Pour faire naître les ta­lents au­toch­tones

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - JEAN-PAUL AS­SE­LIN re­dac­tion_­ro­ber­val@tc.tc

AR­TISTES. Sous la di­rec­tion gé­né­rale de l’ati­ka­mekw Ju­lien Roy, c’est mer­cre­di le 1er mars que l’agence Pre­mières Na­tions Ma­na­ge­ment (APNM) a vu le jour lors de sa pré­sen­ta­tion à Ro­ber­val en pré­sence d’alexan­dra Jour­dain, man­ne­quin et por­te­pa­role de l’or­ga­nisme. Il s’agit, se­lon l’or­ga­ni­sa­tion, de la pre­mière agence au­toch­tone of­fi­cielle connue.

Tous les ta­lents au­toch­tones au­ront dé­sor­mais un lieu qui leur per­met­tra d’avoir l’oc­ca­sion de débuter une car­rière ar­tis­tique. L’APNM a pour mis­sion de sor­tir les jeunes ta­len­tueux des com­mu­nau­tés afin de les gui­der vers des lieux où ils se pro­dui­ront. Tous les types de ta­lents ar­tis­tiques sont donc conviés à sou­mettre leur can­di­da­ture : chan­teurs, dan­seurs, mu­si­ciens, man­ne­quins, etc.

« Notre mis­sion est éga­le­ment de créer des évé­ne­ments pour faire connaître ces ar­tistes. La plu­part du temps, nous re­met­trons une par­tie de nos pro­fits à une cause ou à un or­ga­nisme. Avec notre en­tre­prise, nous vou­lons faire connaître les ta­lents au­toch­tones. Dans les com­mu­nau­tés, les moyens sont li­mi­tés pour que ces jeunes émergent. Le but est donc de faire naître ces ta­lents », a dé­cla­ré Ju­lien Roy, qui est aus­si pro­prié­taire avec To­ny Lau­nière et Judith De­lau­nière de Mi­na­sh­kuatsh de Ma­sh­teuiatsh, une com­pa­gnie fo­res­tière.

Après avoir ap­pris l’exis­tence de l’agence, les gens qui pensent avoir le ta­lent pour se dé­mar­quer et pour même pen­ser en faire une car­rière doivent com­mu­ni­quer avec L’APNM. « La si­tua­tion idéale se­rait que des gens dans les com­mu­nau­tés du Qué­bec or­ga­nisent des évé­ne­ments lo­caux pour que les ar­tistes puissent dé­mon­trer leurs forces. Le but pre­mier est de les connaître pour les faire connaître. Il ne manque que les ar­tistes. Il faut que les gens des com­mu­nau­tés ré­veillent les ta­lents qui dorment. Ain­si, toutes les ave­nues pour pro­pul­ser l’ar­tiste se­ront ex­plo­rées : en­re­gis­tre­ment d’un CD, tour­née de spectacles, pro­mo­tions, etc.

«Si la chan­son E Uas­siuian de Ka­sh­tin a fait le tour du monde, au dé­but des an­nées 90, il est tout à fait pos­sible de par­ve­nir à des ré­sul­tats si­mi­laires avec d’autres ar­tistes», ajoute Ju­lien Roy.

IN­VI­TA­TIONS NA­TIO­NALES

Ju­lien Roy invite tous ceux qui croient en la mis­sion de L’APNM à le contac­ter pour sou­mettre des idées, des noms d’ar­tistes ou des pro­po­si­tions d’af­faires ou d’as­so­cia­tion pour l’or­ga­ni­sa­tion d’évé­ne­ments. « Il se­rait agréable que des or­ga­ni­sa­teurs d’évé­ne­ments cultu­rels au Qué­bec fassent ap­pel à nous pour in­clure un ar­tiste au­toch­tone à leur pro­gram­ma­tion, qe ce soit des fes­ti­vals de toutes sortes, spectacles mu­si­caux, pow-wow, ras­sem­ble­ments, etc », men­tionne-t-il.

«Nous sau­rons prou­ver que les Au­toch­tones sont aus­si forts que les autres en ce qui a trait au monde ar­tis­tique. Il y a peu d’ar­tistes au­toch­tones parce qu’ils sont gê­nés de se pro­duire, de se faire connaître. Aus­si, tous les moyens sont bons pour «sau­ver» nos jeunes des griffes mal­saines de la drogue et de l’al­cool. C’est par ce moyen qu’est le monde du show bu­si­ness que je vais m’éver­tuer, avec mon équipe de tra­vail, à faire sor­tir les jeunes de leur ma­rasme. Il faut y croire et je crie BIEN­VE­NUE à tous les or­ga­nismes, pro­prié­taires de stu­dios d’en­re­gis­tre­ment, mé­dias, or­ga­ni­sa­teurs d’évé­ne­ments, com­man­di­taires, as­so­cia­tions, ar­tistes et autres per­sonnes qui mi­litent au­tour de mi­lieux fa­vo­ri­sant l’émer­gence de ces ta­lents en­dor­mis», conclut Ju­lien Roy.

MAN­NE­QUIN

Alexan­dra Jour­dain, man­ne­quin et por­te­pa­role de L’APNM, étu­die en théâtre à L’UQAM. Exemple d’ar­tiste, mère de deux en­fants, elle est la pre­mière man­ne­quin de l’agence. Elle pos­sède dé­jà un ba­gage ar­tis­tique élo­quent.

« J’avais dé­jà an­cré en moi ce goût ar­tis­tique. Ce fut fa­cile pour moi d’ap­pro­fon­dir mes tech­niques me per­met­tant d’in­ter­pré­ter des rôles, de por­ter di­vers vê­te­ments, de me dé­mar­quer et de jouer avec des per­son­na­li­tés. C’est un vrai jeu pour moi. Je re­pré­sente en pre­mier lieu les Pre­mières Na­tions. Je suis la pre­mière à le faire et grâce à l’agence, j’ose es­pé­rer que de nom­breux autres sui­vront mon exemple et se fe­ront connaître », af­firme-t-elle.

(Pho­to TC Media – Jean-paul As­se­lin)

Alexan­dra Jour­dain, Ju­lien Roy, Judith De­lau­nière et To­ny Lau­nière de L’APNM.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.