Plus de 40 ans au vo­lant d’une sur­fa­ceuse

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - JEAN-PAUL AS­SE­LIN re­dac­tion_­ro­ber­val@tc.tc

L’heure de la re­traite n’a pas encore son­né pour Jean-yves Du­mas

ARÉ­NA. Après plus de 40 an­nées pas­sées à oeu­vrer au Centre Ma­rianne St-gelais de Saint-fé­li­cien, Jean-yves Du­mas ne songe pas encore à la re­traite. Il se sou­vient de ses pre­miers jours de tra­vail qui lui semblent d’hier.

« Je suis en­tré ici pour ga­gner mes pre­miers timbres de chô­mage », nous a-t-il avoué lorsque ren­con­tré entre deux séances de gla­çage au Centre Spor­tif. —Jean-yves Du­mas

C’est en 1974 que l’aré­na ac­tuel a ou­vert ses portes et c’est à l’au­tomne 1977 que Jean-yves a com­men­cé ses pé­riodes de remplacement. Il n’a pas quit­té de­puis. Il se sou­vient de ses men­tors, Gé­rard Cam­pion et Ar­mand Ther­rien, les pre­miers em­ployés de l’époque.

« La sur­face gla­cée n’a pas beau­coup chan­gé. C’est la ma­chi­ne­rie uti­li­sée qui a évo­lué. J’ai dé­bu­té avec le trac­teur qui a du­ré 25 ans en­vi­ron avant la zam­bo­ni usa­gée qui ve­nait de Mon­tréal après une fer­me­ture d’aré­na, le col­lège Rous­sin, si je me sou­viens bien », men­tionne-t-il.

« Au­jourd’hui, la qua­li­té de la glace est meilleure parce que la ma­chi­ne­rie uti­li­sée ré­pond mieux aux be­soins de tous les usa­gers. « Le chan­ge­ment ma­jeur s’est opé­ré il y a une di­zaine d’an­nées lors du pas­sage de la ré­fri­gé­ra­tion du fréon à l’am­mo­niac avec de nou­veaux mo­teurs, se rap­pelle M. Du­mas. La lu­mi­no­si­té a été gran­de­ment amé­lio­rée avec la toile au plafond. Ce sont toutes des amé­lio­ra­tions que j’ai eu la chance de vivre. Les gens se sou­vien­dront aus­si du dé­mé­na­ge­ment de la re­mise de la sur­fa­ceuse. La sé­cu­ri­té en a été gran­de­ment amé­lio­rée. »

ANEC­DOTES

Re­sas­sant ses sou­ve­nirs, Jean-yves se sou­vient des ac­ti­vi­tés alors que la pa­ti­noire fut rem­plie de sable et terre pour une ac­ti­vi­té de mo­tos. « Au mi­lieu de l’après-mi­di, il a fal­lu ar­rê­ter les courses, on ne voyait plus rien dans le Centre Spor­tif. L’ex­po Agri­cole y a aus­si connu ses bonnes an­nées. Cha­cun se sou­vient aus­si du ras­sem­ble­ment pro­vin­cial du groupe des HOG (Har­ley-da­vid­son Ow­ner Group), de conven­tions po­li­tiques, des Fêtes de la ville, les scouts et les ca­dets, sans ou­blier les mo­to­ri­sés et le Re­lais pour la Vie. Au­tant de ma­ni­fes­ta­tions qui ont de­man­dé notre par­ti­ci­pa­tion, celle-ci va­riant d’un évé­ne­ment à un autre », a-t-il ajou­té.

De nom­breux joueurs de ho­ckey ont cap­té l’attention de Jean-yves au fil des ans. Il se sou­vient très bien de Michel Gou­let lors­qu’il était dans la ca­té­go­rie mid­get. Nor­mand Ya­co­la fait éga­le­ment par­tie de ses sou­ve­nirs. Son plus ré­cent sou­ve­nir concerne Sa­muel Girard qui a évo­lué lo­ca­le­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.