L’in­ves­tis­se­ment cou­pé de moi­tié

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - HÉ­LÈNE GA­GNON he­lene.ga­gnon@tc.tc

Re­mise aux normes du Couvent des Ur­su­lines

PA­TRI­MOINE. Ju­lie Beau­pré et Da­niel Guay, pro­prié­taires phar­ma­ciens des suc­cur­sales Uni­prix de Roberval, et Michel Go­mol­ka, ges­tion­naire, ont dé­voi­lé les dé­tails du pro­jet en­tou­rant la trans­for­ma­tion du Couvent des Ur­su­lines. Les pro­mo­teurs ont dû en plus de ré­pondre aux ques­tions des jour­na­listes ap­por­ter des pré­ci­sions afin de cal­mer les in­ter­ro­ga­tions des ci­toyens pré­sents.

Au fil des ans, les ci­toyens de Roberval semblent avoir dé­ve­lop­pé un vé­ri­table at­ta­che­ment à ce bâ­ti­ment qui se dresse dans le cen­tre­ville de Roberval, mais éga­le­ment à la fe­nêtre sur le lac qu’offrent les jar­dins ar­rière.

« Le pro­jet de­vait ré­pondre à cer­tains pré­re­quis et ce n’est pas à n’im­porte quelle condi­tion que le pro­jet al­lait être étu­dié. Pre­miè­re­ment, l’en­vi­ron­ne­ment de ce Couvent doit être pré­ser­vé et bo­ni­fié. Que nous par­lons du Jar­din des Ur­su­lines, de la Vé­lo­route des bleuets, des jeux, etc. Pour nous il est im­pé­ra­tif que nous puis­sions conser­ver ce qui est là et que nous puis­sions le bo­ni­fier », sou­ligne M. Go­mol­ka.

Les pro­mo­teurs sou­hai­taient faire part de leur in­ten­tion à la po­pu­la­tion. Par contre, rien n’est en­core fi­ce­lé, car la réa­li­sa­tion du pro­jet dé­pen­dra des coûts.

Les en­tre­prises pour­ront sou­mis­sion­ner à l’ap­pel d’offres. Cette étape per­met­tra de connaître le vé­ri­table coût afin de voir s’il cor­res­pond à l’en­ve­loppe bud­gé­taire des pro­mo­teurs.

COÛT

« On parle d’un in­ves­tis­se­ment de plus de 5 M$. Ac­tuel­le­ment, nous de­vons avoir en­core des pour­par­lers avec la ville, afin de ré­gler des dé­tails, mais la réa­li­sa­tion du pro­jet dé­pen­dra des coûts », ajoute M. Go­mol­ka.

Les chiffres avan­cés par la Ville de Roberval lors de l’as­sem­blée de consul­ta­tion ci­toyenne af­fir­maient que les coûts ac­tuels pour la re­mise aux normes du bâ­ti­ment s’éle­vaient à 11,5 M$ en 2014. Cette dif­fé­rence s’ex­pli­que­rait en rai­son de la spé­cia­li­sa­tion des ar­chi­tectes.

« Il y a des gens dont leur spé­cia­li­sa­tion est de tra­vailler avec du neuf. Il y en a d’autres qui sont spé­cia­li­sés dans la res­tau­ra­tion de bâ­ti­ment. C’est jus­te­ment le cas de Jean Mal­tais. Cette res­tau­ra­tion per­met­tra au bâ­ti­ment de conser­ver sa va­leur pa­tri­mo­niale. Une personne ha­bi­tuée de res­tau­rer ar­rive donc avec des coûts moindres, car elle s’ef­force de conser­ver et de mettre en va­leur les items dé­jà exis­tants. Cette ma­nière de pro­cé­der a fait une dif­fé­rence, dans le pro­jet et nous a per­mis de fran­chir l’étape de l’an­nonce », sou­ligne le maire.

PLU­SIEURS POINTS À RÉ­GLER

La piste pié­ton­nière, la Vé­lo­route des Bleuets et les struc­tures pour les en­fants éga­le­ment si­tuées à l’ar­rière du bâ­ti­ment se­ront tou­jours ac­ces­sibles. Pour les pro­mo­teurs, la vi­ta­li­té de ce ter­rain est un atout.

Les plans dé­montrent qu’une par­tie du ter­rain ar­rière se­ra ré­amé­na­gé en sta­tion­ne­ment pour les usa­gers de la phar­ma­cie, mais éga­le­ment des bu­reaux à l’in­té­rieur du com­plexe.

Bien que plu­sieurs ques­tions ont été po­sées à cet égard, les dis­cus­sions entre la ville et les pro­mo­teurs n’en sont pas à cette étape.

« Ça ne vaut pas la peine d’in­ves­tir temps et ar­gent dans des dis­cus­sions en­tou­rant les dé­tails du pro­jet si en fin de compte, en rai­son des prix, les pro­mo­teurs n’y vont pas », af­firme le maire.

Michel Go­mol­ka sou­ligne éga­le­ment qu’ils ne sont pas pré­oc­cu­pés par la lo­ca­tion des bu­reaux ins­tau­rés sur les trois pa­liers su­pé­rieurs.

« Notre pré­oc­cu­pa­tion est réel­le­ment le coût du bâ­ti­ment. Nous y al­lons une étape à la fois. En pré­sen­tant notre pro­jet, nous ou­vrons une porte. Les gens pour­ront l’exa­mi­ner », men­tionne-t-il.

(Pho­to TC Me­dia – Hé­lène Ga­gnon)

Da­niel Guay, Ju­lie Beau­pré et Michel Go­mol­ka sont les pro­mo­teurs du pro­jet.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.