Jou­liks : une pièce par­faite pour le Mic-mac

L'Etoile du Lac - - CULTUREL - HÉLÈNE GA­GNON he­lene.ga­gnon@tc.tc

THÉÂTRE. Le théâtre Mic-mac a dé­ci­dé de mettre en scène pour sa 68e pro­duc­tion le texte Jou­liks de Ma­rie-ch­ris­tine Lê-huu. Un texte dans le­quel les mots sont durs et les si­lences sont lourds. Une pièce dans la­quelle le beau est laid et le laid est beau.

Dans Jou­liks tout tourne au­tour des ap­pa­rences. Quelle image sou­hai­tons-nous pro­je­ter? Quelle image vou­lons-nous ca­cher? C’est à tra­vers les mots de « la pe­tite » in­ter­pré­tée par Élise Hu­don-thi­beault que les si­lences sont bri­sés.

Tout tourne au­tour de cette co­mé­dienne qui campe son per­son­nage de 7 ans avec toute l’in­sou­ciance de l’en­fant, mais éga­le­ment avec fougue. Comme si elle sou­hai­tait as­su­rer sa sur­vie dans un monde hos­tile.

Cette ani­mo­si­té, on la sent dès qu’on prend place dans notre siège. La ré­son­nance des har­mo­ni­cas, le bruit des gouttes d’eau et les charpentes des murs, il n’en faut pas plus pour cam­per l’uni­vers.

Une scé­no­gra­phie mo­deste, un peu d’in­no­va­tion et voi­là que la scène évo­lue. Le dé­cor valse au rythme des émo­tions : la co­lère, la tris­tesse, l’amour, la peur, la so­li­tude, le désar­roi, la ten­dresse et j’en passe.

Des émo­tions bien pré­sentes, bien vi­vantes grâce à la pres­ta­tion des co­mé­diens. Vé­ra in­ter­pré­tée par Mé­la­nie Trem­blay est par­fai­te­ment jouée. Dans ses mou­ve­ments, dans ses dé­pla­ce­ments, on sent son mal de vivre. Un mal si­len­cieux, mais tel­le­ment dou­lou­reux. Elle semble vouloir se fondre dans le dé­cor. Elle sou­haite dis­pa­raître sa­chant ce que l’ar­ri­vée de « La Mé » et du « Pa­pé » bou­le­ver­se­ront la vie qu’elle s’est don­née. Des per­son­nages aux an­ti­podes.

« La Mé » in­ter­pré­tée par Ur­sule Gar­neau qui cu­mule les ré­pliques pour ne pas af­fron­ter la réa­li­té. Le « Pa­pé », per­son­ni­fié par Ger­vais Ar­cand, a comme ré­plique la plus cou­rante un lé­ger ri­ca­ne­ment. Une belle ma­nière de faire com­prendre aux spec­ta­teurs que par­fois bien des mots peuvent être vides de sens et que les si­lences peuvent quant à eux tout dire.

Le Mic-mac a bien mi­sé avec Jou­liks, cette pièce colle par­fai­te­ment à la peau de la troupe. Quelques ré­pliques per­mettent d’ob­te­nir de la part des spec­ta­teurs quelques rires ti­mides. Il n’en de­meure pas moins qu’il s’agit d’une pièce grand pu­blic.

La pièce se­ra pré­sen­tée jus­qu’au 29 avril pro­chain à la salle Lionel-ville­neuve. Dans le re­grou­pe­ment, les ar­tistes sont en­ca­drés par Hé­lè­ne­ca­ro­line Four­nier d’art

(Pho­to TC Me­dia – Hélène Ga­gnon)

Vé­ra et la pe­tite in­ter­pré­tées par Mé­la­nie Trem­blay et Élise Hu­don-thi­beault.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.