L’ac­cueil de tra­vailleurs de l’ex­té­rieur sus­cite un dif­fé­rend

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - SERGE TREMBLAY re­dac­tion_­ro­ber­val@tc.tc

Chan­ge­ment à la di­rec­tion du Mou­lin des Pion­niers

SITE PATRIMONIAL. L’ac­cueil de tra­vailleurs des Serres Toun­dra pro­ve­nant de l’ex­té­rieur de la ré­gion sur le site du Mou­lin des Pion­niers au­rait joué un rôle dans les chan­ge­ments opé­rés à la di­rec­tion de l’or­ga­nisme.

La di­rec­trice gé­né­rale Guy­laine La­pointe, im­pli­quée de longue date dans le site patrimonial de La Do­ré, a re­mis sa dé­mis­sion un peu plus tôt cette an­née. Elle a été rem­pla­cée par Carl Du­bois, lui-même ac­tif de­puis plu­sieurs an­nées au sein du Mou­lin des Pion­niers.

« Mme La­pointe a fait un tra­vail ex­cellent au fil des ans. Elle nous avait dé­jà an­non­cé qu’elle consi­dé­rait avoir suf­fi­sam­ment don­né. Elle a tra­vaillé très fort et a fait beau­coup de bé­né­vo­lat pour le site et elle consi­dé­rait qu’elle pou­vait s’orien­ter vers d’autres dé­fis. Nous avions une re­lève de pré­pa­rée avec Carl Du­bois », a in­di­qué le maire de La Do­ré, Jacques As­se­lin, qui siège au conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la Cor­po­ra­tion du Mou­lin des Pion­niers.

Une di­ver­gence d’opi­nions quant à l’ac­cueil de tra­vailleurs des Serres Toun­dra dans le Grand Camp du Mou­lin des Pion­niers au­rait vrai­sem­bla­ble­ment pré­ci­pi­té le dé­part de Mme La­pointe. Celle-ci au­rait pré­fé­ré ne pas avoir à an­nu­ler quelques ré­ser­va­tions ponc­tuelles qui étaient pré­vues au ca­len­drier.

« C’est une orien­ta­tion qui nous ame­nait à re­non­cer à quelques ac­ti­vi­tés qui étaient pré­vues. Il faut com­prendre que le Grand Camp ne fait pas par­tie du site patrimonial en tant que tel et que c’est une struc­ture qui est dé­fi­ci­taire de­puis au-de­là de 15 ans et qui doit être sub­ven­tion­née par la mu­ni­ci­pa­li­té », sou­ligne Jacques As­se­lin, qui pré­cise que tant la mu­ni­ci­pa­li­té que la Cor­po­ra­tion étaient à la re­cherche d’une for­mule pour ten­ter de ren­ta­bi­li­ser cette ins­tal­la­tion.

« L’hi­ver, on a un creux de plus ou moins 8 mois où il n’y a pas de via­bi­li­té. Nous, on pen­sait que c’était une op­por­tu­ni­té de ré­duire les coûts que d’ac­cueillir tem­po­rai­re­ment des tra­vailleurs des FORÊT. Bien que le mi­nis­tère des Fo­rêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) dé­montre peu d’in­té­rêt au pro­jet d’usine de com­po­santes de pa­lettes de NFI à La Do­ré, le maire Jacques As­se­lin n’est pas prêt à lan­cer la ser­viette.

De­puis la mise en place du bu­reau de pro­jet de Saint-fé­li­cien, le pro­jet de New Fo­rest In­dus­tries d’im­plan­ter une usine de fa­bri­ca­tion de com­po­santes de pa­lettes à La Do­ré ne semble ja­mais avoir at­ti­ré l’at­ten­tion du gou­ver­ne­ment. Les yeux du mi­nis­tère semblent da­van­tage tour­nés vers une éven­tuelle re­lance de l’usine de pan­neaux de Cham­bord.

« Notre dé­pu­té et pre­mier mi­nistre M. Couillard avait dit que notre pro­jet n’était pas mort, mais qu’il pour­rait s’ins­crire en com­plé­men­ta­ri­té avec un autre pro­jet et c’est ce que l’on sou­haite. On a de­man­dé au mi­nis­tère de nous mettre en com­mu­ni­ca­tion avec Nord­bord, ce qui n’a pas été fait », men­tionne le maire Jacques As­se­lin.

NFI est tout de même par­ve­nu à re­joindre Nord­bord sans l’aide du mi­nis­tère pour amor­cer des pour­par­lers. « La di­rec­tion de Nord­bord dit qu’à ce mo­ment-ci, elle n’est pas en me­sure d’en­tre­prendre un échange sur d’éven­tuels Serres Toun­dra. C’est tem­po­raire, puisque pen­dant l’été on a une en­tente avec le Zoo pour la te­nue d’ac­ti­vi­tés et de camps de va­cances », d’ajou­ter le maire de La Do­ré.

Lorsque contac­tée, Guy­laine La­pointe a pré­fé­ré ne pas com­men­ter sa dé­ci­sion. par­te­na­riats. Elle sou­haite at­tendre la ren­contre pré­vue pour le mois de mars, où on en sau­ra da­van­tage sur l’oc­troi d’ap­pro­vi­sion­ne­ments pour une éven­tuelle re­lance », pré­cise le maire de La Do­ré.

Ce­lui-ci est confiant que le pro­jet de NFI pour sa lo­ca­li­té puisse s’ins­crire en com­plé­men­ta­ri­té avec d’autres pro­jets, sans leur nuire. « Nous, ce que l’on dit, c’est qu’on ne com­pro­met pas l’ap­pro­vi­sion­ne­ment de per­sonne, car on se­rait en amont. Notre pro­jet est tou­jours viable, même si, à mon avis, il a été dis­cré­di­té de fa­çon ar­bi­traire », lance-t-il.

En fait, Jacques As­se­lin est loin d’être convain­cu que le mar­ché du pan­neau OSB est mûr pour une re­lance de l’usine de Cham­bord. Il sou­hai­te­rait que le gou­ver­ne­ment se montre da­van­tage in­té­res­sé à ana­ly­ser d’autres al­ter­na­tives pour le feuillu.

Ce der­nier rap­pelle que le pro­jet de NFI com­por­tait non seule­ment un vo­let de fa­bri­ca­tion de com­po­santes de pa­lette, mais éga­le­ment une en­tente pour ap­pro­vi­sion­ner en bio­masse l’usine de Co­gé­né­ra­tion de Saint-fé­li­cien, de même que pour four­nir un cer­tain vo­lume à l’usine de pâte de Saint-fé­li­cien pour la fa­bri­ca­tion de pâte Kraft. S.T.

(Photo TC Media - Serge Tremblay)

Le Mou­lin des Pion­niers de La Do­ré a un nou­veau di­rec­teur gé­né­ral en la per­sonne de Carl Du­bois.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.