en sou­plesse.

Lais­sez-moi vous dire que j’avais tout faux. Le « Plus » dans Stret­ching Plus fait toute la dif­fé­rence. Il ap­porte une pe­tite dose d’in­ten­si­té. La dose par­faite après une jour­née de tra­vail où on pré­fé­rait al­ler en­fi­ler nos vê­te­ments mous et s’étendre sur le so­fa. Je suis très ac­tive phy­si­que­ment, mais il y a des soirs où je dois vrai­ment me mo­ti­ver. Le Stret­ching, c’est l’op­tion par ex­cel­lence dans ces mo­ments de fai­blesse.

Le stret­ching consiste à éti­rer ses muscles et à les re­lâ­cher. Les muscles ne sont pas tou­jours contrac­tés. Si votre rêve est d’avoir des bi­ceps et des ab­dos dé­cou­pés, ce n’est peut-être pas l’ac­ti­vi­té pour vous.

Le cours se di­vise en bloc. Il y a les éti­re­ments, une pé­riode plus ac­tive, une sé­quence pour les ab­dos, une autre pour les cuisses et les fesses et fi­na­le­ment, une pé­riode de re­laxa­tion ac­tive.

Cette pe­tite heure avec Nan­cy et son groupe m’a of­fi­ciel­le­ment per­mis de mettre mon in­ter­rup­teur en po­si­tion fer­mé. Quand tu as le Mon ap­pré­cia­tion

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.