Le dos­sier des vé­hi­cules ré­créa­tifs presque ré­glé

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - JOANIE DO­RÉ re­dac­tion.sa­glac@tc.tc

Rang de la Ri­vière-aux-sau­mons

MO­TO­NEIGE. Le pro­blème du tra­cé des sen­tiers ré­créa­tifs dans le rang de la Ri­vière-aux-sau­mons pour­rait bien se ré­gler d’ici la fin de l’an­née. La Ville de Saint-fé­li­cien s’ap­prête à de­man­der l’au­to­ri­sa­tion pour uti­li­ser l’an­cienne em­prise aban­don­née du Ca­na­dien Na­tio­nal (CN).

La Ville de Saint-fé­li­cien dé­po­se­ra bien­tôt une de­mande au mi­nis­tère des Tran­sports pour uti­li­ser une par­tie de l’an­cienne em­prise du CN pour y dé­mé­na­ger ses sen­tiers de vé­hi­cules hors route.

L’an­cienne em­prise, qui se trouve à quelques ki­lo­mètres du sen­tier ac­tuel, ré­gle­rait le pro­blème de sé­cu­ri­té du sen­tier pas­sant près des mai­sons ain­si que ce­lui du bruit et de la quié­tude.

Rap­pe­lons qu’une pé­ti­tion avait été dé­po­sée au conseil de ville par tous les ha­bi­tants du coin, qui se plai­gnaient de la proxi­mi­té du tra­cé ain­si que de la vi­tesse. Ils sou­hai­taient que les sen­tiers soient dé­pla­cés à l’ex­té­rieur de la chaus­sée.

Avec ce nou­veau tra­cé, le maire de Saint-fé­li­cien est con­fiant d’avoir en­fin trou­vé la so­lu­tion qui ré­joui­ra tant les ha­bi­tants que les mo­to­nei­gistes.

«Ça va plaire à tout le monde. On va s’as­su­rer que la sé­cu­ri­té soit au maxi­mum et on ne to­lè­re­ra au­cun dé­bor­de­ment. Avant, ça pas­sait der­rière les mai­sons. Main­te­nant, on va le tas­ser pour créer seule­ment qu’une zone d’im­pact», af­firme le maire de Saint­fé­li­cien, Gilles Pot­vin.

EN­CORE QUELQUES DÉ­MARCHES

Le sen­tier qui se­ra pro­po­sé par la Ville se­ra pla­cé en pa­ral­lèle de la voie fer­rée ac­tuelle sur une dis­tance de 6,83 km, al­lant de 30 à 90 mètres de lar­geur. Comme il s’agit d’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire, la Ville a dû pro­po­ser son pro­jet à la MRC Do­maine-du­roy, qui n’a pas hé­si­té à don­ner son ap­pui.

Tou­te­fois, il reste en­core à pour­suivre les dé­marches avec le mi­nis­tère des Tran­sports. Si tout va bien, le maire Gilles Pot­vin es­time que le pro­blème pour­rait être ré­glé d’ici la fin de l’an­née.

«Il s’agit d’une so­lu­tion lo­gique puis­qu’il n’y a pas de contraintes. De plus, elle se­ra per­ma­nente et à moindre coût. Il faut trou­ver une so­lu­tion pour les ci­toyens, mais aus­si pour les 600 membres qui uti­lisent ce tra­cé», sou­tient M. Pot­vin.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

La tra­jet pro­je­té de­vrait per­mettre à toutes les par­ties de trou­ver leur compte, croit le maire Gilles Pot­vin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.