Na­tu­ral­lia dé­voile ses cou­leurs

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - HÉ­LÈNE GA­GNON he­lene.ga­gnon@tc.tc

FO­RUM. On le sait dé­jà de­puis un cer­tain temps, Ro­ber­val ac­cueille­ra le Fo­rum Na­tu­ral­lia du 16 au 19 oc­tobre pro­chain. Cet évé­ne­ment qui re­grou­pe­ra entre 200 et 300 en­tre­prises à l’échelle ca­na­dienne et à l’in­ter­na­tio­nal de­meure tout de même un grand mys­tère pour plu­sieurs per­sonnes.

« Na­tu­ral­lia, c’est la contrac­tion entre res­sources na­tu­relles et al­liance de la forêt. Ça re­flète bien les ré­gions. La pre­mière édi­tion a eu lieu en Abi­ti­bi, puis Tim­mins, Sault-ste-ma­rie, Sud­bu­ry et pour la 5e édi­tion le fo­rum re­vient au Qué­bec, ici à Ro­ber­val. Le prin­cipe de base de Na­tu­ral­lia de­meure le même. Une ré­gion res­source est res­pon­sable de l’or­ga­ni­sa­tion de fo­rum, et ce, aux bé­né­fices de PME qui sont les four­nis­seurs de biens et de ser­vices aux in­dus­tries des res­sources na­tu­relles », ex­plique Alain Thi­vierge, di­rec­teur au re­cru­te­ment des dé­lé­ga­tions Notre ré­gion me sem­blait par­faite pour ac­cueillir un pa­reil évé­ne­ment. »

—Guy Bou­chard et créa­teur de Na­tu­ral­lia.

Lors des deux der­nières édi­tions du fo­rum, plus de 400 en­tre­prises en pro­ve­nance de 15 pays ont ac­cep­té l’in­vi­ta­tion. De ce nombre, 20 % pro­ve­naient de l’in­ter­na­tio­nal et 80 % du Ca­na­da. En­vi­ron 40 % des par­ti­ci­pants étaient fran­co­phones. Les autres par­ti­ci­pants étaient d’ori­gine an­glo­phone et his­pa­nique. En­vi­ron 10 % pro­ve­naient des com­mu­nau­tés au­toch­tones.

« C’est un re­flet des par­te­naires d’af­faires afin de dé­ve­lop­per les res­sources, et ce, prin­ci­pa­le­ment dans les ré­gions res­sources. Les en­tre­prises pour­ront s’ins­crire en ligne et deux se­maines avant l’évé­ne­ment ceux-ci pour­ront sé­lec­tion­ner les en­tre­prises qu’elles sou­haitent ren­con­trer, soit pour of­frir ou de­man­der. C’est ain­si que le maillage se fait », ajoute M. Thi­vierge.

CONVAINCRE LE MI­LIEU

Ro­ber­val n’était pas la seule ville qui sou­hai­tait ac­cueillir le fo­rum. Mont-trem­blant était éga­le­ment en lice.

« C’est un évé­ne­ment unique. J’ai pu consta­ter les re­tom­bées, et ce, pas uni­que­ment pour la ville hôte, mais éga­le­ment pour les en­tre­prises. À ce mo­ment, je vou­lais tra­vailler pour ap­por­ter l’évé­ne­ment ici, dans la ré­gion. Je ne sa­vais vrai­ment pas dans quoi je m’em­bar­quais. Par contre, notre ré­gion me sem­blait par­faite pour ac­cueillir pa­reil évé­ne­ment. On de­vait rem­plir deux condi­tions. Nous de­vions avoir l’ap­pui des dé­ci­deurs ré­gio­naux, mais éga­le­ment avoir l’ap­pui des gou­ver­ne­ments afin de sup­por­ter fi­nan­ciè­re­ment la pré­sen­ta­tion de l’évé­ne­ment », sou­ligne M. Guy Bou­chard, pré­sident du Co­mi­té de di­rec­tion de Na­tu­ral­lia 2017.

Ot­ta­wa a ac­cor­dé 150 000 $, Qué­bec 50 000 $, les MRC de la ré­gion, la Ville de Ro­ber­val et la com­mu­nau­té de Ma­sh­teuiatsh sont par­te­naires pour un mon­tant de 125 000 $. De plus, les par­ti­ci­pants qui s’ins­cri­ront de­vront dé­bour­ser la somme de 1 050 $ avant le 17 juillet et après cette date 1 300 $. Avec le fi­nan­ce­ment pu­blic et les par­te­naires ad­mi­nis­tra­tifs, le coût pour les par­ti­ci­pants est d’en­vi­ron 20 % du coût réel.

RE­GARD VERS LE NORD FAIT RE­LÂCHE

Pour cet évé­ne­ment, la mu­ni­ci­pa­li­té de Saint-prime fe­ra re­lâche en 2017 avec Re­gard vers le Nord. Comme les deux évé­ne­ments visent la même clien­tèle et que l’équipe de Saint-prime dis­pose de plu­sieurs contacts, ceux-ci met­tront la main à la pâte afin d’ai­der le co­mi­té or­ga­ni­sa­teur afin de faire de Na­tu­ral­lia une réus­site ré­gio­nale.

« Saint-prime a ac­cep­té de faire re­lâche afin d’évi­ter que nos évé­ne­ments se concur­rencent. Nous al­lons plu­tôt tra­vailler en­semble pour faire de cet évé­ne­ment une réus­site », sou­ligne le maire de Ro­ber­val, Guy La­rouche.

(Pho­to TC Me­dia – Hé­lène Ga­gnon)

L’or­ga­ni­sa­tion du fo­rum Na­tu­ral­lia re­quiert la par­ti­ci­pa­tion de nom­breux par­te­naires du monde mu­ni­ci­pal et du mi­lieu des af­faires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.